Ne confondez plus AJAX et Ajax

Voilà un petit moment que je me demande quelle est la bonne orthographe : AJAX ou Ajax ?

Heureusement, Bill Scott (qui travaille pour Yahoo!) vient nous apporter la réponse avec les définitions suivantes :

  • AJAX = un acronyme qui désigne l’utilisation de l’objet XMLHttpRequest ;
  • Ajax = l’ensemble des technologies qui autorisent une mise à jour dynamique des informations ainsi que des modèles d’interactions plus riches.

Donc au final : Google Suggest repose sur AJAX (il n’utilise que l’objet XMLHttpRequest) alors que le nouveau Yahoo! Mail repose sur Ajax (à cause des drag&drop et autres panneaux dépliants).

Voilà, et au passage je vous recommande ce très bon billet publié sur le blog de Bill Scott : Designing for Ajax.

Un commentaire sur “Ne confondez plus AJAX et Ajax

  1. Mon humble opinion, ce coup du terme « Ajax » comme fourre tout générique, c’est vraiment n’importe quoi ! Aussi clair et pratique qu’une définition du web 2.0 je veux dire.

  2. oui, c’est vraiment d’un ridicule… Vraiment ce marketing à deux balles me fait un peu gerber… Ça tombe bien, je peux nettoyer avec de l’Ajax (en poudre ou en creme, au choix..).

  3. Ajax était également le nom du prototype soviétique d’avion à très grande vitesse (Mach 12) reposant sur la technologie MHD (magnéto-hydro-dynamique). Lui, récurait la stratosphère :-) Comme quoi, db

  4. Je ne suis pas programmeur mais la nuance entre les deux me parait – à vue de nez – pour le moins subtile: en somme majuscules ou pas !!?? Programmez vous en AJAX ou en Ajax ? AJAX avec javascript ? Ajax avec d’autres langages ? Feraient mieux de trouver un autre acronyme… ;-))))

  5. Je déplore encore une fois que l’on se méprenne sur ce qu’est le marketing et ce à quoi il sert. Pour mémoire, la définition de marketing sur Wikipedia : Le marketing est une discipline qui cherche à satisfaire le ou les désirs et besoins du consommateur. Moralité : AJAX ou Ajax n’ont rien à voir avec le marketing ou une quelconque pratique marketing. /Fred (marketeux de formation)

  6. Un autre acronyme JP ? Et pourquoi pas DHTML ? Car après tout, Ajax n’est ni plus ni moins que du HTML rendu dynamique (affichage et comportement) par du code Javascript. /Fred

  7. Fred je trouve que ton billet manque d’une conclusion qui saute aux yeux : « La confusion va perdurer. » Perso je tombe un peu des nues, et même si je comprends la nuance, je refuse de m’y plier : c’est casse-gueule, je ne serais jamais compris de mes interlocuteurs. De fait, j’appelle l’Ajax du DHTML, et tout le monde jusqu’ici s’y retrouve. Tu renvoies un lecteur vers Wikipedia pour le marketing. On peut le faire pour AJAX, qui est écrit « Ajax » bien que ce soit un acronyme. http://en.wikipedia.org/wiki/Ajax_%28programming%29 Il y est décrit comme une technique combinant du XHTML, CSS, XML et le fameux HTTPXMLRequest.

  8. Allons allons Fred… rien à voir avec le marketing ? Je crois que tu as « oublié » de citer la suite de la définition ;-) Emballer un vieux produit dans un nouvel emballage d’apparence plus sexy, c’est quoi ? C’est bien pour apater plus le client non ? du marketing donc non ? Refourguer ces (trés) vieilles méthodes utilisant xmlhttprequest, DOM, javascript (appelé jadis DHTML) sous un nouveau nom, Ajax, c’est quoi alors ? Comment appelles-tu ça ? ce ne sont pas des méthodes de marketing peut être ? Ne t’en deplaise, Ajax, web 2.0 etc, c’est bien à la base des termes pondu dans le but de mettre sous les feux des projecteurs les boîtes qui les ont lancés. Et beaucoup de boîtes surfent maintenant sur le buzz.. Si tout ça ce n’est pas pour les initiateurs de ces buzzs, « des méthodes et des moyens pour promouvoir des comportements favorables à la réalisation de leurs propres objectifs », qu’est ce donc ?

