Seconde édition de Yulbiz-Paris le 5 juillet prochain

Suite au succès de la précédente édition (cf. les deux comptes-rendus), je pense qu’il est largement temps de penser à une seconde édition qui se tiendra le 5 Juillet prochain à partir de 19 H, toujours chez Urbi et Orbi (pourquoi changer une équipe qui gagne ?).

Mais ce coup-ci on s’organise puisque je viens de créer un Wiki dédié aux Yulbiz-Paris. C’est sur ce wiki que seront publiés les comptes-rendus et surtout que vous pourrez vous inscrire.

En attendant, vous avez également un groupe dans Facebook concocté par notre ami Michel qui nous informe que le concept de Yulbiz s’exporte partout dans le monde : Yulbiz s’internationalise encore.

Alors venez nombreux et surtout évitez de tout casser sur le wiki !

Compte-rendu du premier Yulbiz-Paris (suite)

A chaque Yulbiz, la tradition veut que l’on fasse circuler un petit carnet où chacun des participants est libre de réponse à LA question. Pour la première édition de Yulbiz-Paris, la question était : Quelles tendances pour 2007 / 2008 / 2009 ?

Voici la retranscription approximative des hiéroglyphes et pattes de mouches que vous avez laissés sur le petit carnet :

  • Mario tout de go : « Les réseaux virtuels enrichis des contacts présentiels seront valorisés de façon spectaculaire » ;
  • Michel Germain : « … » ;
  • Patrick Barrabé : « L’agrégation de contenus et Google Office for Small Business« .
  • David Jourand : « Entrée du RSS dans le grand public, redécouverte des interfaces riches (RDA) et notamment Java Web Start » ;
  • Eléonore Brun : « Plein d’amis de par le monde » ;
  • Gilles Ballini : « Les applis web en mode déconnecté, les clients riches (XUL, Appolo…) » ;
  • Alexandre Oudart : « Plein de services en ligne (dont la musique) » ;
  • Brice : « Le off portal sur les mobiles, les contenus financés par la publicité ! » ;
  • Loïc : « Le e-paper » ;
  • Quentin Tousart : « Réseau ubiquitaire mobile et permanent » ;
  • Laurent Ovion : « Fusion Ayle et Google. Ma vie numérique en deux marques (?!?) » ;
  • Nicolas Clairembault : « Connexion permanente, la fin des browsers, tous les logiciels connectés sur le web et synchronisés » ;
  • Philippe Jeudy : « Une évolution vers de plus en plus d’identités virtuelles, démultipliées. 20% des internautes auront un avatar en 2009, Third Life en 2008 et beaucoup d’internet mobile grâce aux forfaits multimédias gratuits (pou 2007) » ;
  • Frederic de Villamil : « Mobilité, widgets, mobile TV, personnalisation » ;
  • Maurice Svay : « Les tendances pour les prochaines années : Netvibes ! » ;
  • Sophie Januel : « Mobile TV + pure online office + ubiquité » ;
  • Julien Griere : « Partage de connaissances, syndication et intelligence artificielle » ;
  • Virgile Rault : « E-learning, widget, portail local » ;
  • Cedric Giorgi : « Widgets, internet mobile, mobile communities, RDA, RMA » ;
  • Thomas Hauchecorne : « Mobilité, géolocalisation, TV perso, widgets » ;
  • Jacques Froissant : « SEO vertical, TV perso, Internet mobile, la 3D pour tous » ;
  • Manuel Diaz : « Gestion d’identité numérique, Applications riches (RDA et RIA), Software as a Service » ;
  • Nael Hamameh : « Mondes virtuels, blog communautaire, video, widgets, monétisation du contenu » ;
  • Michel Leblanc : « Le web 3D, le web mobile, le web hors du PC : smartphone et terminaux portables, appareils ménagers intelligents… » ;
  • Nathalie Jacquot : « Partage, communauté, le marketing fait par les consommateurs » ;
  • Franck Perrier : « People first, sans aucun doute. Tout le reste vient autour » ;
  • Laurent Gloaguen : « Tendance lourde : le string pour homme » ;
  • Antoine Pic et Julie Laurent : « Des mashups de réseaux sociaux + services web2 à la Twitter ! » ;
  • Bastien Demange : « Application riche, communauté et simplicité » ;
  • Pierre-Benoît Delépine : « De l’art, de l’art, de l’art ! Dollars, dollars, dollars ! » ;
  • Vivre Nu : « Tomorrrow will be google ou won’t be. Le minitel dépassera internet en 2009, courant mars. » ;
  • Yoan : « Explosion du web monolithyque en micro-outils distribués sur toutes les plateformes possibles et inventables. Plus d’API, de microformats, de widgets, de plugin, d’un inline/offline » ;
  • Sylvain Watemey : « Quelques espaces de liberté vont subsister malgré la tendance à faire payer les espaces communautaires. Le mouvement se fera entre l’individu et le groupe et s’intensifiera. Je crois en la générosité d’un espace vierge où chacun peut apporter sa marque. Continuez, moi, je continuerais. » ;
  • TiBlond : « Du rose encore et toujours. Le rose, c’est la nouvelle couleur de communication. What else? Twitter will enhanced the world » ;
  • Cédric : « L’arrivée massive des agences US et les rachats des webagency françaises. L’arrivée du webmobile. La mort du user generated content sur les sites des marques » ;
  • Aurélie le Guillou : « Services de proximité type ma-residence.fr ou Peuplade, pages perso regroupant videos, podcasts, blog… Pages persos et présentations vidéo d’entreprises innovantes, VoD » ;
  • Olivier Kuijper : « tout deviendra mobile, la preuve j’écris ce post sur un cahier… Plus sérieusement, nous avons connus l’ordinateur fixe -> le portable -> le téléphone -> ? Le web reste et sera imprévisibletant que les blogbusters seront encore là. Place aux users et à la mobilité » ;
  • Sophie Noël : « Le contenu, le contenu, le contenu. Après des heures creuses, le contenu revient en force (texte, video, xxx…) et sa monétisation devient de plus en plus évidente. La video bien sûr : des synergies web/TV de plus en plus évidentes. Le reverse marketing va atteindre une certaine maturité. Demain peut-être on aura des constructeurs auto qui changeront leurs prototypes parce que des internautes auront demandé telle ou telle fonctionnalité. Le web 3D évidemment. Internet comme une commodité, au même titre que EDF. De plus en plus de femmes blogueuses qui parlent d’autre chose que de cuisine (et vlan !) » ;
  • Zephir : « Inévitablement, la mise en ligne de toutes nos données et surtout de nos applications. Discothèques, journaux, films… accessibles depuis n’importe quel point du monde grâce à des connexions FTTH et Wimax et surtout sécurisées. Au final, je vois plus un terminal avec un simple écran multi-touche full-connected et quelques giga de RAM que des ordis surpuissants avec 2 To de disque dur ».

