Compte-rendu de LeWeb10

Cette semaine se tenait la septième édition de la grand-messe annuelle à Paris organisée par Loic et Géraldine Lemeur. Une organisation impressionnante pour plus de 2.500 participants venus affronter la tempête de neige parisienne.

LeWeb10_snow

Beaucoup de têtes connues croisées dans les couloirs (en fait les plus grands noms de la Silicon Valley) et l’anglais comme langue officielle. La première journée a été particulièrement riche en conférences, je vous en propose une petite synthèse.

Renault

Carlos Ghosn de Renault ouvre la journée avec un discours sur la dynamique d’innovation dans une industrie brick & mortar :

  • L’automobile n’est plus considérée comme une industrie innovante, elle se concentre surtout sur l’optimisation plutôt que l’innovation (conséquence : les jeunes trouvent que les voitures ont plus de défauts que d’avantages) ;
  • Tous les jours, 1 milliard de voitures circulent sur la planète. Il y en aura 2 milliards dans 10 ans, il va donc falloir trouver une solution (dans les pays émergents, la voiture est le premier besoin de consommation et signe d’émancipation sociale) ;
  • Les voitures doivent être considérées comme des solutions et non des problèmes, ils misent donc sur une nouvelle ligne de voitures 100% électriques (la Leaf qui démarre sa commercialisation ce mois-ci) ;
  • L’écosystème du groupe Renault / Nissan représente près de 2 M de personnes, d’où le besoin gigantesque (et le défi) de collaboration sur le projet de voitures électriques ;
  • Quand on regarde les progrès accomplis sur les téléphones mobiles en 10 ans, nous pouvons être très optimistes pour les voitures électriques ;
  • Ils souhaitent transformer la voiture d’un objet utilitaire en un objet émotionnel (vous pouvez vous souvenir de votre première voiture, mais pas de votre premier réfrigérateur) ;  pour cela, il ne faut pas déconnecter les conducteurs quand ils sont dans leur voiture ;
  • Ils prévoient d’investir 15% de leur budget de communication sur les nouveaux supports (médias sociaux, iPhone…).

Microsoft

Charlie Kindel à propos de Windows Phone 7 :

  • La commercialisation des nouveaux smartphones de Microsoft a commencé il y a un mois, mais il ne veut pas communiquer de chiffres ;
  • Il reconnait ouvertement l’incapacité de Microsoft a tenir la comparaison face à l’iPhone ou au Blackberry, ils ont donc décidé de recommencer à zéro (référence à Windows Mobile) ;
  • Intégration très forte entre Windows Phone et la Xbox (je précise que les deux OS exploitent Silverlight comme technologie d’interface et XBA pour la couche de social gaming) ;
  • Ils ne veulent pas commercialiser leur propre smartphone (contrairement à Google qui vient tout juste de lancer son Nexus S) ;
  • L’OS est prêt pour propulser des terminaux de type touchbook ;
  • L’intensité concurrentielle n’a jamais été aussi forte, mais le challenge n’a jamais été aussi intéressant.

Facebook

Ethan Beard au sujet des dernières innovations chez Facebook :

  • Il confirme la non-existence du Facebook Phone et confirme qu’ils n’ont pas réellement besoin d’un téléphone « maison » car Facebook est déjà présent sur l’ensemble des OS mobiles ;
  • Belle langue de bois sur la notion de confidentialité (« la priorité de Facebook est de laisser les membres choisir le mode de partage de leurs données« ) ;
  • Ils essayent de garder la tête froide au sujet de la croissance exceptionnelle de la plateforme et l’attribuent en partie à la chance (avoir été là au bon endroit au bon moment) ;
  • Ils ne se sont jamais sérieusement intéressés à la musique (contrairement à MySpace), mais sont paradoxalement très présents sur les plateformes musicales comme Spotify grâce à Facebook Connect (10.000 nouveaux sites connectés par jour).

