Des tonnes de vidéos sur l’Information Architecture TV

Vous en rêviez ? Ils l’ont fait : Information Architecture TV.

IATV.jpg

En fait de télévision, c’est plutôt un blog sur lequel vous trouverez un ensemble de vidéos traitant de sujets aussi variés que l’architecture de l’information, l’utilisabitilté, l’interaction design, la conception centrée sur l’utilisateur…

Toutes ces vidéos sont en fait extraites de Youtube mais le travail de sélection et de catégorisation réalisé par Jan Jursa(du blog Hot Strudel) est tout à fait remarquable.

Un must pour les passionnés d’ergonomie et pour les concepteurs de sites web.

Des gabarits de création de prototypes avec Powerpoint

Malgrè tout ce que l’on peut en penser, Powerpoint est l’outil sur lequel je travaille au quotidien, notamment pour réaliser mes prototypes de sites web. Prototype, wireframe, storyboard… appelez-ça comme vous voulez, toujours est-il que je n’ai pas encore trouvé mieux pour faire du prototypage rapide et réaliste.

Pour celles et ceux que ça intéresse, je vous propose la lecture d’un billet publié sur le blog SuperFiction (Création de wireframes (article 1/3) : utiliser Microsoft Powerpoint) qui décortique les avantages et inconvénients de cet outil. Tiens d’ailleurs Éric va même organiser un workshop avec les Designers Interactifs sur ce sujet.

Bon bref, tout ça pour dire que j’avais publié il y a quelques temps (plus de 3 ans) mes gabarits de wireframes dans le cadre de l’Information Architecture Institute : CavazzaWireframe.ppt. Il fut un temps où il existait une version en français mais impossible de remettre la main sur le fichier…

Et bien figurez-vous que l’on vient de me faire découvrir des gabarits tout à fait au goût du jour : PowerPoint Prototyping Toolkit (release 0.2). Ces modèles servent à réaliser des prototypes d’applications avec un look & feel à la Vista tout à fait réalistes :

PowerpointPrototypeToolkit

 

Et comme ils sont sympas, ils expliquent même comment ajouter de l’interactivité : Microsoft Design prototyping with PowerPoint. Bon par contre ça ne fonctionne qu’avec Powerpoint 2007 (et donc Windows Vista).

Autant je suis convaincu de l’intérêt de faire du prototypage rapide avec PPT, autant je me demande si pousser le niveau de détail aussi loin ne brouille pas la fonction première de cet outil de travail… Regardez par exemple ce prototype réalisé pour le site SplitGames (le souci du détail est avant tout porté sur le contenu de la page et non sur les fenêtres en elles-mêmes) :

ExProtoPPT

 

Et vous : Avec quoi travaillez-vous ? Jusqu’où allez-vous dans le réalisme / niveau de détails ? (via Frédéric via Christophe)

Enfin un langage de modélisation d’interfaces ?

Les architectes de l’information et autres concepteurs qui ont déjà essayé de normaliser leur travail (arborescence, cas d’utilisation, diagrammes fonctionnels…) savent à quel point il est délicat de vouloir adopter un minimum de formalisme.

Pour faire simple : les concepteurs d’applications ont UML (entre autre), les concepteurs d’interfaces eux n’ont pas grand chose ! Il y a bien le Visual Vocabulary, mais il date de 2002 !

Heureusement qu’Alex Jongman est là pour nous pondre le Universal Information Architecture Modeling Language : UiaML.

UiaML.JPG

Ce projet (qui a été présenté lors de l’EuroIA 2007) n’en est qu’à ses premiers pas mais on devine déjà une forte ambition pour pouvoir faire émerger quelque chose de constructif. Il existe déjà un certain nombre de low fidelty patterns comme cette représentation d’un champ texte :

textinputID.jpg

Dans le même ordre d’idée il existe également le Graphical User Interface Modeling Language (qui visiblement n’a pas beaucoup évolué ces dernières années).

Difficile pour l’instant de se prononcer sur l’intérêt d’un tel formalisme dans notre profession. Le plus sage est encore de voir comment va s’enrichir ce langage et surtout de le tester sur des projets pour éprouver son utilité réelle.