Ouf ! Merci à tous ces contributeurs. Tout ça me donne envie de ré-itérer l’expérience… Vous faites quoi début Juillet ?

Compte-rendu du premier Yulbiz-Paris

Beaucoup de monde vendredi soir à la première édition de Yulbiz-Paris (60 personnes selon les organisateurs) :

Yulbiz_Paris

 

En tout cas une très bonne surprise car malgré le côté très informel et spontané de la rencontre, on a pût y croiser du beau monde :

Normalement la tradition veut que je retranscrive les notes laissées sur le carnet (vous comprendrez…) mais là je suis un peu à la bourre donc je ferais ça dès demain.

On recommence quand ?

Premier Yulbiz à Paris le 1er juin prochain

Bloggeurs / bloggeuses, designeurs / designeuses, marketeurs / marketeuses, consultants / consultantes, vous êtes toutes et tous conviés à la première édition des Yulbiz à Paris. Yulbiz ? Mais oui, les rencontres informelles entre bloggeurs et professionnels du web : le vendredi 1er juin à partir de 18 H chez Urbi et Orbi.

En fait je profite de la venue à Paris de Claude Malaison pour importer cette pratique d’affaires qui nous vient du Québec. C’est Michel Leblanc (entre autres) qui est à l’origine de ce nom barbare, mais je trouve tout à fait sympathique de faire des échanges culturels de ce type.

En participant, vous aurez l’occasion :

  • d’échanger vos points de vue (et surtout vos cartes de visites) ;
  • de dialoguer avec Claude Malaison et de profiter de son expertise sur les NTIC (et de son authentique accent québécois) ;
  • de vous restaurer au buffet d’antipasti ;
  • de relever vos emails et de notifier vos amis via Twitter grâce au Wifi gratuit.

Bref, ça se passera le 1er Juin à partir de 18 H : Urbi et Orbi, 93 rue Montmartre – 75002 Paris (près de la bourse, plan d’accès).

Pour celles et ceux qui souhaites venir, n’hésitez pas à vous présenter (2 lignes + URL) dans les commentaires.