La réalité virtuelle à portée de tous grâce aux kits en carton

En moins d’un an, la jeune stratup Oculus Rift aura réussi à complètement s’approprier le sujet de la réalité virtuelle. Le produit est très bon (j’ai eu l’occasion de le tester à nouveau du Salon du Jeux Vidéo), mais il est réservé à une minorité : ceux qui ont commandé le SDK et savent le faire tourner. Pour les autres, les casques de réalité virtuelle restent un concept fumeux. Il faut dire que les premières expérimentations des années 80 / 90 n’étaient pas très concluantes (euphémisme). Du coup, le grand public aborde la réalité virtuelle avec un terrible à priori qui ne peut être levé qu’en essayant un casque de dernière génération, mais ils sont extrêmement rares. Heureusement les choses sont en train de changer avec l’arrivée de kits en cartons.

Tout à commencé il y a quelques semaines quand le site iFixit a découvert que les casques d’Oculus utilisent un écran de smartphone : New Oculus Rift dev kit uses the front of a Galaxy Note 3 as its screen. Bon OK, il s’agit en fait de l’écran d’une phablette, mais partant du principe qu’il y a des centaines de millions de smarpthones en circulation, il serait dommage de ne pas les exploiter en bricolant. Ni une, ni deux, c’est ce qu’à proposé Google en dévoilant lors de sa dernière grande conférence annuelle son Cardboard VR Kit.

cardboard-kit

Ce kit se présente sous la forme d’un patron en carton (qu’il faut plier pour lui donner la forme d’un masque), de deux lentilles et d’un petit mécanisme à aimant pour cliquer. Les mauvaises langues disent que c’est un façon pour Google de dévaloriser le rachat d’Oculus par Facebook, il n’empêche que ce principe de low-cost virtual reality fonctionne très bien : Google’s Cardboard turns your Android device into a VR headset.

google-cardboard

Ce kit est fourni avec une application mobile ainsi qu’un site web proposant différentes démos : Chrome Experiments for Cardboard. Le kit est tout de même un peu complexe à réaliser sois-même (sans compter qu’il faut les lentilles), aussi de nombreux opportunistes se sont engouffrés dans la brèche pour proposer leur propre kit, comme le Unofficial Cardboard. Vendus entre 20 et 25$, ces kits vous permettent d’avoir une très bonne première impression du potentiel des applications de réalité virtuelle. J’ai commandé un kit chez Dodo et je suis stupéfait des sensations que l’on peut éprouver avec un « simple » bout de carton. Le kit est plutôt simple à monter (comptez 5 minutes en vous trompant une ou deux fois) et donne accès un à certain nombre d’applications que l’on installe sur son smartphone. Autant le dire tout de suite : le kit de Dodo est fourni avec une puce NFC qui lance une mini app store dédiée à la réalité virtuelle, mais il y a beaucoup de déchet.

Les applications les plus intéressantes sont tout simplement celles proposées par Google dans son appli. L’interface est au début très déroutante, car on se retrouve face à des icônes qui flottent, mais un rapide tutoriel vous explique comment cliquer à l’aide de la boucle et de l’aimant sur le côté gauche du masque.

cardboard-home

Il n’y a « que » sept applications de proposées, mais elles sont très spectaculaires, à commencer par Google Earth qui vous permet de parcourir des lieux iconiques en mode immersif. Le rendu est tout simplement bluffant, à tel point qu’il donne rapidement le vertige et/ou le tourni !

cardboard-earth

Il y a également une visite guidée du château de Versailles, une interface immersive pour YouTube, un film d’animation et même une Street View de Paris qui tourne en boucle.

cardboard-streetview

Mais le plus impressionnant est sans conteste la possibilité de visionner vos photosphères dans le masque, un must ! Encore une fois, l’idée n’est pas de proposer un masque de grande qualité pour se passer de l’Oculus (ou matériel équivalent), mais de permettre au grand public de redécouvrir la réalité virtuelle et de gommer les a priori. Certes, ces masques en carton ne sont pas très solides, mais il existe des alternatives un peu plus qualitative comme le masque en plastique de chez Homido (une société française basée à Lille) : Homido Launches VR Smartphone Adapter and Sleek App for VR Video with Web Browser on iOS and Android.

Je ne saurais que trop vous conseiller de commander de ces kits pour bien vous rendre compte de l’incroyable potentiel des applications de réalité virtuelle. À consommer avec modération, car une utilisation prolongée peut néanmoins provoquer une terrible sensation de mal de mer…

Un commentaire sur “La réalité virtuelle à portée de tous grâce aux kits en carton

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s