La transformation digitale est inévitable, c’est à vous de vous adapter

L’économie française a été marquée en début d’année par l’entrée en vigueur du dispositif de rupture conventionnelle. Plusieurs entreprises y ont déjà fait appel pour opérer une restructuration afin de faire face à un contexte économique morose (Pimkie, Peugeot…). Ces suppressions de postes ne sont jamais bien accueillies par les médias, et encore moins par les syndicats. Plus récemment, d’autres grandes entreprises ont annoncé des licenciements, notamment Carrefour, Castorama et SoLocal, invoquant une nécessaire restructuration pour faire face à la concurrence du web. Plutôt que d’expliquer l’impact du web sur leur secteur d’activité respectif et de reconnaitre que cet impact se traduit nécessairement par des restructurations, les médias préfèrent pointer du doigt les méchants patrons qui licencient. Ces pratiques éditoriales sont le reflet d’individus, et plus généralement d’une société, qui refusent de voir la réalité en face : le web est omniprésent dans le quotidien des consommateurs, il a changé de manière irrémédiable les attentes et comportements d’achat. C’est un fait, personne ne peut le contester, à moins d’être d’extrême mauvaise foi. Plus tôt vous aurez mesuré l’impact de ces transformations, plus vite vous pourrez mettre en oeuvre les mesures permettant de profiter de ces changements plutôt que de les subir.

Cat-phone-book.jpg

Lire la suite « La transformation digitale est inévitable, c’est à vous de vous adapter »

Pourquoi les Progressive Web Apps sont la seule alternative viable aux applications natives

Le débat sur le choix entre applications natives et site web mobile est quasiment aussi ancien que les smartphones. Il faut dire que le choix est complexe et que les solutions alternatives gagnent en sophistication tous les ans (sites web progressifs puis adaptatifs, applications hybrides puis semi-hybrides). Introduites pas Google en 2016, les Progressive Web Apps étaient censées proposer une solution viable, mais elles soufraient d’une faible compatibilité avec les iPhones. Avec les annonces faites par Apple, Mozilla et Microsoft le mois dernier, la situation a complètement changé. L’occasion pour moi de revenir sur ce sujet.

LOLcat-smartphone.jpg

Lire la suite « Pourquoi les Progressive Web Apps sont la seule alternative viable aux applications natives »

De l’importance des experts métiers pour entrainer les intelligences artificielles

La semaine dernière, toutes les grandes sociétés américaines ont publié leurs résultats trimestriels. L’occasion pour le monde entier de constater à nouveau que les GAFAM dominent l’économie mondiale avec une capitalisation boursière supérieure à trois mille milliards de dollars. Force est de constater que la supériorité technologique de ces sociétés leur a permis de développer une supériorité économique. La volonté des GAFAM de se diversifier dans tous les secteurs d’activité possibles est particulièrement inquiétante, il suffit d’analyser l’ambition d’Amazon pour s’en convaincre. Au même titre que les éditeurs de presse, sommes-nous condamnés à devenir de simples sous-traitants de Google, Facebook et cie ? Il y a de grandes chances, surtout si vous vous contentez de reproduire les modèles économiques et recettes commerciales / publicitaires du XXe siècle. Sommes-nous voués à devenir des ressources obsolètes avec l’avènement des IA (surtout celles des GAFAM et BAT) ? Pas nécessairement, surtout si vous vous outillez en ce domaine et si vous parvenez à réunir les bonnes compétences, notamment les experts métier.

XAI_Cartoon_C007

Lire la suite « De l’importance des experts métiers pour entrainer les intelligences artificielles »

De la place des médias sociaux dans un dispositif de communication global

Avec plus de 3 milliards d’utilisateurs dans le monde, plus personne ne remet en cause l’importance des médias sociaux en tant que vecteur de transmission de l’information ou de distribution de contenus. En revanche, même avec plus d’une décennie de pratique, je vois toujours beaucoup (trop) annonceurs qui se contentent de dupliquer leurs campagnes TV ou papier sur Facebook, Instagram ou YouTube. Ceci m’amène à penser que de nombreux professionnels s’accrochent à un modèle de communication clairement dépassé. Dans cet article, je vous propose de faire le point sur les pratiques de communication et de la façon dont elles divergent, mais se complètent d’un média à l’autre.

Cat-Bud.jpg

Lire la suite « De la place des médias sociaux dans un dispositif de communication global »

Les grandes plateformes sociales en pleine crise de croissance

Pendant 60 ans, la télévision a été le média de référence, influençant l’opinion publique tout comme les réflexes d’achat. Cette position dominante est maintenant disputée par les grandes plateformes sociales qui ont su bâtir des audiences gigantesques en seulement quelques années. Mais leur ascension fulgurante ne s’est pas faite sans accrocs : Facebook, YouTube et cie sont priés par les journalistes, investisseurs, annonceurs et citoyens de rendre des comptes sur les nombreux scandales de ces derniers mois. Car comme le dit si bien l’oncle de Spiderman : « avec de grands pouvoirs viennent de grandes responsabilités« .

Party-cat.jpg

Lire la suite « Les grandes plateformes sociales en pleine crise de croissance »

Les GAFAM à la recherche de nouveaux leviers de croissance

Comment augmenter sa part de marché ou ses revenus quand on est déjà à bloc ? C’est la question sur laquelle planchent en ce moment les géants du numérique. Cette recherche des profits futurs conduit les GAFAM à s’affronter sur le terrain des assistants personnels, un marché très récent, mais avec un énorme potentiel disruptif. La dernière édition du CES a d’ailleurs été la parfaite illustration de cet affrontement entre Google, Amazon, Facebook et Microsoft.

dog-cat

Lire la suite « Les GAFAM à la recherche de nouveaux leviers de croissance »

LE gros chantier de 2018 : réduire la dette numérique

Voilà maintenant près de 5 ans que nous parlons de transformation digitale, ou plutôt que le terme est utilisé. Aujourd’hui, tout le monde est à peu près d’accord pour reconnaitre qu’il se passe quelque chose et qu’il y a urgence, mais force est de constater que chacun y va à son propre rythme. Le problème est que la phénomène de transition numérique est inexorable, il se poursuit quels que soient les secteurs d’activité et ne semble pas ralentir. Si jusqu’à présent la plupart des entreprises et marques ont plutôt bien tenu le choc du numérique en bricolant des projets à droite et à gauche (boutique en ligne, pages Facebook, hackathons…), elles ont surtout profité de l’inertie du marché pour pouvoir retarder l’échéance.

sitting-cat.jpg

Lire la suite « LE gros chantier de 2018 : réduire la dette numérique »