Des catalogues interactifs dans tous les sens

En ce moment, c’est la mode des catalogues interactifs. Après ceux de La Redoute et de Verbaudet, je vous propose de découvrir les prospectus interactifs d’Auchan.

Auchan

 

Le principe est le même que pour les catalogues interactifs (une navigation qui reproduit le principe des pages, des zoom produits…) mais adapté à un prospectus (donc limité dans le temps). Le principe est sympa, mais il manque peut-être un index. De même, est-ce que la liste que l’on peut créer est conservée, peut-on la ré-incorporer à une liste existante ?. Pour plus d’infos, voir l’article du JDNet : Auchan invente le Webalogue.

Et tant que l’on parle de VPC, aviez-vous vu les mannequins en 3D que propose La Redoute : Ma cabine d’essayage. (merci à Julien L. pour le lien)

MAJ (27/06/2005) : Ca y est, le mannequin virtuel de La Redoute est officielement en ligne : http://mannequin.redoute.fr/. H&M propose également un service en ligne de mannequins : H&M Poolside. Est-ce que je rêve où c’est bientôt l’été ?

Un commentaire sur “Des catalogues interactifs dans tous les sens

  1. sincèrement, au delà de la prouesse (?) technique, quel intérêt ? j’ai l’impression de revenir aux temps joyeux du web où nos clients souhaitaient mettre en ligne les scans de leurs plaquettes papier. je ne vois ici aucun travail sur les spécificités du « langage » multimédia, peut on parler de persuasive design ? Quelle valeur ajoutée ? Et puis comme l’a déjà dit un grand homme : plus c’est simple moins c’est compliqué…

  2. Pas si vite. J’étais plus que sceptique au début pour ce genre d’initiatives, mais force est de constater qu’elle représentent un certain potentiel : ils autorisent la découverte non-structurée (par opposition aux moteurs de recherche) ils rassurent les utilisateurs qui peuvent se raccrocher à un référentiel « physique » (la notion de pages) Voir pour cela un billet publié sur Axancelog : VPC : catalogue interactif en ligne.

  3. j’avais vu une initiative de ce genre sur le site Y Rocher, qui proposait un « feuilletage » de pages. Ce qui est intéresant, c’est la réflexion sur l’ergonomie, et aussi le fait que cela nous confirme qu’on ne saurait associer print/linéaire d’un côté, et web/hyperlecture de l’autre. cela dit, je trouve qu’il y en a un peu partout… il faut vraiment avoir affaire à une cible hyper-formée aux codes du catalogue pour mettre en oeuvre cette mise en page. Mais j’ai exactement la même impression devant un catalogue 3Suisses. Sur écran, je crois qu’il faut quand même alléger sur une page, même si on décide d’être dans une ergonomie catalogue. Le prospectus interactif d’Auchan est un concentré de foutoir, non ? Alors que sur papier ça passe mieu: l’oeil ne rravaille pas de la même façon… Existe-t-il des données sur son succès de lecture, perception, mémorisation ? Les éditeurs ont-ils songé à consulter un ophtalmo pour évaluer la pénibilité d’accommodation ?

  4. j’y pense… jetez un oeil sur le site des créateurs de beauté : on a l’effet catalogue en lecture page, bien combiné avec l’hypertexte. Résultat : pas de foutoir, bonne présence produit, consultation non « préstructurée » avec en plus une barre de navig très présente et très pédagogique. qu’en pensez-vous ?

  5. Bonjour Intéressant ces commentaires ! Nous avons débuté il ya deux ans sur l’idée de ces catalogues interactifs en flash avec un effet page par page. Nous les aonvs testé d’abord sur de petits catalogues (10,20 pages) puis sur des catalogues plus importants (50 / 70 pages) avec des zones de roll over complexes, des niveaux de catalogues, des formats papiers différents et pas mal d’autres contraintes (publication multi site sur 819 url, tarification par région, base produit par enseigne etc..) . Aujourd’hui nous avons abandonné le format page par page fidèle au look papier pour plusieurs raisons : – comme évoqué au dessus il n’apporte pas vraiment de plus value, tout du moins en matière de commerce. Il rassure le client certes mais celà ne suffit pas. – Le format et les fonctionnalités du catalogue sont restreintes. COmme faire pour afficher un prix en dynamique ou mettre des produits en avant si la base est un support PDF unique ? Comment faire également pour faire des recherches croisées, des tris, des partenariats avec des industriels pour créer des espaces dédiés à leurs produits et les mettre en avant ? – Le cout : on n’y pense pas mais que ce soit l’imprimeur ou l’agence quand vous devez récupérer les pages PDF haute def de 7 catalogues (qui en fait n’en sont qu’un mais dans différentes versions) le coût devient l’élément principal du budget de prod du catalogue.. ce qui est plutot dommage etant donné qu’il pourrait etre réinvesti en communication ,en charte spécifique, en fonctionnalités etc.. – L’avis du client et les stats. il est vrai que le page par page est ‘convivial’ voire ludique, il rassure meme les clients habitués aux tracts papier et à la VPC. Pour tous les autres il ne représente rien en terme de navigation et de decouverte produitS. Surtout pour de la grande consommation. LEs beaux catalogues evenementiels (luxe, deco, vetements) eux sotn bien représentés en page par page. voila mon petit compte rendu christophe

