Le spectre de la fragmentation des navigateurs ressurgit avec IE10

J’ai découvert récemment une très belle boutiques d’articles de sport : PMK Customs. La présentation des produits y est très agréables, la navigation est fluide, les accès aux produits sont intuitifs… Tout ceci est renud possible grâce à HTML5, dont j’ai déjà eu de nombreuses occasions de vous vanter les mérites, notamment sur InterfacesRiches.fr.

PMKcustom_Home

Cette boutique en ligne ressemble en de nombreux points aux autres belles boutiques qui sont présentées sur ce blog, elle propose d’ailleurs une fonction de personnalisation des chaussures dans le Design Labs.

PMKcustom_Lab

Il y a par contre un petit détail qui me fait grincer des dents sur ce site : le petit logo en bas à droite de l’écran qui nous rappelle que vous apprécierez mieux ce site si vous utilisez Internet Explorer. Normal, vu que ce site a été conçu avec l’aide des équipes de Microsoft : PMK Customs Gets a Web Makeover with Help from Internet Explorer. Le simple fait de mentionner la phrase « Optimisé pour… » me fait grincer des dents, car il fait ressurgir en moi les souvenirs d’une époque peu glorieuse du web. A la fin du siècle dernier, le rythme d’innovation des deux navigateurs de l’époque (IE et Netscape) était tellement élevé que le W3C ne parvenait pas à spécifier des normes avant que de nouvelles fonctionnalités soient livrées. Il est résultait des sites qui étaient optimisé pour tel ou tel navigateur en fonction des connaissances ou des desiderata des développeurs.

 

netscape

Cette époque est heureusement dernière nous, car la stabilisation des normes HTML et CSS par le W3C et la sortie d’IE6 a mis tout le monde d’accord. En d’autres termes, Microsoft a réussi a évincer son adversaire de l’époque et à imposer la sixième version de son navigateur, qui soit dit en passant était pour l’époque une belle réussite. La chute de Netscape a cependant permit la naissance de la fondation Mozilla et du lancement de Firefox. Puis il y a eu Safari et Opera. Et c’est finalement Google qui a enfoncé le dernier clou dans le cercueil d’Internet Explorer avec Chrome. Je serais bien incapable de vous expliquer comment Microsoft a pu imposer son navigateur comme le leader incontesté et être relayé au rang d’éternel treinard en moins de 10 ans, toujours est-il qu’Internet Explorer est en disgrâce depuis bien longtemps (les utilisateurs d’IE représentent moins de 10% de l’audience de ce site).

Ceci étant dit, le géant de Redmond n’a pas dit son dernier mot. Microsoft a ainsi fournit de gros efforts pour essayer de rattraper son retard par rapport aux autres navigateurs, même si la course semble jouée d’avance. Nous avons ainsi vu fleurir ces dernières années de très belles réalisations techniques vantant les mérites de la nouvelle version du navigateur de Microsoft : Never Mind the Bullets, Cut the Rope, Contre Jour, The Capitol Tour, Brandon Generator, Atari Arcade… Nous avons également vu des rapprochements douteux entre les sites dont Microsoft est propriétaire (MSN, Bing) et son navigateur (IE8 optimisé pour MSN). Précisons au passage que Google fait la même chose avec ses Apps et qu’Apple a aussi utilisé de stratégies douteuses pour promouvoir HTML5 et son iPad.

Ceci étant dit, ce site de chaussures a été réalisé avec des technologies standards (cf. Behind the Scenes), et il est compatible avec l’ensemble des navigateurs, même si j’ai l’impression qu’il est légèrement plus lent sur Chrome que sur IE10 (mais c’est certainement mon imagination). Mais je trouve quand même plus pertinent de démontrer la supériorité d’un navigateur sur des sites prévus pour cet effet comme Demo Studio ou Chrome Experiments.

PMKcustom_Chrome

Malgré tous les efforts que les équipes de IE peuvent déployer, force est de constater que Microsoft n’a que très peu de chances d’imposer à nouveau son navigateur. La firme de Redmond est ainsi dans une situation très inconfortable :

  • De très nombreux clients sont encore fidèles à Windows XP et IE6 (« pourquoi changer quelque chose qui n’est as cassé ?« )
  • Les ventes de Windows 8 (qui est indispensable pour faire tourner IE10) décollent plutôt lentement ;
  • Opera vient d’annoncer la sortie d’un nouveau navigateur pour terminaux mobiles utilisant le moteur de rendu Webkit, celui de Chrome et Safari (Opera Ice: New browser for Android and iPhone coming February uses WebKit).

Est-il encore pertinent pour Microsoft de faire-valoir la supériorité technique de son navigateur ? Pas vraiment, mais ce n’est pas l’objectif. J’imagine que le but de la manoeuvre est plus d’évangéliser le marché sur les progrès réalisé par IE10 qui se rapproche des autres navigateurs, même s’il y a encore un petit peu de travail (Adapting your WebKit-optimized site for Internet Explorer 10). Une piste de travail beaucoup plus intéressante serait de repenser IE pour l’environnement tactile de Windows 8 et proposer une expérience différenciante en ce sens (IE10 Is Incrementally Changing The Direction Of The Web).

