Une remise en question des Clics d’Or

Voilà un billet très courageux que vient de rédiger mon collègue Benoît du blog Design Interactif : Lettre ouverte à Geneviève Petit et Dominique Playoust des clics d’or.

Il y est en substance question de la cérémonie des Clics d’Or, grand rendez-vous annuel des agences de communication qui s’auto-congratulent entre elles. L’auteur du billet propose ainsi d’abaisser les droits d’inscription et d’inclure dans le comité de pilotage de l’événement des créatifs et designeurs ayant une vision plus centrée sur les aspects créatifs que sur le réseautage / copinage.

Bon bah voilà, c’est pas mal comme billet ça (rapport à mon précédent billet) : passionné (je parle de mon métier), ciblé (j’en parle à mes collègues), présent (la cérémonie à lieu dans moins d’un mois) et engagé (je balance grave).

Un commentaire sur “Une remise en question des Clics d’Or

  1. trés sympa la nouvelle mise en forme de ce blog. Trés clair et trés lisible. Epuré au max, pour un maximum d’efficacité… Je suis un lecteur fidéle ;)

  2. Ce type de récompense fonctionne toujours sur le même principe. Le « plus méritant » dans le réseau de copains reçoit une sucette. Mais à quoi est-ce que cela sert vraiment ? Quelques articles dans la presse professionnelle, lue par des professionnels. Je crois que ça ne sert à rien de s’indigner de pas être dans la compétition ou que le vote est biaisé. Il faut faire son travail correctement, et à la fin de l’année, les seuls résultats qui comptent sont la satisfaction de ses clients (ce que le site lui a apporté) et d’avoir facturé correctement cette satisfaction… Le concours du plus gros zizi ou de celui qui fait pipi le plus loin, ça intéresse qui à nos âges ? Qu’en pensez-vous ?

  3. mdr fred :) Donc quand moi je blog sur mon blog pour les hommes qui aiment les femmes je suis bon aussi : passionné (j’adore les femmes), ciblé (j’en parle à mes collègues), présent (c’est tout les jours du nouveau) et engagé (bha je séléctionne quand même et tout le monde sait que ce matté des vidéos et de fille tout les jours c’est quand même vachement dur :p) Pour la cérémonie en elle même, c’est vrai que sa reste quand même un bon truc qui sert à rien en plus.

  4. Ca alors, on est (presque) d’accord Benoit Drouillat (et Dieu sait si on ne peut pas se sentir l’un l’autre), vient d’ecrire un post courageux sur le Clics d’Or. A sa lecture, j’avoue que je suis plutot d’accord avec sa vision, et je salue au passage l’int?it?il s’exclue d’office,…

  5. Ahah non c’est super nul comme idée, un prix comme ça nous fera encore plus passer pour des bilous auprès des autres medias.

  6. Pour commencer, je trouve qu’un concours devrai s’appuyer sur une grille, qui a défaut d’être objective, serai explicite… A quand des clics d’or en partie basés sur opquast ? Faute d’expliciter des critères, on tombe soit dans le noyautage ou le copinage des jury, soit dans la prise en compte excessive de certains critères (regardons combien de concours de ce genre finissent avec des sites réalisés en Flash). Tout ça fait sourire les partisans du web modernes comme moi qui s’inclinent plutôt devant les réalisation présentées à StyleGala, CSS Reboot et autre Mezzoblue

  7. Ouais merci Damien ! Ca fait chaud au coeur de se sentir soutenu ! Bon alors, comment on s’organise ? Il y a aussi Gabyu qui semble partant. Allez, allez, on se motive on pond un rétroplanning et on y va, avec ou sans Robert c pas grave ;op

Laisser un commentaire