Première édition des apéros-ergo le 14 novembre prochain

Pour clôturer la Journée Mondiale de l’Utilisabilité du 14 novembre 2006, je vous propose de nous retrouver en fin de journée et d’inaugurer un concept particulier : les apéros-ergo.

C’est quoi les apéros-ergo ?

Les apéros-ergo sont des occasions d’échanges entre professionnels et amateurs de l’utilisabilité. Ce sont des rencontres informelles qui se déroulent dans des lieux neutres (cafés, bars…) et dont l’objectif est de démystifier les techniques et méthodes utilisées pour améliorer la performance d’un site ou d’un service en ligne (le fondement de l’utilisabilité).

Comment ça marche ?

Le principe est le suivant : des professionnels (avec leur prénom écrit sur un petit carton vert) se font offrir à boire par des éditeurs de sites (avec leur prénom écrit sur un petit carton orange) en l’échange de conseils relatifs à l’utilisabilité.

Ce qui veut dire que si vous êtes un professionnel, il faudra me le faire savoir pour que je vous édite un petit carton vert ; et que si vous souhaitez obtenir des conseils pour votre site alors il faudra venir avec vos arborescences, maquettes graphiques ou copies d’écran (la connexion web n’étant pas forcément assurée).

Pour plus de pertinence, je recommande aux sponsors de la soirée (ceux qui payent des verres) de solliciter plusieurs spécialistes.

Je souhaiterai également que les professionnels qui veulent se rendre disponible (auprès des sponsors) se conforment aux règles suivantes :

  1. Bonne humeur et détente obligatoires
  2. Pas de démarchage commercial (nous sommes ici dans un cadre extra-professionnel)
  3. En aucun cas les spécialistes n’engagent la responsabilité de leur employeur (bis : nous sommes ici dans un cadre extra-professionnel)
  4. Les spécialistes sont libres du choix de leur boisson
  5. Les spécialistes sponsorisés sont soumis au devoir de conseil tant que leur verre n’est pas vide

Pour l’inscription, ça se passe ici : Inscription gratuite à l’apéro-ergo du 14 novembre 2006.

Ca se passe où et quand ?

Pour la date : le jeudi 14 novembre à partir de 19 H.

Pour l’endroit : j’ai repéré un bar très sympathique dans le centre de Paris (près de la Bourse) avec une salle à l’étage dotée d’une ambiance très cosy :

Aperos-ergo

 

Seul problème : il n’y a pas de connexion web ! Donc si vous connaissez un endroit qui serait susceptible d’accueil entre 20 et 30 personnes pour ce type de soirée, n’hésitez pas à me le faire savoir.

Quel rapport avec les cafés-interfaces de la FING ?

C’est fou mais figurez-vous que la FING (qui participe activement à cette seconde édition de la Journée Mondiale de l’Utilisabilité) souhaite également organiser des rencontre régulières sur le thème des interfaces innovantes. Et dans la mesure où plus il y a de fous et plus on rit, je me suis dis que ça serait bien de faire salle commune.

Un commentaire sur “Première édition des apéros-ergo le 14 novembre prochain

  1. ça tourne un peu au ridicule non ? faire du conseil en ergo dans un bistrot et pourquoi pas de seven to one avec des célibataires de l’ergo en speed consulting qui cherche un rapidjob de bloggeurs influents et mégalos

  2. Non pas du tout. L’objectif est de favoriser les rencontres ENTRE des professionnels du milieu et AVEC des clients potentiels. Le tout dans une ambiance informelle mais néanmoins sérieuse (les américains appellent ça des after-hour meeting). L’édition de l’année précédente comptait près de 25 personnes et on peut même trouver des photos ici : WUD 2005 Paris. /Fred

  3. Si un client potentiel peut obtenir des conseils autour d’une bière, je vois mal comment il acceptera des payer pour les mêmes conseils ensuite… Et la rapidité du temps de consultation va peut-être amener les gens à se dire que l’ergonomie n’est pas un vrai travail de réflexion en amont, mais un ensemble de recettes toutes prêtes… ?

  4. Encore une fois : NON ! L’idée est de démystifier des pratiques et des méthodes qui aujourd’hui font peur (les contraintes d’utilisabilité de même que des tests-utilisateurs sont largement sous-exploités). Si les personnes présentes peuvent se rendre compte qu’une démarche ergonomique peut,dans un premier temps, être entamée avec une analyse experte très courte, alors c’est gagné. /Fred

  5. Hello Fred, J’ai organisé un apéro du jeudi au Urbi et Orbi près de la Bourse: cadre très sympa, wifi gratuit et à volonté. Les photos sont Contactes moi si ce bar t’intéresse, je les connais bien. Et comme le 14 c’est pas un jeudi, je viendrais surement.

  6. Excellente idée ! Mais pourquoi vouloir ab-so-lu-ment une connexion ? Le papier et les crayons permettent de discuter/gribouiller à plusieurs, alors que l’écran ça isole un peu, non ? Et les payeurs-de-verres peuvent repartir avec de jolis story souvenirs, avec des tâches de vin dessus ;-)

  7. Bonsoir, Cette idée est très séduisante, et pour ceux qui consultent ce blog depuis la province, ça doit créer une dynamique. Au pays des vaches rouges, de la porcelaine et du basket (Limousin, Limoges) nous relayons l’événement du WUD en avec un concept similaire : L’ergonomic café. Nous profitons de la journée mondiale de l’utilisabilité pour une première expérience, et si l’accueil et les échanges sont sympatiques, nous pourrions renouveler les rencontres régulièrement. La formule que nous imaginons est très proche, et nous souhaitons aborder aussi bien les interfaces écrans que les objets (communiquants ou non). L’idée est de faire intervenir webdesigners et designers produit pour varier les plaisirs :) et si possible bénéficier des approches de chacun… Bref, ne nous emballons pas, on va voir ce que ça va donner, mais la volonté est bien là. Je crois d’ailleurs que nous aurons l’occasion de nous faire un petit coucou à distance ce soir là…

  8. En fait la connexion est importante pour pouvoir faire un webcast avec les autres apéros-ergo en France (Limoges, Nantes et Sofia). Mais sinon on peut tout à fait s’en passer. Pour l’inscription, je suis en train de finaliser tout ça. /Fred

  9. L’idée du « petit carton avec le nom » pour se reconnaitre me fait penser à une certaine soirée « Desperate House Night » ;-) Le problème maintenant, c’est que tu vas être assailli de petits cartons oranges et qu’il faudra prendre un ticket numéroté pour venir te parler ;-)

  10. Pas forcément, c’est tout l’avantage des cartons : faire en sorte que tous puissent profiter de cette rencontre (sponsors comme ivrognes ergonomes). /Fred

  11. Savez-vous si quelque chose s’organise à Toulouse ? Sinon, si certains Toulousains se sentent concernés et ont envie de participer, plusieurs personnes de notre agence web seraient aussi intéressées… On peut voir pour organiser un apéro nous aussi ?

Laisser un commentaire