Vers une structure générique pour les sites corporate ?

Aviez-vous déjà remarqué que les sites corporate des grands groupes US se ressemblent tous ? Nous savions déjà que le public américain est très friand de mises en page sobres (fond blanc, grille de lecture symétrique, typo unifiée…) mais de là à adopter une structure quasi identique… Jugez plutôt :

cisco

ibm

chevron

ge

ford

Dans cette série nous retrouvons ainsi une structure à 5 niveaux qui facilite grandement le décryptage de la page et permet de bien exploiter la largeur de la page pour laisser un maximum de place à l’image centrale.

Nous avons donc une structure qui ressemble à ça :

structuregenerique

Cette uniformité est-elle due à un processus Darwinien ? Possible car je ne peux que reconnaitre l’efficacité de cette structure qui privilégie l’émotion (très large bandeau identitaire) tout en proposant un contrat de lecture limpide.

Est-ce cela que nous pouvons appeler une convention ? Peut-être : cette structure conviendra au plus grand nombre sans toutefois être une figure de style imposée.

Voyez-vous d’autres exemples ? Zurich ?

12 commentaires sur “Vers une structure générique pour les sites corporate ?

  1. « je ne peux que reconnaitre l’efficacité de cette structure qui privilégie l’émotion (très large bandeau identitaire) tout en proposant un contrat de lecture limpide. » : On est d’accord. La qualité de cette formule semble montré qu’elle se fait adopter par un peu tout le monde.

    Après, tout est dans les détails : chaque portail apporte sa fine couche de personnalisation, ce qui est plutôt plaisant (une structure « standard » permettant à l’oeil, qui la connait déjà, de retrouver plus vite l’organisation des informations).

  2. @ Julien > J’ai longtemps hésité avant de finalement ne pas évoquer l’exemple de Apple (pas réellement un portail) mais qui est pourtant « confrome » à cette structure.

    @ AbriCoCotier > « Tous est dans les détails », 100% d’accord avec toi.

    @ Nathalie > Oui c’est très proche.

    /Fred

  3. cette forme a évolué dans le sens market et image de marque :

    je suis graphiste et ce n’est pas mac> apple > tous les sites similaire.
    Mais une intégrations de flash essentiellement en home qui a donné cette structure. (Bandeau central)
    Les sites full flash ont montré leur limites mais l’attrait pour la facilité que cela permettait pour faire passer des messages, base line etc…. est toujours d’actualité.

    Cette structure permet d’intégrer un flash (pour donner une image plus « fraiche » avec de la vidéo une animation etc..) sans avoir l’inconvénient d’une page mal référencée.

    Donc si on check bien la structure on a une identité déclinée qui est forte avec des valeurs (flash ou grosse image) et une home quazi normale avec toutes les infos clés(menu, news, rubrique en avant etc….)

    une évolution normale somme toute (les premiers sites de ce type datent de 2002/2003)

  4. petit oubli
    si vous regardez la structure du haut de cette page c’est la structure corporate dominante jusqu’en 2005.
    logo/search home/structure/connect
    menu de navigation
    image de marque avec ou sans pushbutton
    footer

    le web sémantique a fait évoluer cette structure en y ajoutant enter le footer et le bandeau identitaire du contenu sémantique mieux référençable.(ce type de contenu est pour moi issu des structures de blog).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s