Les micro-consoles vont-elles devancer les TV connectées ?

Voilà maintenant quelques années que l’on nous parle de TV connectée. Sauf que… les usages ne semblent pas décoller. Il y a certes de très beaux produits en vente, mais l’essentiel des usages tourne autour de la catch-up TV au travers des offres de replay des box proposées par les opérateurs. Parallèlement à cette très lente courbe d’adoption des usages de la TV connectée, nous observons une explosion des usages des terminaux mobiles (smartphones et tablettes) aussi bien pour les jeux qu’en tant que second écran : Smartphones & Tablets To Be Primary Screen For Gamers, Says Analyst, Powering 64BN+ Games Downloads By 2017. Il n’en fallait pas moins à quelques startups américaines (encore eux !) pour surfer sur ces deux tendances.

Partant du principe que les écrans de TV sont sous-exploitées et que les jeux mobiles connaissent une croissance fulgurante, plusieurs projets de micro-consoles ont vu le jour en quelques mois. Pour résumer une longue explication, les micro-consoles sont aux consoles de jeux traditionnelles ce que les netbooks sont aux ordinateurs : des alternatives low-cost qui séduisent des acheteurs qui subissent la crise de plein fouet.

Micro-consoles

Les trois projets en course sont les suivants :

Il existe d’autres projets de consoles alternatives comme le Shield de Nvidia qui intègre une manette de jeu, le Razer Edge ou le Xi3 Piston qui misent sur les jeux PC ou encore la RetroN 5 qui se focalise sur les vieilles cartouches. Si ces 4 variantes sont très intéressantes, elles s’adressent avant tout aux hardcore gamers, ce qui n’est pas le cas des trois projets cités précédemment. Si la GameStick mise avant tout sur le nomadisme (un bel anachronisme en cette époque où les smartphones sont rois), la Ouya et la GamePop se positionne très clairement comme des extensions de votre télévision, ce n’est d’ailleurs pas un hasard si leur site web respectif possède une URL en « .tv ».

Avec des offres très compétitives en terme de prix (99$ pour la Ouya et un abonnement de 7$ / mois pour la GamePop), ces deux micro-consoles ont toutes les chances de rencontrer un fort succès et de s’écouler à des dizaines de millions d’exemplaires. Là où ça devient intéressant, c’est que ces deux consoles sont propulsées par le système d’exploitation Android, celui qui donne accès à Google Play avec ses centaines de millions d’applications et surtout ces films et séries TV. Les jeux seraient donc potentiellement un produit d’appel pour accrocher des dizaines de millions de clients pour la boutique de films et séries TV. Les deux fabricants se rémunéreraient ainsi à la fois sur la vente de jeux, mais également de films, séries ou musiques.

Google est déjà en mesure de mesurer tous vos usages sur votre ordinateur (Chrome), votre smartphone ou tablette, imaginez qu’ils puissent également surveiller les films, séries et programmes TV que vous regardez. Ces données seraient d’une très grande valeur, d’autant plus qu’ils sont maintenant capables de les agréger : Cross Device Measurement in Google Analytics will turn mobile marketing on its head.

Avec un tel dispositif, Google disposerait de données bien plus riches et précises que les panellistes traditionnels dont l’offre repose encore sur des extrapolations. Entendons-nous bien : je ne suis pas en train de vous ressortir toujours le même discours de paranoïa, mais de vous décrire l’impact de l’arrivé »e sur le marché des micro-consoles et surtout l’enjeu que cela représente pour les annonceurs. 2013 sera l’année de la TV connectée, l’année où les premiers usages vont enfin commencer à décoller, d’autant plus avec les consoles de dernière génération (PS4, Xbox Infinity) qui proposeront également des innovations en ce sens.

5 commentaires sur “Les micro-consoles vont-elles devancer les TV connectées ?

  1. Je trouve le titre de ce billet très bien vu… C’est possiblement avec la partie connectée des TV que ces consoles vont rentrer en concurrence.

    N’est pas mentionnée la plus sérieuse et la plus prometteuse de ces consoles, celle qui arrivera avec un ecosystème très rempli et un taux d’adoption gigantesque : la SteamBox de Steam. Ell risque d’être bien en retard par rapport aux trois du moment, mais avec de sérieux avantages de contenu, et une puissance permettant tous les usages multimédia sans concession de performances.

    http://www.techradar.com/news/gaming/valve-steam-box-release-date-news-and-features-1127072

  2. @ Alan > Ha mince, je n’avais pas du tout compris ça. Comment tout ceci va-t-il évoluer avec les difficultés financières de Onlive ? Je refuse de croire que les équipes de Ouya n’ont pas un plan B.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s