Des enjeux toujours plus élevés autour des applications mobiles sociales

Il ne se passe pas une semaine sans que l’on constate la part grandissante que les smartphones ont prise dans notre quotidien (Mobile Is Eating Global Attention), les marques et annonceurs sont pourtant encore ancrés dans des logiques héritées du XXe siècle. Je n’ai eu de cesse de vous répéter que les habitudes des consommateurs ont changé (Mobile First, Second, and Third), j’ai même écrit un livre sur le sujet, mais les mentalités sont dures à faire évoluer…

Les éditeurs asiatiques lancés dans une course de vitesse

La situation est différente en Asie, et plus particulièrement en Chine où l’adoption des smartphones est nettement plus rapide (China’s mobile internet users now outnumber its PC internet users). Du coup, les annonceurs se posent moins de questions et ont été bien plus rapides à faire leurs arbitrages budgétaires (China spends more money on mobile ads than the rest of the world combined). Les éditeurs asiatiques ne sont pas en reste, car ils ont su imposer leurs applications mobiles et faire changer les habitudes des utilisateurs (WeChat is crushing text messaging, people in China now only send about 1 SMS per day). Face à un tel engouement, ils ont rapidement déployé de nouvelles fonctionnalités pour capitaliser sur leur audience, à l’image de Tencent en Chine avec son application WeChat : commande de taxis, achat de billets de cinéma, jeux d’argent et même transfert d’argent entre particuliers (WeChat users in China can now transfer money to each other).

wechat-money

De même, une offre publicitaire est en train d’être testée, avec un déploiement plus large envisagé dans quelques mois : WeChat opens up advertising platform to official accounts with over 100k followers.

L’éditeur Japonais Naver est également très actif avec son application Line qui propose un ensemble de fonctionnalités marchandes : ventes privées, achat entre particuliers et boutiques intégrées (Chat app Line experiments with e-commerce, as it prepares for an IPO).

line-shop

La Corée du Sud est également un marché très prospère dans ce domaine, notamment avec Kakao une application mobile qui a récemment fusionné avec le deuxième plus gros portail du pays : Korean messaging app KakaoTalk to merge with Daum, the country’s second-largest web portal. Eux aussi se sont lancés dans une course de vitesse pour proposer toujours plus de fonctionnalités avec l’ajout récent d’un Lab : Kakao Talk adds a ‘lab’ to its Android chat app to let users beta test new features.

Une évolution à deux vitesses sur les marchés occidentaux

La situation est différente dans les pays occidentaux, car les foyers sont historiquement bien mieux équipés en ordinateurs et connexions à haut-débit. Ceci étant dit, les internautes n’en sont pas moins accros à leur smartphone : Les Apps, 51% du temps media digital aux Etats-Unis.

comscore-media-time

Certains ont flairé le filon et concentrent leurs efforts sur les terminaux mobiles à l’image d’Amazon (Zappos rolls out fancy new credit card-reader with help from parent Amazon) ou de Yahoo qui est en pleine transformation (Yahoo Buys Mobile Analytics Firm Flurry For North Of $200M). Autant les éditeurs asiatiques ont une approche intégrée avec des applications mobiles toujours plus riches fonctionnellement, autant le marché US semble se passionner pour des applications qui ne font qu’une seule chose à la fois, et pas forcément la plus intelligente ou utile (cf. How Two Ex-Googlers Turned A Crappy Messaging Service Into A $100 Million App et How Yo became one of the most viral apps of all time).

