Recommandation produits, la blogosphère loin devant Facebook et Twitter

Il parait que dans un avenir très proche les utilisateurs de médias sociaux ne feront plus aucun achat sans avoir auparavant vérifier l’avis de leurs proches au travers de plateformes sociales accessibles en situation de mobilité et en temps réel (sous-entendu Facebook et Twitter). OK… très bien… un bien beau scénario auquel j’adhère, même s’il faut tout de même tempérer ce type d’affirmation tant elle est en décalage complet par rapport à la réalité. D’une part du fait que tous les produits ou services ne sont pas publiquement testés (car les membres de plateformes sociales ne publient que les recommandations de produits qui vont les valoriser – cf. Comment les nouvelles règles de Facebook vont modifier le comportement des utilisateurs) et d’autre part car l’information sur les produits (les reviews) sont beaucoup plus riches sur la blogosphère ou dans les forums que sur des plateformes comme  Facebook et Twitter où les utilisateurs s’expriment en tweets.

Seuls les produits valorisant sont mentionnés sur Facebook et Twitter

Aviez-vous déjà remarqué à quel point les échanges sur Facebook et Twitter sont caricaturaux ? Si l’on s’en tient à ce qui est relayé (les évènements auxquels les membres participent, les produits qu’ils ont achetés, les services auxquels ils ont recours…) nous pourrions avoir rapidement l’impression que le français lambda passe sont temps à voyager aux 4 coins de la planète, qu’il possède la totalité des produits Apple et qu’il fréquente les meilleurs resto et soirées les plus branchées.

Mais nous savons tous que ceci n’est aucunement le reflet de la réalité, il n’est que la partie visible du quotidien que les membres veulent bien montrer. De ce fait, les produits d’exception ou bénéficiant d’un bon buzz y sont sur-représentés par rapport à des produits du quotidien. Il existe ainsi des centaines de milliers de tweets sur le Nexus One de Google mais très peu sur le téléphone bas de gamme de Nokia. Idem pour les déplacement / voyages, on entend beaucoup plus parlé de Los Angeles ou Las Vegas que de Cergy-Pointoise (avec tout le respect que j’ai pour ses habitants).

Ce phénomène est problématique pour les marques « de milieu de tableau »  ou pour les fabriquant / distributeurs de produits de commodité : on ne parle jamais d’eux. Mais ce n’est pas autant que personne ne consomme ces produits. Il existe ainsi bien plus de mentions des Bucky Balls que fil dentaire.

Les plateformes sociales comme Facebook et Twitter fonctionnent donc comme une chambre de résonance  au grès des derniers buzz ou phénomènes viraux (ex. : les t-shirts 3 wolves moon). Sur des plateformes sociales d’ancienne génération comme les blogs ou les forums la situation est différente car les sujets abordés y sont beaucoup plus vastes et les discussions complètement libérées car les utilisateurs ne sont pas influencés par la pression sociales des pairs (vous seriez très surpris de l’intensité des discussions sur Doctissimo).

Des produits / services bien mieux analysés dans les blogs

Autre phénomène que j’ai pu constater : les mentions de produits sur Facebook ou Twitter sont très superficielles (car limitée en taille) et surtout inhibées par le groupe. À contrario il existe une infinité d’avis très détaillés dans la blogosphère grâce à la fameuse longue traîne.

Illustration avec les écouteurs HiDefDrum d’Atomic Floyd que j’ai acquis très récemment. Une recherche sur Google me remonte trois avis très complets dès la première page issus de blogs plus ou moins spécialisés dans les gadgets technologiques :

AtomicFloyd_Google

Sur Twitter c’est beaucoup moins riche avec seulement deux ou trois mentions et un avis minimaliste :

AtomicFloyd_Twitter-403x550

Sur Facebook c’est encore pire puisqu’ils ne sont pas mentionnés (malgré les 350 millions de membres) si ce n’est dans un article sur le web :

AtomicFloyd_Facebook-488x550

Au final la réalité du marché est que les avis les plus riches (ceux qui seront réellement utiles dans le processus de décision d’achat) sont publiés sur des outils sociaux classiques (blogs, forums) et pas forcément par des personnes qui sont dans votre entourage direct ou indirect. Est-il réellement important que celui qui a rédigé la revue soit proche de mon cercle d’amis ? Après tout mes amis ne sont pas forcément des pros en acoustique (mais je les aime quand même !). De même, la dimension temps-réel n’est pas réellement pertinente : une revue pertinente rédigée il y a quelques semaines représente plus de valeur qu’un avis de 140 caractères rédigé il y a quelques minutes, non ?

Bref, j’ai comme l’impression que Facebook et Twitter sont encore largement sur-vendues en tant qu’outils d’aide à la décision d’achat. L’outil de prédilection des « influenceurs publics » (je déteste ce terme) reste le blog et celui des « influenceurs anonymes » (dont on ne parle pas assez) reste le forum.

Mais bon… en disant ça je prêche pour ma paroisse (étant moi-même un serial blogueur).

