Audience des réseaux sociaux en France : Skyblog et CopainsDavant loin devant Facebook

Savez-vous quels sont les trois premiers réseaux sociaux en France ? Skyblogs, CopainsDavant et Windows Live Space. C’est ce que nous révèle cet article du JDnet publié en Juin dernier : Les principaux réseaux sociaux en France.

Et Facebook dans tout ça ? Il est là… en cinquième position derrière MySpace :

reseauxsociauxfrancejuin2008

Et oui, force est de constater que les chiffres d’audience ne sont pas tout à fait en accord avec le buzz ambiant. Comprenez par là que même si l’on ne parle que de Facebook dans la blogosphère, ce n’est pas sur ce réseau que se trouve le plus gros de l’audience.

Skyblogs et Copains d’Avant, les exceptions culturelles françaises

Décidément ils sont partout ceux-là ! A mi-chemin entre plateforme de blog et réseau social, les Skyblogs continuent de dominer outrageusement les médias sociaux français (près de 7 millions de V.U. par mois). Combien de temps cette domination va-t-elle encore durer ? Difficile à dire car le phénomène d’inertie est encore énorme, tout comme MySpace (son modèle US) qui a fait son succès sur cette étrange alchimie où se mélangent des pratiques de blog, de réseautage social, de partage et des mises en page hideuses.

Toujours est-il que ce positionnement ambigu brouille les pistes, et surtout la clairvoyance des meilleurs comme Charlène Li de Forrester qui nous publiait en Juin dernier un billet touchant de naïveté (Data chart of the week: social networks around the world). Sait-elle au moins où se trouve la France ?

Deuxième « anomalie » : l’audience record de CopainsDavant. Pionnier des réseaux sociaux, cette plateforme sans ambition parvient tout de même à totaliser près de 6,3 millions de V.U. par mois, plus du double de Facebook. Les raisons de ce succès ? Encore une fois difficile à dire : simple et efficace, ce service a su occuper le terrain avant les autres. Certains le disent condamner face à la déferlante Facebook, les chiffres nous prouvent qu’il reste encore du chemin à parcourir.

En tout cas n’espérer pas en apprendre plus sur le stats de comScore, eux non plus n’ont pas trouvé l’URL : Skyrock Leads French Social Networking Category With More Than Triple the Number of Visitors of Its Closest Competitor.

Windows Live Spaces, IM + blog > RS

Troisième service à monter sur le podium : Windows Live Space avec ces 4 millions de V.U. par mois. 4 millions ? Oui, 4 millions ! Pas mal pour une « simple » extension qui permet aux utilisateurs de Windows Live d’avoir un profil en ligne plus détaillé et de publier un pseudo blog. La messagerie instantanée est-elle l’avenir du blog ? Pas nécessairement, car il y a Twitter et les autres services de microblogging. Est-elle sont passé ? Non plus, ni celui des réseaux sociaux. Les systèmes de messagerie instantanées ont toujours été de très puissantes plateformes sociales (souvenez-vous d’ICQ), tout comme les systèmes de messagerie en ligne (souvenez-vous d’Hotmail).

En adoptant un profil bas, les équipes de Microsoft bénéficient d’une très forte audience sans pour autant irriter la concurrence. Une stratégie efficace pour un acteur aussi bien organisé que Microsoft.

Qui va l’emporter à la rentrée ?

Vous vous doutez bien que je ne me risquerais pas à faire de prédiction sur les prochains mois. Il n’empêche que je ne peux que constater l’efficacité de plateformes technologiquement très en retard comme les Skyblogs ou CopainsDavant face à des machines de guerre comme la Facebook Plateform. Son écosystème parviendra-t-il à éclipser ses trois concurrents (sans compter MySpace) avant que Google ne rafle la mise ? Peut-être… En fait cela va beaucoup dépendre de ce qu’ils vont annoncer lors de la prochaine F8 Developer Conference : Un nouveau design ? Une ouverture de leur code source ? Plus d’interopérabilité ? Un système de paiement en P2P ? Une fusion avec de Yahoo! ? Qui sait, tout est possible !

15 commentaires sur “Audience des réseaux sociaux en France : Skyblog et CopainsDavant loin devant Facebook

  1. Apparemment, le JDN a rajouté « d’autorité » Copaindavant dans l’étude Nielsen, mais sa place n’est pas immérité.
    Pour le reste, on ne voit ni LinkedIn, ni Viadeo, alors que ces deux réseaux affichent des taux pénétration flatteurs en France. Ont-ils été oubliés ? s’agissait-il ne ne s’intéresser qu’aux SNS « grand public » ? Bizarre.