  6. Vente en ligne de catalogue interactif. Feuilletez dès-à-présent et lisiblement votre catalogue interactif muni des dernières fonctionnalités de confort. Son atout majeur est son prix competitif puisqu’il estle moins cher sur le marché actuel. Sa simplicité de manipulation en fait un outil destiné aussi bien aux particuliers qu’aux sociétés.

    http://catalogue-i.fr

  7. en matiere de catalogue dynamique il y a a boire et a manger certaine solution
    sont d’une longeur de chargement de pagination et idem pour les fonction zoom

    il est clair cas ce jour la solution technique,prix,et charte graphique sur demande et bien la solution easy-catalogue ,la preuve un catalogue 32 pages+25 links et toutes les fonction hors skins 199 euro ht trouvez mieux qualite securite jammais egaler http://easy-catalogue.com

  8. Actuellement, la meilleure solution au niveau qualité/prix est Easy-Catalogue. Leur équipe est à votre écoute pour réaliser le catalogue interactif dont vous réver!

  9. Mouuuuaiii…
    il est clair que l’efficacité du catalogue interactif n’est plus à démontrer. Je suis assez d’accord pour dire qu’il y a de tout, et que nombre de prestataires tentent de s’introduire sur le marché. Pour avoir fait un rapide benchmark, rares sont les solutions PRO, innovantes, fiables et évolutives. dans les pitoyables, nous pouvons noter easy-catalogue et son service dédié aux brochures de camping. sa solution vient tout droit d’un prestataire étranger nommé yawah ou qq. chose comme ça. c’est d’ailleurs la solution proposée (revendu) par avista… catalogue-i quand à lui propose un service qui ne fonctionne pas (bonjour les amateurs !) tarmac est du même acabi ! pour virtueldoc, certaines fonctionnalités sont ibtéressantes, mais la synématique est moyen-ageuse et le produit dans son ensemble n’est pas abouti ! Que reste t il ? prestimedia et sa « rouman touch » qui ne brille pas par la fluidité de son produit, le reste des fluidchose, numeritruc sont à l’avenant, de pâles copies…
    Bref, difficile de trouver un prestataire digne de ce nom…
    si vous avez une piste sérieuse, n’hésitez pas à me le faire savoir…

  10. Bonjour,

    Je suis en train de réaliser un benchmark pour mon entreprise concernant les solutions de catalogues interactifs présents sur le marché français. Je dois faire un choix pour début septembre pour une intégration au sein du site de ma société (VPC).

    Il y a une multitude d’offres mais sans grande valeur ajoutée et grande originalité. La majorité des solutions disposent de fonctionnalités de base avec des pages qui tournent bof bof bof …

    Deux sociétés ont retenues toutefois mon attention et se détachent du lot. Il s’agit des sociétés Prestimedia et Carredas Communication) =>

    http://www.prestimedia.com/

    http://www.carredas.biz/catalogue-interactif-virtuel-e-commerce.html

    Ces 2 sociétés proposent un catalogue interactif permettant de gérer et d’interconnecter une gestion de panier avec un site d’e-commerce.
    Sauf erreur de ma part je n’en ai pas vu d’autres sur le net !

  11. Nous avons fait la même étude en Juillet et nous avons opté pour la société Interactiv’ Technologies pour mettre en ligne nos catalogues sur notre site web (http://www.campings-franceloc.fr/portail/brochure/brochure_campings_franceloc.php?lang=FR). Cette société est interessante car elle propose des outils complets et conviviaux de mise en ligne de documentations interactives feuilletables et prend en compte rapidement nos demandes de fonctionnalités.
    Pour info.

  12. En réponse à Zbulon et Sophie : il y a Nxtbook (www.nxtbook.fr) qui a l’air pas mal.

    Si cette solution est bien adaptée à des catalogues produits pour compléter des versions papier, je m’interroge sur la pertinence de ce support pour des contenus éditoriaux relativement longs. Je perçois bien la séduction de la présentation et le côté ludique du tourne page mais quelle est la valeur ajoutée par rapport à des pages internet classiques. Savez vous par ailleurs si les contenus sont scannés par les moteurs de recherche et si les contenus sont accessibles aux handicapés ?

Laisser un commentaire