17 commentaires sur “Recommandation produits, la blogosphère loin devant Facebook et Twitter

  1. Ce qui prêche en faveur des blogs, c’est notamment leur capacité à ancrer dans le temps des contenus « riches », plus longs, plus réfléchis que sur Twitter (le règne de la non réflexion) et sur Facebook.
    Un bon article de blog a une durée infinie puisqu’il pourra aussi bénéficier d’un bon réf nat sur Google. Il présentera aussi une bien meilleure réflexion que des « Ouais », « J’aime bien ! » ou « Carrément top » qui ne viennent pas enrichir le débat et sont typiques de Twitter et Facebook.
    Les blogs sont probablement écrits aussi par moins de gens, mais souvent par des vrais passionnés qui profèrent de vrais avis en dehors de toute considérations commerciales. Alors, longue vie aux blogs !

    J'aime

  2. @ Capitaine > Je me permettrais de modérer tes propos car il me semble que tu prêche aussi pour ta paroisse :
    – Il y a bien plus de lecteurs / rédacteurs des blogs que des tweets
    – Les tweeteurs peuvent être des passionnés et avoir un très bon niveau de réflexion mais la limitation de l’outil (140 caractères) bride la richesse du propos (euphémisme)

    /Fred

    J'aime

  3. Pendant tout un moment j’ai cru que tu allais oublier les forums et cela m’étonnait vraiment de toi !
    C’est bizarre j’avais en tête un article quasi similaire, un peu différent dans l’approche malgré tout :)

    J'aime

  4. D’accord avec toi cependant… La recherche d’avis sur un produit repose sur la connaissance de l’existence du produit par l’audience.

    Pour une marque comme Atomic Floyd qui démarre en France et cherche à se faire connaitre, ne penses-tu pas qu’une stratégie commencant par du buzz avec twitter et fb soit importante? pour ensuite effectivement emmener la communauté vers des blogs etc pour aider leur décision d’achat?

    Si on ne te connait pas, comment veux-tu qu’on te cherche? Dans ce cas là je pense que les outils sociaux constituent une meilleure réponse..
    Qu’en penses-tu?

    J'aime

  5. Tout à fait d’accord. C’est d’ailleurs l’objet d’un billet sur mon blog pour les cyber entrepreneurs, dans lequel je donne quelques conseils pour se faire connaitre des bloggeurs ( et c’est dur…). Selon moi, un avis de bloggeur réputé fait plus que n’importe quel médias ( magazine ou réseau social ). Les bloggeurs bénéficient d’une aura auprès de leur lectorat qui est sans limite. Il n’y a qu’à voir les commentaires, généralement ils sont tous d’accord avec le bloggeur. Ceci est surtout vrai pour les produits à la mode, comme les vêtements, les produits high tech et essentiellement auprès d’un lectorat, jeune ( moins de 35 ans )et féminin.
    Ceci d’après mon expérience de e-commerçante.

    J'aime

  6. Bien vu pour l’importance des forums (et des sites d’avis consos ?), qui s’ils paraissent ringards, ont un sacré rôle dans le cadre d’une recommandation produit avec recherche sur google auparavant.

    Concernant Twitter & Facebook, en dehors de stratégies de buzz élaborées, je dirais que ce sont principalement des relances ou initiateurs de curiosité. On est exposés X fois à des messages du style « les HiDefDrum sont excellents », ce qui finit par avoir une importance, d’autant plus si c’est couplé avec un article dans la presse, sur un blog, sur un forum… Personnellement, je découvre bon nombre de produits en suivant ce chemin : X citations sur twitter & fb / articles vus ailleurs / action de recherche de ma part.

    J'aime

  7. @ Palayer > Au final ces écouteurs sont d’une qualité acoustique parfaite, mais ce sont mes MP3 qui gâchent tout car la qualité d’échantillonnage est trop faible. Et comme je n’ai pas le courage de tout ré-encoder…

    /Fred

    J'aime

  8. Bonjour, je travaille en ce moment sur le trafic et les processus de décision sur internet et je lis cet article qui date de Janvier 2010.
    Je suis étonné par la précipitation avec laquelle des analyses de ce type peuvent être produites.
    Avec une démonstration plutôt pauvre, j’ai le sentiment que le recul nécessaire n’est pas respecté d’autant que la réalité tend à contredire les conclusions qui sont proposées.
    Enfin j’ajouterai que considérer les reviews comme des recommandations constituent une prémisse fausse. Ce sont plutôt des avis et expériences. Les recommandations quant à elle n’auront de valeur pour le consommateur lecteur qu’au regard de la source qui les émet…

    J'aime

  9. Je découvre à l’instant ce vieux post que je trouve intéressant. Je suis tout à fait d’accord avec vous, la blogosphère est souvent négligée par les marques alors qu’elle est bien plus importante pour les recommandations produits que Twitter ou Facebook.
    Je travaille justement pour le moment pour la marque http://www.razwar.com qui l’a bien compris depuis le début. Elle doit son (relatif) succès à ce travail de fond sur la blogopshère. J’encourage les créateurs de marque à ne pas négliger cet aspect.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s