Après les folksonomies, voici les folkmapping

De plus en plus fort, alors que les services en ligne implémentant des systèmes de liste de mots-clés collectifs (voir à ce sujet mes deux précédents billets : Connaissez-vous les folksonomies ? ainsi que Et on reparle des folksonomies), voici venir un nouveau type de service en ligne qui associe le principe de liste de mots-clés collectifs avec celui de city guide : FoudCity.

Logo du site FoundCity

La promesse du site est Folkmapping your urban spaces, que l’on peut traduire par … hum … cartographiez vos …. heuuuu …. non désolé, je n’arrive pas à traduire. En gros le principe est le suivant : chacun peut annoter une carte avec ces centres d’intérêts selon un principe de mots-clés collectifs. Pour l’instant seule la ville de New-York est ouverte, mais la mise en oeuvre est très sympa puisque le site reprend l’interface de Google Maps. A suivre…

MAJ (03/05/2005) : Et pour ceux qui veulent mettre en oeuvre leur propre système de floksonomie, voici le toolkit idéal pour bien débuter : Freetag (an Open Source Tagging / Folksonomy module for PHP/MySQL applications).

MAJ (03/05/2005) : Et tant qu’on y est, je vous propose également un blog sur le sujet : Tagsonomy.

Un commentaire sur “Après les folksonomies, voici les folkmapping

  1. Bizarre… peut-être y a-t-il un engorgement de ta bande passante… Je suis au contraire en admiration devant la fluidité des cartes de Google Maps.
    /Fred

  2. Le vocabulaire de l’ethnologie et de la sociologie comparative offre quelques pistes intéressantes pour la traduction. Pour les folksonomies on parlera d‘ethnoclassifications ou de classifications indigènes ou de nomenclatures vernaculaires ou encore peut-être de classification vernaculaires. Pour le folkmapping, si j’ai bien compris le concept, ce serait la cartographie de vos espaces sociaux urbains ou cartographie urbaine vernaculaire. Ce n’est pas très consis ni très élégant, mais les notions d’ethnoclassification (voire socioclassification), d’espace social ou encore de nomenclature (ou autre phénomène) vernaculaire ont une histoire de plus de 30 ou 40 ans permettant de prendre un recul utile devant toutes ces nouveautés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s