CtoB : L’avenir du commerce en ligne ?

La session 2005 de l’IA Summit a été riche en enseignements, notamment l’intervention de Brett Lider au sujet de l’avenir du commerce électronique : Why Amazon is Not Enough. Selon l’auteur, plusieurs facteurs vont venir bouleverser les pratiques du commerce en ligne et nous amener progressivement vers le CtoB. CtoB ? C’est l’inverse de BtoC, hé oui ! Plus sérieusement, l’auteur nous explique qu’afin de se démarquer, les boutiques en ligne devront être en mesure de toucher les consommateurs au plus près en individualisant leur offre.

Rassurez-vous, il n’est pas ici question de ressortir les vieux outils de marketing 1to1 mais plutôt de tirer parti au mieux des nouveaux outils et services en ligne. L’idée est de collecter un maximum d’informations sur les utilisateurs pour appréhender au mieux leurs besoins et leur proposer des offres adaptées. L’auteur nous détaille ainsi différents gisements d’informations encore inexploités :

  • les réseaux sociaux (du type LinkedIn ou Friendster) ;
  • les logiciels intégrant moteur de recherche en ligne et sur le disque dur (comme Blinkx ou Google Desktop Search) ;
  • les logiciels de partage de goûts musicaux (genre iTunes ou AudioScrobbler) ;
  • les moteurs de recherche qui prennent en compte l’historique de navigation (comme A9) ;
  • les services en ligne de favoris partagés (du type del.icio.us ou Furl)…

En compilant toutes ces données, vous disposez d’une source inépuisable de données permettant d’individualiser une offre en fonction du comportement, des habitudes et des préférences des utilisateurs. Et à ce petit jeu, quelque chose me dit qu’Amazon sera encore une fois un élément moteur de cette révolution du commerce en ligne.

Un commentaire sur “CtoB : L’avenir du commerce en ligne ?

  1. Amazon sera un élément moteur, c’est une certitude. Mais le rôle d’un moteur est-il d’aller plus vite ou que les autres ou de faire en sorte que les autres ne puissent pas avancer ? Cette question est intéressante puisque si je pense que certaines des techniques que tu mentionnes ici font je pense l’objet d’un brevet logiciel déposé par Amazon, qui est évoqué dans un article récent de ZdNet. Me trompe-je ?

  2. Alors voilà Stéphane : je demande de l’internet haut-débit (5Mo upload et download) en libre accès sur des points d’accès WiFi partout en région parisienne. J’ai bon ?
    /Fred

  3. Le commerce ?ctronique 2.0 : tous vendeurs ? Christophe Routhieau du Group Reflect a raison de souligner l’importance du lancement de Zlio et de Yahoo Shoposphere, non pas pour leur concomitance ou la particularit?es services qu’ils proposent, mais bien parce qu’ils disent qu…

Laisser un commentaire