  2. Tu as raison, il serait hasardeux de faire des prévisions sur la fréquentation des réseaux sociaux.

    Maintenant il est tout de même intéressant de regarder l’évolution des statistiques plutôt que les chiffres à un temps T.
    Ainsi l’on voit l’extraordinaire évolution de Facebook, et même si ce dernier n’est pas (encore) dominant, il a su capter une grande partie d’un public qui ne s’était jamais intéressé à ces réseaux par sa simplicité d’usage et sa gratuité.

    Et je ne peux m’empêcher d’exprimer un vieux doute concernant ces statistiques. Comment ont-elles été mesurées ? Parle-t-on de comptes « actifs » ? Ou simplement du nombre de comptes ouverts ? Dans ce cas le plus vieux réseau ouvert gagne (voir 38 % des internautes français consultent des réseaux sociaux et alors ?).

    Et puis, mon cynsime (honteux) habituel me rappelle que Copains d’avant fait partie du Benchmark Group, qui publie aussi le JDN qui a publié ces chiffres. Mais bon, je vois le mal partout moi.

  3. Comme je le comprend on ne parle pas de compte, actif ou pas, mais de nombre de visiteur tout simplement, le « unique » signifiant qu’on ne compte pas 2 fois la même personne.

  4. @ LaSp

    effectivement, il aurait été intéressant qu’il y ait une colonne supplémentaire avec le nombre de compte pour chaque réseau.

    La « force » d’un réseau provient de son nombre de visite ou de son nombre de compte ? L’un rejoignant sans doute peut-l’autre, je suppose. Mais je pose vraiment la question.

    quelqu’un à une idée ?

  5. Copain d’avant et facebook ont a mon avis pas tout a fait la meme fonction, meme si dans le fond le but est similaire.

    Copain d’avant sur son interface initiale donne clairement des informations sur les parcours scolaire, universitaire et professionel, de maniere synthetique et concise. Ce qui n’est pas le cas de facebook (a moins d’installer une application CV).

    Ainsi le reseau copain d’avant se trouve plus facilement a la portee des plus de 40 ans qui ne sont pas nes l’internet dans les mains.

    Il est frequent d’entendre dire les gens « J’ai ouvert un compte facebook, mais je n’y comprend rien ».

    Et n’oublions pas qu’un France reste un francais et si l’interface se presente pas en francais au moins 50% rebrousseront chemin. Certes Facebook est en Francais maintenant mais pas completement.

    Copain d’avant touche un public different de facebook a mon avis ce qui explique le classement.

    Cependant on peut effectivement se poser des questions copains d’avant appartenant au groupe qui a realise l’etude.

    Ce n’est que mon opinion ;-)

  6. Pour Google Trends aussi, Copaindavant a eu plus de visites en mai 2008 que facebook. Par contre, le mois de juillet voit Facebook passer devant: http://tinyurl.com/65bpl6 .

    Ne pensez-vous pas que les évolutions du nombre de visiteurs sont clairement favorables à Facebook?

  7. Petite tentative pour lever les perceptibles dans certains commentaires :
    – les chiffres de l’étude (qui n’en est pas une : c un article) ne proviennent pas de Benchmark Group l’éditeur de Copains d’avant (et du JDN et aussi de Linternaute.com), mais de Nielsen/Netratings avec lequel Benchmark n’a aucun lien capitalistique.
    – par ailleurs, 8 millions d’internautes sont inscrits sur copains d’avant, ça peut sans doute expliquer une partie du trafic, non ?

  8. Moi perso copains d’avant je visite uniquement grâce à leur mails. Je reçois à peu près une fois par semaine un e-mail tous les nouveaux inscrits dans « mon parcours » (c-a-d de potentiels anciens camarades de classe), donc forcément, on va jeter un coup d’oeil. A part ça, je n’utilise pas ce service. Probablement que cette mailing list fait leur force.

    A propos du futurs des réseaux sociaux, peut-être que la tendance sera une floraison de réseaux plus petits et plus ciblés. Jepense que les réseaux sociaux deviendront thématiques, chacun aspirant à se connecter avec « sa tribu » (ceux qui ont les même centres d’intérêts).

    J’ai d’ailleurs moi-même créé un réseaux social de ce type ;)

  9. c’est intéressant mais comme dit dit cyroul l’évolution des stats aurait montré la tendance.
    les copains d’avant marche bien grace à la mailing liste c’est certain.

Laisser un commentaire