MIX 2010 – Jour 2

Deuxième jour de conférence à Las Vegas avec une seconde Keynote normalement consacrée à Internet Explorer 9 (entre autre).

Keynote 2

C’est Dean Hachamovitch qui va représenter l’équipe IE 9 :

  • Les applications en ligne consomment beaucoup de ressources processeur ;
  • Les applications en ligne réalisées avec HTML 5 proposeront une expérience très proche des applications desktop ;
  • IE 9 représente la troisième version majeure depuis IE 6 (ils affirment avoir franchi un cap qualitatif) ;
  • IE 9 va exploiter l’accélération matérielle pour améliorer les performances des applications en ligne ;
  • IE 9 inclura un nouveau moteur Javascript qui va compiler le code javascript de façon transparente et exploiter de façon plus efficace les processeurs multi-coeur et/ou la puce graphique ;
  • Pour bien comparer les performances des navigateurs il faut s’intéresser à l’ensemble des tâches (et pas qu’au moteur javascript) ;
  • IE 9 sera parfaitement compatible avec les spécifications HTML 5 et CSS 3 (border-radius, opacity, animations…) ;
  • Microsoft va devenir un contributeur majeur pour les spécifications HMLT 5, CSS 3, DOM et SVG.

Nous passons à une explication détaillée sur l’accélération matérielle dans IE 9. Ici une démonstration d’animation circulaire de pictos dans IE 9, Firefox et Chrome :

Démonstration de contenus SVG 1.1 :

Utilisation de SVG dans IE 9
Utilisation de SVG dans IE 9

Démonstration d’un moteur physique exploitant DirectX :

Démonstration de la balise <video> de HTML5 sur un netbook :

Une dernière démonstration technique avec un carrousel de vidéos et des effets de transparence :

La IE9 Platform Preview est disponible immédiatement auprès de la communauté de développeurs (d’autres expérimentations sur IETestDrive.com). Tout ça me semble aller dans la bonne direction…

Scott Hanselman monte ensuite sur scène pour présenter la Web Plateform. S’en suit une laborieuse revue de code avec ASP.net 4 et une longue visite guidée des possibilités de Visual Studio 2010.

Puis John Resig vient nous présenter les derniers travaux sur jQuery :

  • Près de 30% des sites web utilisent la librairie jQuery ;
  • Microsoft est maintenant un contributeur actif au projet jQuery.

Vient ensuite un longue présentation de Open Data Protocol qui permet de simplifier la création d’APIs, leur déploiement sur Azure et leur monétisation sur une marketplace baptisée provisoirement Project « Dallas ». Je vous passe les détails techniques car ce n’est pas ma spécialité.

Après cette séance très technique, Bill Buxton monte sur scène pour nous parler d’usages et d’expérience utilisateur :

  • Depuis le lancement des outils de développement d’applications pour Windows Phone quelqu’un a déjà développé un client Twitter en morse (illustration d’un phénomène d’innovation empirique) :

    Une application Twitter pour Windows Phone qui utilise le morse
    Une application Twitter pour Windows Phone qui utilise le morse
  • Les interfaces graphiques naturelles (« Natural UI« ) vont devenir de plus en plus à la mode car ils réduisent grandement la courbe d’apprentissage ;
  • Les ordinateurs n’utilisent qu’une partie des sens des utilisateurs (vision, audition) et de leurs capacités (saisie au clavier, interaction avec la souris) ;
  • Le projet Natal introduit une nouvelle forme d’interaction en captant les mouvements de votre corps ;
  • Démonstration d’une application de peinture utilisant une interface tactile et un moteur physique pour reproduire de façon réaliste le comportement de la peinture ou d’une gomme (cf. Project Gustav) :

    L'application de simulation de peinture GustavPaint
    L'application de simulation de peinture Gustav
  • Des applications comme SketchFlow pourraient tirer parti de cette innovation pour libérer la créativité des concepteurs / designers.
  • L’important n’est pas d’innover pour le chalenge technologique mais plutôt d’améliorer / de simplifier le processus créatif.

Wow, quelle claque ! Autant je ne voyais pas trop où il voulais en venir (il est très brouillon dans ces explications) autant de faire le rapprochement entre ces nouveaux outils / techno de « libération créative » et la conception d’interfaces / expériences web est très intéressante. Je m’imagine déjà en train de concevoir une interface sur une table Surface au travers d’une interface naturelle…

À suivre…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s