Vers des univers virtuels HD ?

Avec le lancement récent de deux univers virtuels exploitant le moteur graphique CryEngine 2 (Planet Calypso et Blue Mars dont nous parlons plus bas) ne serions-nous pas en train d’assister à l’avènement des univers en HD ? C’est en tout cas la question que l’on est en droit de se poser au vue de ce que nous réserve cette fin d’année et surtout l’année prochaine.

Le mois dernier nous avons ainsi pu assister à la transformation d’Entropia Universe en Planet Calypso. Un environnement remanié et quelques évolutions dans le gameplay sont ainsi visibles dans cette courte mais instructive visite guidée :

C’est également cette semaine que la beta de Blue Mars a été ouverte : Mes premiers pas sur Blue Mars.

BlueMars1

Le moteur graphique semble beaucoup impressionner les nouveaux visiteurs, de même que l’interface minimaliste :

BlueMars2

Pour en savoir plus je vous propose cette petite visite guidée :

Mais ce n’est pas tout, car outre ces deux univers il y a également un certain nombre de jeux massivement multijoueurs (MMO) en préparation qui exploitent également ce fameux moteur graphique, à commencer par Aion et son univers fantasy (Review: Aion Beta, Hands on with the Aion beta: Your first steps into Elysea) :

Aion

Il y a aussi Fallen Earth et son ambiance apocalyptique (First Impressions: Fallen Earth) :

FallenEarth

Et il y a enfin les très spectaculaire All Points Bulletin et ses incroyables possibilités de customisation des avatars (A look at APB’s extensive character customization) :

APB

Démonstration vidéo ici :

Quelles opportunités pour les annonceurs ?

Pourquoi une telle débauche de puissance dans les moteurs graphiques ? Pour aider les résidents à mieux s’immerger dans l’univers, à mieux s’approprier leur avatar et surtout à augmenter la valeur perçue des biens virtuels. Et oui, car c’est bien de cela dont il est question : générer des revenus complémentaires grâce à la vente ou la taxation sur les ventes d’objets virtuels (fringues, tatouages, armes…).

Autant pour des univers fantasy comme Aion il est délicat de faire du placement de produits, autant dans Fallen Earth ou APB c’est beaucoup plus simple. Et je ne vous parle même pas de Blue Mars ou Home qui sont des véritables showrooms déguisés en univers virtuels.

Bref, dans cette histoire je suis persuadé que tout le monde sera gagnant : les joueurs ont des univers aux graphisme plus sophistiqués, les éditeurs génèrent plus de revenus, les marques peuvent mieux retranscrire l’expérience de possession / utilisation de leurs produits, les fabricants d’ordinateurs produisent des machines toujours plus puissantes… Alors… elle n’est pas belle la vie (virtuelle) ?

4 commentaires sur “Vers des univers virtuels HD ?

  1. Le CryEngine 2 nécessite une grosse machine pour tourner de façon convenable. Ceci implique que le public concerné se limite d’autant. Les univers virtuels exploitant les derniers moteurs sont donc voués à être des marchés de niche.

    Non?

  2. Oui et non , on peut utiliser le dernier moteur 3D sans pour autant délaissé les petites configurations et adapter les graphismes en fonction de la machine.

    Et l’avantage de ces moteurs est essentiellement dans les outils fournis avec.

    Maintenant parlons d’entropia universe ou anciennement project entropia.

    Cette mmo est extrêmement vieux ! Le projet a été lancé en septembre 2001 en alpha version. Puis en 2002 il est passé en version beta. A l’époque ça avait fait un peu de buzz car c’étais la première fois qu’on devait payer pour jouer à une version beta…

    Le jeu était truffé de bugs, les personnages pouvaient s’envoler par le « lag » ! Les graphismes étaient d’une laideur … . Pas de quêtes , un monde presque vide, uniquement quelques villes avec des terminaux pour acheter minutions et divers consommables.

    Les financiers qui soutenaient le projet voyant la piètre qualité du produit ont quittés le navire! La société a fermé et les employés ont rachetés le jeu.

    Ils ont donc lancé le jeux en version gold même si il n’étais pas fini…

    En quoi consistait le jeu ?

    Un mmo classique tuer des monstres en série, miner, création d’objets et le commerce entre les joueurs.

    Sauf que la tous se fait avec de l’argent réel.

    Tu veux chasser l’Atrox, il te faut une arme(20$) , une armure(30$) , des munitions(20$ pour une heure de jeu).

    En fait c’est le premier MMO/casino!

    Sur une session de jeux on pouvait faire 50% de perte comme 50% de bénéfice mais sur 100 sessions tu avais forcement une perte variant de 30% à 5% en fonction de l’équipement et des compétences de l’avatar.

    Et comme dans un casino certains joueurs chanceux faisaient un ATH (un jack-pot), un énorme loot de plusieurs 1000 de dollars. Le rêve qu’un jour le joueur aurait à son tour la chance d’en faire autant le pousse à dépenser des sous chaque mois pour certains plusieurs centaines de dollars!

    La société MindArk grâce à ce système à obtenue une croissance importante!

    Mais les dirigeants savaient que leur jeu était parfaitement illégal !

    Alors ils ont changés le nom du jeu pour le faire passer pour un univers et non un jeu! Ça tombait très bien Second life faisait parler de plus en plus d’eux. Ils ont retiré les peds(la monnaie du jeu) des loots , et mis des maisons , terrains en vente ect …

    Dans le but très simple engranger encore plus d’argent, faire parler d’eux et surtout faire croire au média que c’est uniquement le joueur qui crée tout comme dans un Second Life. Et ça a marché aucune plainte n’a été déposé à leur encontre pour tenu de maison de jeux prohibé.

    Et mindArk a continué sur ce principe. Au début ils ont mis des maisons en ventes, puis une île, puis quelques terrains, puis un astéroïde , des banques à vendre et maintenant des planètes ;)

    Et grâce à la mise en place de ces « planètes » , il ont recentré leur société qui ne fera plus que ça vendre des « kits » clé en main. Le studio ou l’investisseur achète une planète on lui fournis les outils de dev, il conçoit le design et background.

    Mais le principe de base derrière est toujours la. Tu dépenses X dollars qui te rapporte X dollars – la marge de la planète – la marge de MindArk – les pertes de session de jeu (pour remplir le loot pool). Une mécanique bien huilé !

    En plus si un jour une plainte est déposé contre eux, ils insisteront sur le fait que leur activité ne consiste qu’à vendre des outils pour la création de monde virtuel!

    Sinon pour en revenir au cryengine, pourquoi choisir un tel moteur ? Pour le buzz évidement, et en même temps c’est vraiment vendeur pour leur « kit » de planète à vendre. Comme ça le mini studio ce dit j’aurais des graphismes de qualités AAA pour mon projet.

    Il y a pas à dire ils sont malins !

    Et sinon oui évidement que télécharger un client qui pèsent plusieurs Go, qui demande en plus une configuration récente , réduit énormément le nombre de joueurs …

    Mais bon mindArk eux ça les gênes beaucoup moins , car même si la planète est toujours vide ils l’auront vendu à prix d’or au studio qui lui fera faillite pas eux;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s