La Redoute se lance sur les social games

En ce moment, les social games sont au coeur de toutes les attentions avec des statistiques d’usages impressionnantes : Près de 100 millions de joueurs de CityVille, 20% de la population US a déjà joué à un jeu social, 50% des connexions sur Facebook se font dans le cadre d’un jeu… (cf. Social Gaming: The Good, The Bad, & The Ugly).

Il n’en fallait pas plus pour motiver les annonceurs à exploiter ce filon, non pas au travers de placement de produits, mais avec une plus grande ambition comme par exemple La Redoute qui vient de lancer une opération de promotion in-game dans le jeu Totally Spies Fashion Agents (lancé l’année dernière).

FB_LaRedoute_TS

Cette opération est le fruit de la collaboration entre Ouat Entertainment, qui possède les droits du jeu, et les équipes de La Redoute qui voulaient à la fois toucher une autre clientèle (ou la toucher différemment) et expérimenter un nouveau format de présence. Même si l’application est domiciliée sur la page de La Redoute, le jeu respecte fidèlement l’univers des Totally Spies et la présence de l’annonceur y est plutôt discrète.

L’inscription à ce jeu ne nécessite pas d’être fan de La Redoute, mais les interactions entre la page et l’annonceur sont nombreuses :

  • Un onglet La Redoute dans l’interface de jeu qui permet d’aller sur la page ou le site ;
  • Un corner La Redoute dans la boutique intégrée au jeu pour acheter des vêtements de marques comme Morgan, Guess, Esprit, Ray Ban…
  • La possibilité de gagner des Facebook Credits sur la page et de les dépenser dans le jeu ;
  • Une offre exclusive de cross-selling.

Bref, il y a de l’ambition et des moyens pour cette opération et ça se ressent dans la qualité de la réalisation. L’interface du jeu est fluide et propose un gameplay assez proche de ce que l’on connait (exploration à la souris, cumul de pièces, nombre d’actions limitées par les points d’énergies…).

TSFA_Game

L’essentiel du jeu se déroule au travers des missions, mais chaque joueur dispose d’une maison à aménager (avec des meubles virtuels) ainsi qu’une garde-robe à garnir :

TSFA_Home

Puisque l’on parle de la garde-robe, de nombreux items virtuels sont proposés dans la boutique intégrée au jeu, de même que des items hybrides (réels et virtuels) que l’on peut acheter pour son avatar ou directement sur le site de La Redoute :

TSFA_Shop

Ces 3 écrans ne sont qu’une petite partie du jeu, aussi je vous laisse le soin de découvrir les autres fonctionnalités.

Voici donc un très beau cas d’école pour les marques françaises souhaitant exploiter les social games. Notez qu’il existe d’autres exemples très intéressants dont celui de la chaine hôtelière Marriot (Marriott creates Facebook game for international recruitment) et d’EDF qui sponsorise un social serious games du nom de Kompany qui devrait sortir en fin de mois (peut-être plus simple d’accès que le Planville de Siemens).

Mais n’allez pas vous imaginez que les social games sponsorisés sont une recette miracle pour augmenter votre notoriété ou toucher de nouvelles cibles. La concurrence est en effet très rude avec des acteurs sur-puissant comme Zynga qui s’introduit ce mois-ci en bourse (Zynga Files for a $1 billion IPO) ou des franchises très populaires comme CSI Crime City ou Civ World.

Toujours est-il que cette première réalisation d’envergure va certainement faire des envieux et amorcer une série de jeux sociaux sponsorisés (Merci à Antoine pour les infos).

7 commentaires sur “La Redoute se lance sur les social games

  1. Merci pour l’article Fred, vraiment une bonne analyse de la promotion. Le seul souci avec cette article c’est que le jeu est live sur Facebook depuis Juillet 2010 (information de http://www.appdata.com). Donc plutot de parler de game launch, je parlerais d’operation marketing.

    En tout cas bien joue pour la Redoute. Je suis curieux de connaitre l’impact de cette operation sur le volume de traffic du jeu (MAUs, DAUs and retention).

  2. Bonjour Frédéric,

    C’est en effet un point important pour la démocratisation du jeu social pour la communication, nous même créateurs de ce genre de solutions on sent encore que l’on est en période d’évangélisation.

    Par contre, il ne s’agit pas véritablement d’un social game de la Redoute, plutôt une publicité in-game pour la marque puisque le jeu de OUAT existe déjà depuis plusieurs années. On est plus proche des pratiques réalisées par Mac Donald’s ou Lady Gaga dans les jeux Zynga.

  3. Merci Fred.
    Très bon article comme d’habitude :)
    Pour plus de détails :
    – Le jeu Totally Spies! Fashion Agents est basé sur la licence Totally Spies!, série animée française la plus exportée et diffusée au monde !
    – L’application a été lancé en juillet 2010, compte 3,5 Millions d’installations dans le monde. Aujourd’hui on compte près de 850 000 utilisateurs actifs par mois, dont plus de 40% français.
    – Concernant Kompany, ce jeu n’est pas édité par EDF, mais bien une nouvelle fois par OUAT… EDF est le premier sponsor officiel du jeu, nous en cherchons d’autres : banques, assurances, télécoms, informatique…

    @Guillaume : un case study sera diffusé à l’issue de l’opération…
    @Alexandre : tout à fait d’accord, nous sommes encore en phase d’évangélisation en France alors que ce marché est déjà mature aux US, UK ou même en Allemagne… mais on sent que les marques commencent à cerner la pertinence et les spécificités de ce nouveau média publicitaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s