Twitter

Jason Goldman à propos de l’évolution de Twitter :

  • Intégration très récente d’Instagram (affichage des photos dans le panneau de droite) et de nombreux autres services en cours ;
  • Ils vont investir pour améliorer l’expérience des clients mobiles (qui comptent beaucoup pour la communauté) ;
  • Ils sont en train de finaliser leur offre de tweets sponsorisés (incluant les applications tierces) ;
  • Leurs plus gros échecs concernaient des innovations visant à rendre le service plus sophistiqué, voilà pourquoi Twitter ressemble à ce qu’il était au commencement ;
  • Avec plus de 100 millions de tweets par jour, ils ont de quoi servir les besoins en information de tous les utilisateurs, reste à améliorer l’expérience de consommation de cette information (une référence à la notion de « content curation ») ;
  • Il vient juste d’annoncer son départ de la société (suivant ainsi le départ d’Evan Williams) ;
  • Le lancement de la nouvelle version a été la plus grosse étape de la société (nouvelle interface et meilleures performances).

MySpace

Mike Jones à propos de la nouvelle identité de MySpace :

  • Lors de la première édition de LeWeb, MySpace était l’étoile montante. Aujourd’hui la situation a beaucoup changé (avec l’avènement de Facebook, Twitter…) et la société a dû revoir son positionnement et se spécialiser sur le divertissement (musique, TV, cinéma, mais pas les jeux) et les moins de 35 ans ;
  • L’intégration récente de Facebook est le signe de l’arrêt des hostilités pour que chacune des deux plateformes puisse bénéficier de l’autre (MySpace ne se positionne donc plus comme un réseau social, mais comme un portail social) ;
  • Ils ambitionnent de devenir la destination de référence pour le social entertainment en s’appuyant sur des partenariats avec d’autres plateformes sociales ;
  • Sur les 150 millions de membres, près d’1/3 se connectent en situation de mobilité (ils investissent donc massivement sur une nouvelle série d’applications mobiles) ;
  • Tout comme Twitter, MySpace est une plateforme sociale ouverte qui permet aux internautes de tout voir sans être connecté (ou même avoir créé de compte) ;
  • Ils ont récemment lancé le principe des topic pages pour faciliter la découverte des contenus (encore une fonction de curation) ;
  • Ils misent beaucoup plus sur les contenus que sur les interactions sociales pour fidéliser leur audience (un héritage culturel du groupe News Corp).

Playfish / EA

Sébastien de Halleux à propos des social games :

  • 200M de social gamers pour 2MM d’internautes, il y a donc une grosse marge de progression ;
  • Beaucoup de nouveaux entrants en début d’année prochaine, notamment la version officielle de Monopoly sur Facebook (mais également des gros titres à venir de chez Disney et Popcap) ;
  • Le sport est un lien émotionnel très puissant pour convertir des internautes en joueurs (ils ont récemment lancé Fifa sur Facebook) ;
  • Leur plus gros titre est PetSociety avec 20M de joueurs (le double de WoW) ;
  • Ils restent encore beaucoup de place pour des catégories de jeux pas encore exploitées comme les FPS (NDR : et Paradise Paintball alors ?), les jeux de course automobile (à quand un Gran Tourismo sur Facebook ?) ;
  • Le terme de micropaiement ne va bientôt plus être pertinent, car le montant des transactions est toujours plus élevé (certains objets virtuels sont facturés plus de 5$) ;
  • Le modèle free-to-play fonctionne particulièrement bien avec les casual games, car le public ciblé (les non-joueurs) et le circuit de distribution (diffusion gratuite de masse) sont complètement différents des jeux traditionnels (pour lesquels le free-to-play ne fonctionnerait pas) ;
  • En moyenne 1 à 5% des joueurs de social games achètent des biens virtuels (comparés à 10% pour les casual games), les plus gros joueurs ont dépensé plusieurs milliers de $ ;
  • Ils ne sont pas inféodés à Facebook et choisissent la plateforme la plus intéressante (ils se sont lancés au Japon sur Yahoo! Mobage).

Vient ensuite un grand moment puisque Loic monte sur scène avec un costume d’Angry Birds !

