Une nécessaire régulation de l’accélération digitale pour retrouver croissance et progrès

Ces derniers temps, nous assistons à un intéressant phénomène de chassé-croisé : les politiques s’intéressent au web, tandis que les géants numériques s’intéressent à la politique. Un phénomène pas réellement surprenant dans la mesure où les GAFAM ne sont plus de « simples » régies publicitaires, boutiques en ligne ou fabricants/éditeurs, ce sont d’authentiques super-puissances numériques. Mais pour reprendre la célèbre maxime de l’Oncle Ben dans Spider-Man : « Avec une grosse audience, viennent de grosses responsabilités« . Le problème est que les géants numériques pèchent par naïveté et n’ont pas réellement pris la mesure de leurs responsabilités. Il est donc tout à fait logique que les gouvernements cherchent à cadrer la puissance et la diversification des acteurs du numérique tout en trouvant un moyen de retrouver de la compétitivité et du dynamisme économique dans un contexte de croissance zéro.

Lire la suite « Une nécessaire régulation de l’accélération digitale pour retrouver croissance et progrès »

De nouveaux modes de collaboration requièrent de nouveaux outils

Suite à mon article précédent sur l’émergence de nouveaux terminaux pour répondre aux nouveaux usages numériques, je me penche ce coup-ci sur les usages en entreprise : big / smart data, intelligence artificielle, agilité… sont autant de nouvelles exigences qui poussent les collaborateurs vers de nouveaux modes de collaboration. Tout ceci ne peut bien évidemment pas se faire avec les outils traditionnels (emails, fichiers Excel…). Je vous propose de faire un tour d’horizon de ces nouvelles pratiques ainsi que des différentes catégories d’outils leur correspondant.

Lire la suite « De nouveaux modes de collaboration requièrent de nouveaux outils »

De la nécessité d’un nouveau contrat social pour homo numericus

Comme la théorie de l’évolution de Charles Darwin le démontre, l’espèce dominante n’est pas la plus rapide ou la plus forte, mais celle qui s’adapte le plus vite à son environnement. La plus grande force de l’espèce humaine est ainsi sa faculté d’adaptation, mais avec le numérique, il semble que cette force ai atteint ses limites.

Avec l’avènement du numérique, nous sommes à un tournant de l’histoire de l’homme, car suite à une généralisation trop rapide des NTIC, l’humanité est comme une grande famille dysfonctionnelle dont les membres ne parviennent plus à se parler (il suffit pour s’en convaincre de constater les torrents de haine qui sont déversés dans Twitter) et qui engendre des courants régressistes (climatosceptiques, platistes, anti-vax…). Peut-être serait-il temps d’envisager un reboot…

Lire la suite « De la nécessité d’un nouveau contrat social pour homo numericus »

Sommes-nous à la veille d’un nouveau paradigme numérique ?

Je pense que vous serez d’accord avec moi pour dire qu’il y a eu un avant et un après iPhone. Dans la continuité de mon précédent article sur le smartphone en tant qu’icône du 21e siècle, je souhaite pousser la réflexion plus loin en prenant de la hauteur pour analyser l’impact de l’outil informatique et son évolution, surtout à la veille d’une probable annonce majeure pour Apple, certainement des lunettes de réalité augmentée.

Lire la suite « Sommes-nous à la veille d’un nouveau paradigme numérique ? »

L’accélération de la transformation digitale est une réalité que beaucoup refusent encore

De nombreuses entreprises et organisations ont déjà entamé leur transformation digitale, par conviction ou par nécessité. Le problème est qu’elle est généralement associée à une vision à court termes qui ne prend pas réellement en compte les enjeux de l’accélération numérique (ex : « Faisons de la vente en ligne pour augmenter notre C.A.« ). Ce manque de clairvoyance ou d’ambition, associé à une peur maladive du changement, ainsi que des mentalités ancrées dans le XXe siècle engendrent des situations cocasses où tout le monde est d’accord pour dire que le numérique est un sujet absolument prioritaire… pour les autres ! L’important étant de ne surtout pas sortir de sa zone de confort, un confort pourtant très relatif tant l’intensité concurrentielle, stimulée par le numérique et la data, est montée d’un cran.

Lire la suite « L’accélération de la transformation digitale est une réalité que beaucoup refusent encore »

Les plateformes numériques digèrent le monde

En 2011, Marc Andreessen publiait son fameux article Why Software is eating the World. Il y décrivait l’importance qu’avaient pris les logiciels dans notre quotidien, ceci à travers les outils numériques. Nous sommes en 2019 et le numérique est omniprésent : il n’y a pas un seul aspect de notre vie quotidienne qui ne soit pas en rapport avec un logiciel. L’assertion formulée en 2011 est donc d’autant plus vraie dans le contexte de l’accélération numérique, surtout avec 4 milliards de smartphones en circulation. Si les logiciels ont dévoré le monde, très clairement ce sont les plateformes numériques qui en ont le plus profité et sont aujourd’hui des agents économiques de première importance.

Lire la suite « Les plateformes numériques digèrent le monde »

VivaTech 2019 : l’innovation au service de la quatrième révolution industrielle et du mieux vivre

La 4e édition de VivaTech s’achève, et elle était encore plus impressionnante que les précédentes, portée par un marché et des acteurs en pleine transformation digitale. Nous sommes en effet au coeur de la quatrième révolution industrielle, une révolution initiée par le numérique et stimulée par l’innovation. Si les nombreux participants donnaient l’impression de ne pas savoir pourquoi ils étaient là dans les éditions précédentes, tout le monde semblait avoir les idées claires cette année : la révolution numérique est en marche, rien ne pourra l’arrêter ou la ralentir, autant donc en profiter pour essayer de mieux faire les choses.

Lire la suite « VivaTech 2019 : l’innovation au service de la quatrième révolution industrielle et du mieux vivre »