Une interface riche en boîte avec Emulator et Windows 7

La semaine dernière j’étais au Rex Club, temple de la musique électronique, pour une démonstration publique d’Emulator, une interface tactile MIDI pour les DJs. Pour faire simple, il s’agit d’une émulation du logiciel Traktor sous Windows 7. Cette innovation est le fruit de la collaboration entre Smithson Martin (le fabricant), PQ Labs (le logiciel qui gère le multi touch) et Microsoft.

DJ-Emulator_Front

Cette console se présente donc sous la forme d’une dalle tactile (avec une interface rétro-projetée à l’arrière) sur laquelle est branchél’ordinateur du DJ. Ce dernier peut alors piloter avec les doigts une table de mixage tactile, gérer les effets sonores et rechercher les bons morceaux dans sa bibliothèque. Cette installation présente deux avantages : elle offre une interface naturelle plus facile à manier pour les DJs (qui n’ont pas forcément envie de mixer avec une souris) et est visuellement très plaisante pour les clubbeurs qui peuvent apprécier le travail du DJ par en dessous :

DJ-Emulator_Back

C’est donc une expérience à la fois visuelle et sensorielle. Bon OK, ça vous semble certainement sur-vendu en ces termes, mais je peux vous assurer qu’avec une telle installation le DJ est parfaitement mis en valeur et parvient à créer une expérience de proximité tout à fait intéressante sans même recourir à des substances illicites (mise en scène visuelle par l’agence A-Blok et distribution par Floating Point Audio).

Bien évidemment l’interface demande du doigté et un temps minimum d’apprentissage pour s’y retrouver dans les fonctions (boucles, effets sonores, recherche dans la bibliothèque…) et les réglages (cue, basses, pitch…), mais le spectacle est tout à fait hypnotique :

Il existe d’autres interfaces de ce type comme la très impressionnante Reactable (cf. Quand la musique devient tactile et visuelle), mais c’est une sacrée grosse machine. Il existe aussi quantité d’applications pour iPad comme DJ Mixer ou Electrify, mais elles sont limitées. Une seconde version de l’Emulator est en cours de développement pour équiper les VJ (Video Jockey) et leur permettre de créer des effets visuels en live. La prochaine étape logique va selon moi être l’apparition d’une troisième interface capable de créer des morceaux en capitalisant sur l’héritage du vénérable MC-303. Là encore, il existe des applications iPad très convaincantes comme moxMatrix ou iElectribe, mais une interface plus ambitieuse couplée à un matériel plus robuste comme la Surface 2 devrait remporter un vif succès.

iElectribe

En fait il faudrait idéalement une application livrée en trois versions :

  • une version pro installée sur une table tactile à destination des DJs ;
  • une version normale sous forme d’application pour touchbook ;
  • une version simplifiée distribuée gratuitement sur les terminaux mobiles avec un nombre limité de sons et d’effets sonores (et la possibilité d’acheter des packs).

Finalement le monde de la nuit est peut-être en train de connaitre sa deuxième révolution numérique avec les applications tactiles. Nous verrons bien comment tout ceci évolue dans les prochains mois, mais la clé du succès de ce type d’installation repose sur des surfaces tactiles fiables et à bas prix. Peut-être qu’un bon compromis pourrait être trouvé avec des surfaces moins encombrantes et onéreuses que celles présentées plus haut et une tablette XL offrant une plus large surface de travail que les machines de 9″ à 10″ distribuées actuellement. Il y a peut-être un marché de niche à exploiter…

3 réflexions sur “Une interface riche en boîte avec Emulator et Windows 7

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s