(via FastCoCreate)

8 commentaires sur “Le spectre de la fragmentation des navigateurs ressurgit avec IE10

  1. Hello Frédéric,
    Toujours intéressant de lire ce blog « pointu » sur les interfaces web novatrices !
    A ton questionnement « Je serais bien incapable de vous expliquer comment Microsoft a pu imposer son navigateur comme le leader incontesté et être relayé au rang d’éternel traînard en moins de 10 ans », il y a, me semble-t-il, une réponse assez simple.
    Dans les années 90, l’ultra leader Netscape était payant. Bien sûr on pouvait downloader assez facilement une version d’évaluation tous les deux mois pour l’utiliser gratuitement, mais c’était là une contrainte.
    Internet Explorer, lui, a d’emblée été gratuit, puis fournit en standard sur Windows.
    Il a donc logiquement capté la totalité du marché.
    Ca s’est compliqué ensuite avec l’arrivée d’autres navigateurs gratuits et performants : doucement d’abord avec Opera et Firefox, qui étaient en compétition frontale avec IE sans l’avantage d’être installés par défaut, puis avec Safari, avantagé sur les plateformes Apple, et enfin Chrome, ultra promotionné par Google.

  2. Effectivement, c’est le fait d’installer par défaut IE avec Windows qui a permit à MS de s’imposer. D’ailleurs ils se sont fait toper en anti-trust sur ce coup-là. La seconde raison est qu’IE a fait du sur-place à partir de la version 6. Les versions 7 à 9 n’ont clairement rien apporté en termes de performances.

  3. IE10 est dispo sur seven
    Et entre ie8 et 9 c’est le jour et la nuit (réécriture complète du navigateur)
    « Adapting your WebKit-optimized site for Internet Explorer 10 » ce lien est de plus ridicule. Si vous utilisez les « -webkit » il faut pas s’étonner que cela marche que sur webkit… le standard c’est pas ça…
    IE10 est bien plus performant sur certain point, comme l’accélération graphique et le traitement SVG. Ce qui a été mis en avant sur ce site.

    Je ne suis pas un pro microsoft, je ne l’utilise pas tout les jours, je suis sur chrome, mais bon il faut également arrêter de dire des conneries…

  4. Par ailleurs, jamais IE n’a été aussi proche des standards du web (W3C). Microsoft vient d’ailleurs de mettre fin plus ou moins officiellement à la frange de softs mi-standard mi-scripting MS que sont expression web, razor (Webmatrix), etc.

    Les choses évoluent quand même!

    @Christophe: il y a eu aussi de nombreuses entreprises dont au moins une appli vitale n’était compatible qu’avec IE6, ce qui les en rendaient captives. Cela a beaucoup joué avant que n’apparaissent des solutions de simulation d’IE6 au sein d’autres navigateurs

  5. @ arigonboard > Attention je ne revendique pas une position anti-Microsoft. Dans l’article je précise qu’IE6 était le navigateur le plus avancé de l’époque (stable, performant…), il a été une avancée majeure pour le web. Par contre… ce n’est pas un hasard si tu utilises Chrome, c’est parce que malgré les progrès d’IE depuis la version 9, il est encore distancé par la concurrence (moteur de rendu, machine virtuelle javascript…). Certes, IE10 est beaucoup plus proche des standards W3C que les anciennes versions, mais quel est son score au test ACID ? Concernant l’accélération graphique, Microsoft a effectivement une bonne carte à jouer de par sa maitrise des API de bas niveau sur windows (logique). D’autant plus qu’ils ont une division MS Games, à quand un Halo en ligne ?

  6. Acid ? ce test qui ne veut plus rien dire est supporté à 100% par IE10…

    J’utilise Chrome pas pour un meilleur support et rendu des pages web.
    J’utilisais avant Firefox pour cela. Mais maintenant il est lent et en retard sur de nombreux points. Je préfère utiliser un IE9 ou 10 qu’un firefox.
    J’utilise Chrome pour son environnement. Par exemple sa synchro qui n’est pas présente sur IE. Donc on ai bien loin des problèmes de standard…
    Niveau standard, c’est simple, IE10 supportent tout ce qui est validé et ce qu’ils pensent qui sera validés pour éviter le plus possible les extensions à la con « -moz » et « -webkit ».
    Le pire c’est que microsoft est le premier à critiquer ses vieux navigateurs. Ils ont appris de leurs erreurs et maintenant font parti des plus gros contributeurs au niveau des standards (si ce n’est le premier)…
    Le microsoft a beaucoup changé depuis 10 ans mais doit encore traîner des vielles casseroles comme windows xp

  7. Entre-temps, on a appris qu’Opera allait passer sous webkit et rendre son moteur de rendu open-source (pour ne pas dire qu’il l’abandonne?).

    Bref, la fragmentation semble se réduire puisque de 4 on passe à 3 moteurs de rendu… qui tous tendent à observer de plus en plus les standards du web.

  8. Je pense que vous sous estimez la force de Microsoft et notamment celle de sa présence dans le monde de l’entreprise. Cet article : http://www.troyhunt.com/2013/01/the-impending-crisis-that-is-windows-xp.html décrit (dans le paragraphe « The standard browser conundrum ») le choix des logiciels standards dans les entreprises et comment IE s’intègre naturellement dans ces logiciels.
    On parle ici de parcs informatiques de plusieurs dizaines de milliers de postes sur lesquels les employés n’ont pas le loisir de choisir leur navigateur et qui vont, assez naturellement, utiliser chez eux le même outil qu’au bureau.
    Les 10% d’utilisateurs IE dont vous parlez pour richcommerce.fr sont à prendre avec des pincettes parce que vous vous adressez à un public averti.
    Aussi, il ne faut pas oublier qu’IE n’est qu’une pièce dans l’échiquier de Microsoft constitués de monstres tels que Windows Server, SQL Server, Visual Studio, Exchange… Et tout ce petit monde s’entend très bien à tel point qu’il me semble difficile d’en tuer un tant que les autres sont debout.
    Si vous ne l’avez pas vu, une pub pour IE qui vaut le détour : http://youtu.be/lD9FAOPBiDk

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s