  9. Eh, vous craquez les gars… Lorsque plusieurs communautés s’allient pour inventer un concept, y’a evidemment une pléthore de marketingS différents dessous. Les définitions varient d’une personne à l’autre, avez-vous déjà essayé d’expliquer un concept à dix mille personnes ? Cet article semblait simplement être une caricature plus ou moins « humoristique » de l’usage de ce nom, mais… mais quand nous parlons d’Ajax, nous savons tous de quoi on parle. Non ?

  10. Laurent, J’ai l’impression que ta vision du marketing est plus que restrictive. Cela ne me viendrais pas à l’idée de dire qu’au vue de la stratégie de Microsoft, toutes les sociétés d’édition de logiciel sont des voleurs. Ce jugement serait très arbitraire et un peu insultant pour tous ceux qui travaillent dans ce milieu. Voilà pourquoi cela ne me fait pas plaisir d’entendre dire que le marketing consiste à habiller un vieux produit avec un nouvel emballage sexy. C’est un jugement un peu facile. /Fred

  11. Un autre acronyme JP ? Et pourquoi pas DHTML ? Fred, Oui ou alors carrément : Xhtml-dynamic. Puiqu’en fait ajax veut dire un truc comme « asynchrone javascript xml » (si je ne me plante pas dans les termes) en fait si j’ai bien compris : du xhtml (avec son css) et du javascript. Mais j’ai cru lire qq part que l’on pouvait faire de l’ajax avec d’autres langages à la place du js. En fait c’est une méthode pour dynamiser les pages, un contexte comme B.O.F : beurre, oeufs, fromage (excusez mais j’ai rien trouvé d’autre) donc aucune raison d’en inventer 36 appellations. jp

  12. Fred, ne me fait pas dire ce que je n’ai pas écrit. j’ai pas dit que le marketing se reduisait à du rehabillage, j’ai dit que c’était une technique de marketing.

  13. comment on dirait en javascript : « Ajax » || « AJAX » ;-) Soit, le terme importe peu. Heureusement qu’il y a l’effet Ajax pour remettre le DHTML a la place qu’il mérite. Certe il y a un coup de buzz… certains risquent de se réveiller avec un gueule de bois DHTML à cause d’hétérogénéité des environnements clients qui est le talon d’achile d’Ajax/DHTML. Mais n’empêche que pour certaines interactions, Ajax offre une réelle plus value et rapproche l’expérience utilisateur web de l’expérience utilisateur application desktop. C’est cela le plus important car nos utilisateurs en ont marre de s’habituer à de nouvelles interactions à chaque fois qu’ils changent d’environnement. Donc, longue vie à Ajax ou à son remplaçant ou à n’importe quoi? A propos, qui s’est déjà penché sur le problème du prototypage pour des appli AJAX… ? Me suis déjà confronté à la bête et c’est assez intéressant comme problème.

  14. Heureusement qu’il y a l’effet Ajax pour remettre le DHTML a la place qu’il mérite. Donc récapitulons: AJAX = javascript+asynchrone+xml (requetes asynchrones via XMLHttpRequest par javascript) DHTML = dom+javascript (manipulation des elements du DOM du browser par javascript) Ajax = l’ensemble des technologies qui autorisent une mise à jour dynamique des informations ainsi que des modèles d’interactions plus riches. Ajax serait alors AJAX+DHTML. Mais sous-entend dit Laurent G., le terme DHTML n’est plus du tout à la mode à cause des lourdeurs de développement (compatibilité) et des pertes de cheveux des développeurs/débuggeurs. Le seul plus qui existe aujourd’hui , ce sont des bonnes API qui permettent à n’importe qui de faire des sites qui bougent dans tous les sens… (il en existait deja de tres bonnes il y a 7 ans ). La seule valeur ajoutée de l’AJAX reste pour finir la possibilité de communiquer avec un server a partir du client sans recharger tout la page. Le reste n’est que « buzz« .

Laisser un commentaire