Loic_Bird

Rovio

Mikael Hed à propos du succès et des plans d’Angry Birds :

  • 12M de versions payantes commercialisées sur iOS pour 30M de versions gratuites ;
  • La version Android est proposée avec un modèle différent (financé par la publicité) qui rapporte plus que le modèle payant ;
  • Ils ont déjà plus de 50 jeux à leur actif donc n’ont pas eu trop de mal à optimiser les performances ou à gérer le « problème » de fragmentation d’Android ;
  • Ils sont en train de finaliser les versions Windows Phone/console et sont très intéressés par le tout nouveau Chrome WebStore ainsi que Facebook ;
  • Le fait d’inclure un bouton vers la boutique directement dans le jeu a favorisé le succès des jouets et produits déguisés (ils sont en rupture de stock) ;
  • Ils ont étudié la possibilité de faire un long-métrage, mais le processus de création des studios imposent une sortie en salle en 2014, ils réfléchissent donc plutôt à d’autres canaux (TV ou web TV) ;
  • Ils ne sont pas à la recherche de financement, car ils sont « très très rentables ».

Nokia

Marko Ahtissari à propos de design industriel et de mobilité :

  • Ils ont beaucoup à apprendre d’autres secteurs d’activité (informatique, automobile…) et des interfaces naturelles ;
  • 1,3MM d’utilisateurs de téléphones Nokia, 250K nouveaux utilisateurs d’OVI par jour (3,5M d’applications téléchargées par jour) ;
  • OVI sera définitivement intégré dans MeeGo en 2011 ;
  • Ils sont persuadés que le marché souffrirait de la perte d’un constructeur européen (en terme de dynamisme et de compétitivité) ;
  • Le marché se focalise beaucoup trop sur l’iPhone, la concurrence réelle est ailleurs.

PayPal

Osama Bedier à propos de micropaiement :

  • Première question très embarrassante sur Wikileaks et le gel des comptes ordonné par le Département d’État US (pas de réelle réponse) ;
  • L’année dernière, ils ont ouvert la plateforme PayPal X, plus d’1MM de $ de transactions y ont transité ;
  • 2010 a été une année critique pour les paiements mobiles (où le point de bascule a été atteint) ;
  • L’humanité a connu plusieurs changements de moyens de paiement (métaux > papier > plastique) et va connaitre sa prochaine révolution dans les années à venir avec la mobilité (gros impacts à prévoir pour les petits commerces) ;
  • L’industrie musicale a été révolutionné en quelques années par un constructeur informatique (Apple et son iTunes), donc tout est possible, même dans le monde bancaire ;
  • Près de la moitié des achats (en et hors ligne) a été influencé par le web, le commerce de détail est donc en train de changer et PayPal doit accompagner se changement ;
  • Le commerce en ligne représente 4% des échanges mondiaux, trois leviers vont permettre conquérir les 96% restant (mobile, social et local).

Google

Marissa Mayer à propos des services en mobilité :

  • Elle s’occupe maintenant des produits locaux et ils travaillent sur la notion de découverte contextuelle (lorsque l’on vous fait découvrir quelque chose sans que vous en ayez fait la demande explicite) ;
  • Ils sont en train de dupliquer la terre (Maps + Earth + Street View + Local + Places), d’en faire un « monde miroir » ;
  • Latitude et sa capacité à faire des « check-ins silencieux » ne s’adresse qu’à une petite partie de la population (ceux qui sont d’accord pour indiquer leur position géographique à chaque instant) ;
  • HotPot est la couche sociale officieuse pour Places (« Ceux qui ont dîné dans ce restaurant ont également aimé…« ) ;
  • Démonstration sur scène du Nexus S (propulsé par Android 2.3) et de la V.5 de Google Maps avec le principe de dynamic rendering pour améliorer la fluidité de l’interface ainsi que la possibilité de basculer en vue 3D pour se repérer plus facilement ;
  • Le Nexus S n’est pour le moment commercialisé qu’aux US et UK, le reste des pays viendra dans le courant de l’année prochaine ;
  • Fortes synergies avec les autres projets de terminaux alternatifs (Chrome OS, Android 3 sur touchbook, Google TV…) et de nombreux nouveaux services / modèles à trouver.