Les nouveaux domaines d’application de l’architecture de l’information

Louis Rosenfeld, le pape de l’architecture de l’information vient de publier les résultats d’une enquête sur l’avenir de la discipline : Whole lotta IA survey results now available.

Là où cette enquête nous révèle des choses très intéressantes, c’est sur les nouveaux domaines d’application de cette discipline : What’s New in IA?.

Les résultats nous dévoilent en effet les prochains défis que devront relever les concepteurs et autres ergonomes :

  • les modèles d’interaction au sein d’une même page (sur lesquels reposent tout l’intérêt des interfaces riches) ;
  • les modèles d’organisation orientés utilisateurs (nuages de tags, folksonomies…) ;
  • les modèles de navigation / de structuration des contenus générés par les utilisateurs (notes, commentaires, billets…) ;
  • les modèles fonctionnels appliqués à des services en ligne non-commerciaux (réseaux sociaux…).

Ces considérations sont exactement au coeur de mes réflexions du moment (qui tournent essentiellement autour du web 2.0), et ils seront surtout au coeur de mon intervention lors de la future Journée Mondiale de l’Utilisabilité 2006 du 14 Novembre prochain.

Tous à Berlin pour le sommet européen de l’architecture de l’information

Vous habitez Berlin (ou à proximité) ? Vous vous intéressez à l’architecture de l’information et à la conception de sites web ? Alors ne ratez sous aucun prétexte le second sommet européen de l’architecture de l’information qui se déroulera le 30 septembre prochain à Berlin : Euro IA 2006.

Logo Euro IA

Cet événement se déroule sur 2 jours et permettra à des grands spécialistes de l’architecture de l’information de s’exprimer. Je vous invite à jeter un oeil sur le programme pour vous motiver.

(merci à Manjari pour l’info)

Folksonomies : 1 an 1/2 après…

Voilà près d’un an et demi que j’ai commencé à vous parler des folksonomies. Depuis, beaucoup d’eau (numérique) à coulée sous les ponts (virtuels). Le toujours très bon Joshua Porter nous propose en ces jours de canicule un très bon article de rattrapage : Folksonomies: A User-Driven Approach to Organizing Content.

L’auteur y retrace ainsi la genèse des folksonomies en expliquant le concept de taxonomie et en décrivant le casse-tête auquel sont confrontés les concepteurs de sites : rajouter toujours plus d’informations, encore et encore et encore. Il donne également une très bonne définition du terme et s’essaye même à un peu de prospective : si aujourd’hui les folksonomies sont cantonnées à certains domaines d’application (services de partage de photos ou de bookmarks), le besoin de proposer des modes d’accès à l’information intuitifs et cohérents au sein de grands sites de contenus (ou de sites institutionnels) va pousser les concepteurs de site à se tourner vers des solutions de classification alternatives à la très classique arborescence.

Dans cette quête, les folksonomies sont probablement la solution la plus prometteuse pour réduire le fossé entre la vision des utilisateurs (qui utilise des mots de tous les jours) et celle des concepteurs (qui doivent faire en fonction de la culture et l’organisation d’une entreprise). Encore faut-il prendre le risque et sauter le pas…

Poker en ligne et persuasion

En tombant sur une vidéo virale vantant les méritent d’un service de Poker en ligne (plus d’infos ici : Non-Sex Poker Viral Better Than Sex Viral), j’ai découvert un site tout à fait remarquable : PokerRoom.

Remarquable parce que :

  1. très limpide dans son rubriquage et système de navigation ;
  2. très sobre avec un traitement graphique sans fioritures ;
  3. très rassurant avec ses récompenses et ses garanties de sécurité (Safe, Secure and Awarded) ;
  4. très incitatif avec ses boutons d’action qui ressortent immédiatement ;
  5. très persuasif avec son argumentaire complet (Join PokerRoom.com).

 

PokerRoom

Bref, une véritable perle dans sa conception et sa structuration. Vous remarquerez également le bandeau d’identification en haut de page qui ne prend quasiment pas de place ainsi les petites étiquettes sur le côté de la page pour basculer d’un univers à un autre.