Du côté des grandes plateformes sociales, les équipes se plient en quatre pour déployer de nouvelles fonctionnalités ou racheter des services. Facebook a ainsi lancé deux nouvelles applications en un mois (Facebook officially launches Slingshot, its latest messaging appFacebook has released Mentions, an iOS app only for celebrities) et est en train de tester une fonctionnalité marchande sur son site et son application mobile : Facebook starts testing Buy button on News Feed ads and Page posts.

facebook-buy

Twitter a également été très actif le mois dernier avec le rachat de deux startups (Twitter Confirms Acquisition Of Mobile Ad Retargeting Startup TapCommerceTwitter Acquires CardSpring To Power In-Tweet Commerce And Offers) et la finalisation d’une fonction marchande : Buy Now Buttons Start Appearing in Tweets, Is Twitter Shopping Finally Here?.

twitter-fancy

D’autres éditeurs adoptent une stratégie de développement proche des acteurs asiatiques, notamment Tango qui se fait une spécialité des jeux mobiles : Tango launches a $25m fund for mobile games as it looks to win the US chat app race.

Comme vous pouvez le constater, tous les efforts convergent vers les smartphones, et les applications sociales mobiles sont au coeur de cette course à la domination. Je déplore par contre l’extrême discrétion des acteurs européens qui ne sont représentés qu’à travers les jeux et la publicité mobile. Nous sommes donc rentrés dans une configuration bipolaire où les acteurs asiatiques et américains dominent le marché et tirent l’innovation, donc les usages. Quoi qu’il en soit, j’espère vous avoir convaincu de revoir vos priorités et de placer les smartphones en tête de votre liste.

4 commentaires sur “Des enjeux toujours plus élevés autour des applications mobiles sociales

  1. Votre article est bien argumenté, mais je reste dubitatif sur l’explosion de la e-consommation via les mobiles et ce pour 3 raisons.

    1) associer le marché français à celui des Etats-Unis ou de la Chine, brut de décoffrage, me parait inapproprié : nos cultures de consommation ne sont pas les mêmes. Ce qui ne veut pas dire que les français ne s’en servent pas, mais différemment ; sachant qu’il n’y a pas un modèle de consommation mais une multitude en fonction du produit consommé et du profil des consommateurs… ne serait-ce qu’avec ces 2 variables ça fait un nombre important de combinaisons.

    2) les asiatiques ne consomment pas les mobiles de la même façon que les occidentaux, à commence par le fait qu’un message Twitter chez nous ça fait 140 caractères et chez les asiatiques (les chinois notamment) ça fait 140 mots !

    3) le graphique de votre article « Évolution du temps passé sur les médias digitaux aux Etats-Unis » ne veut pas dire que la croissance du mobile commerce aux USA est forte (voir point 4 suivant)

    4) Le temps #ecommerce #shopping passé sur les mobiles ne représente que 5% des usages des #smartphones http://sco.lt/8yp0m9

    Ceci étant dit, si je suis dubitatif à propos de l’explosion du e-commerce via mobiles, je ne le suis pas pour le développement des relations sociales 2.0 qui sont clairement boostées par les smartphones.

  2. @ Jean-Philippe > J’ai déjà eu de nombreuses occasions d’exprimer mon opinion sur le social commerce ou le mobile commerce. En synthèse : les habitudes évoluent lentement mais sûrement, les consommateurs français exploitent maintenant indifféremment différents supports (ordi, tablette, smartphone) pour préparer et faire leurs achats. Nous sommes tous d’accord pour dire que les smartphones ne sont pas adapté à de l’achat en ligne, si ce n’est de l’achat d’impulsion type Vente Privée. Nous sommes plus dans une configuration de marché où les médias sociaux sociaux et smartphones influent sur les étapes amonts de l’acte d’achat (avant le passage à l’acte) et que nous sommes plus dans des logiques de segmentation (marketing) et de séduction (communication / branding) que de commerce (mise au panier).

    Après ça, je ne sais pas trop ce que veut dire des « relations sociales 2.0 ». tout ce que je vois, ce sont des échanges brefs à travers des applications mobiles en remplacement du SMS. Nous sommes dans des logiques purement conversationnelles (privées) et non sociales (publiques).

  3. Merci pour cet article qui nous rappelle que les applications mobiles sont devenues incontournables pour explorer le web, mais aussi pour exprimer son opinion sur un produit acheté sur internet ce qui oblige les créateurs et développeurs de ces applis de corriger et d’améliorer sans cesse leur produit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s