DeNA

Tomoko Namba à propos de réseaux et jeux sociaux au Japon ;

  • DeNA = 20 millions d’utilisateurs mobiles pour 1,2MM$ de C.A. (donc un ARPU de 60$/ut.) ;
  • La dynamique sociale de Mogabe-Town repose sur la découverte de nouveaux amis au travers des jeux plutôt que sur les interactions sociales avec des anciens amis (comme Facebook et son principe de graph social) ;
  • Il y a encore beaucoup de feature phones au Japon, mais les smartphones vont connaitre un gros essor l’année prochaine (se rapprochant ainsi des configurations de marché européennes) ;
  • Le rachat de ngmoco fait partie de leurs plans d’expansion internationale, ils sont en train de faire du transfert de compétences / cultures ;
  • Ils ne se considèrent pas comme concurrent direct de Zynga car ils se positionnent comme éditeur de plateformes (tout comme ngmoco avec Plus+).

RIM

Christopher Smith à propos de Blackberry et de la mobilité :

  • La plateforme Blackberry est affiliée à plus de 500 opérateurs dans le monde, ils fournissent de gros efforts pour faire grossir la communauté de développeurs et le nombre d’applications disponibles sur la marketplace (ils étudient pour celà de nouveaux modèles de distribution) ;
  • Le SDK du Playbook ouvrent de nombreuses possibilités (grand écran tactile, navigateur web avec Flash…), reste à la communauté de se l’approprier ;
  • Ils sont convaincus que les touchbooks sont destinés à d’autres usages (ou au moins contextes d’usage) que les smartphones, d’où leur choix de livrer deux systèmes d’exploitation (BlackberryOS et PLaybookOS) ;
  • Ils ambitionnent de faire sortir les services en ligne du navigateur et de les intégrer à l’OS au travers d’une expérience cohérente et sécurisée (NDR : C’est ce que propose Palm avec son dernier PalmOS).

Foursquare

Dennis Crowley à propos des services de localisation :

  • La société n’a que 40 employés (4 personnes l’année dernière) pour 5M d’utilisateurs (2M de check-ins par jours) ;
  • L’idée originale remonte à 2005 avec DodgeBall, un service qui a été lancé avant l’arrivée des smartphones (société rachetée par Google puis abandonnée), ils ont rajouté une dimension ludique avec les badges ainsi que les cartes ;
  • L’idée des coupons locaux revient à une poignée de commerçants à San Francisco (il n’y avaient pas pensé) et a permis à la société d’intéresser des investisseurs et de faire leur première levée de fonds ;
  • Leur récente levée de fonds les a beaucoup occupés, ils vont maintenant pouvoir se concentrer sur l’évolution du produit et finaliser une offre cohérente pour les marques et les marchands (notamment un programme de fidélité) ;
  • La moyenne est de 3 à 5 check-ins par jour (NDR : à confirmer) ;
  • Il ne s’inquiète pas vraiment du lancement de Facebook Places car ce n’est que le dernier d’une longue liste de concurrents (Gowalla, Yelp…) et car ils se différencient par une approche plus ludique (les badges) qui pousse les utilisateurs à expérimenter et découvrir de nouveaux endroits (NDR : SCVNGR propose la même chose) ;
  • Ils viennent de monter un partenariat avec Endemol au Brésil pour pouvoir faire des check-ins devant leurs émissions de TV réalité (NDR : bientôt la même chose avec des séries TV comme le propose Glue ?).

Voilà, cette première journée très enrichissante se termine. Je n’ai pas pu assister à la seconde journée mais vous pourrez trouver des comptes-rendus ailleurs. Un grand bravo à Loic, Géraldine et toute leur équipe pour l’organisation de cet évènement. Vivement l’année prochaine !

8 commentaires sur “Compte-rendu de LeWeb10

  1. Merci beaucoup pour le résumé très bien détallé. Surtout que moi je n’habite pas la région parisienne cela me permet d’être au courant des dernières nouveuatés de start up!!! Encore merci!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s