Les leçons à retenir de Mobile 2.0

Le blog Blue Flavor a récemment publié un compte-rendu de la conférence Mobile 2.0 qui a eu lieu à San Franciso : 10 Things I Learned at Mobile 2.0.

L’auteur a synthétisé tout ça en 10 leçons à retenir, petits extraits :

  • Mobile 2.0 = The Web, comprenez par là que la version mobile du web est condamnée au profit du web en situation de mobilité (tout ça me rappelle un billet que j’avais rédigé l’an dernier : Ne confondez plus internet mobile et internet en situation de mobilité) ;
  • The mobile web browser is the next killer app, où l’auteur nous explique que la bataille des navigateurs va ête encore plus acharnée sur les mobiles avec 4 compétiteurs en course : Internet Explorer, Opera Mini, Minimo (de chez Mozilla), et Nokia/Apple Webkit ;
  • Mobile Web Applications are the future, où il est question de porter des services en ligne sur des versions adaptées aux contraintes d’affichage et de saisie des terminaux nomades ;
  • AJAX is the next frontier / Javascript kills battery life, où l’auteur nous explique que les navigateurs web des terminaux nomades de dernières générations sont en théorie capable d’interpréter de l’Ajax mais engendre une consommation bien trop importante d’énergie (une interface Ajax consommerait ainsi 10 fois plus d’énergie !) ;
  • Mobile Widgets are the next big thing, décidément il est vraiment temps de vous mettre aux widgets.

Un billet plein d’enthousiasme qui fait également l’éloge de futurs services collaboratifs mobiles pour les quels je suis très sceptiques, et notamment les services de partage de vidéos en situation de mobilité.

Là où je suis par contre très agréablement surpris c’est que l’auteur parle d’applications du type RDA sur les mobiles (des Rich Mobile Application ?). Il fait ainsi référence au moteur de widget natif dans Opera (qui sera probablement porté dans Opera Mini) ainsi qu’à XUL, le langage de description d’interface de la fondation Mozilla qui permettrait de réaliser des applications mobiles avec beaucoup plus de souplesse qu’en Java (un langage très puissant mais plus lourd).

Et vous, ça vous inspire quoi le mobile 2.0 ? 3.0 ?

Un commentaire sur “Les leçons à retenir de Mobile 2.0

  1. C’est quand même un peu partisans, et vu sous l’œil « web only »…En effet, je pense – comme beaucoup – qu’il le mobile doit fournir une version spécifique d’un service tenant compte des capacités du device… Celui ci a des capacités totalement différentes d’un browser web sur PC , des périphériques d’entrées (clavier limité, mais camera, mouvement, audio, etc..) plus puissant que celui ci en général… Par contre, les applications mobiles seront elles aussi – comme sur le web – très souvent des agrégations de services web existants AJAX is the next frontier: approche assez naïve du mobile, assez fréquente pour ceux qui n’ont jamais touché au mobile. Ajax sera super intéressant sur mobile pour l’utilisateur, mais un cauchemar de plus pour les développeurs… Donc, Mobile2.0 != Mobile Web2.0 (même si bon nombre d’appli seront web centriques) Concernant les Widgets mobiles, j’animerais un « mobile call » sur ce sujet, le 12 décembre: http://servicesmobiles.typepad.com/services_mobiles/2006/12/les_mobilecall_.html PS: je me suis aussi permis de reprendre un des précédents dessin de ce blog sur ce post: http://blog.landspurg.net/identity-and-mobile

  2. « je suis très sceptiques, et notamment les services de partage de vidéos en situation de mobilité. » – Tu doutes de la réussite d’un dailymotion mobile ??? Je pense peut-etre a tort (qui peut savoir) que tu te plantes royale, je pense que son avenir est assez certain, alors avec quelle échéance ? car finalement pour ma part je pense qu’il ne s’agit plus que d’une question de date. Youtube et cie rencontre un formidable succes, le mobile est l’outil tout-en-un du futur, il devra servir de telephone, appareil photo, lecteur mp3, et si c’est possible de lecteur vidéo. Et les gens qui sont dans le bus,… pourront consulter des videos, donc il ne manque plus que les opérateurs de téléphones fassent de véritables baisses de prix sur les forfaits internet, que la bande passante s’améliore et je pense que la vidéo en ligne a toute sa place et même plus, car je pense qu’il remplacera dans beaucoup de cas la simple musique. On verra… Tiens j’ai installé le Yahoo Widget, car a force de telire, je me suis décidé, je l’ai installé, et 2 minutes plus tard il n’etait plus sur mon ordinateur, je n’y trouve aucun interet. L’heure je l’ai en bas, mes flux rss je l’ai en page d’acceuil grace a Yourminis.com / Netvibes.

  3. AJAX consommerait 10 fois plus de batterie ? En terme de calcul je peux concevoir une augmentation de la consommation électrique… Mais jusqu’à ce point… Il se base sur un terminal tout pourri pour dire ça :) Que dire des videos sur mobile dans ce cas là… Et du flash alors ?

  4. Stéphane > Je prédis une montée en puissance des widgets mais je ne suis moi-même pas « client ». Il faut donc y voir un fort potentiel plutôt qu’un marché déjà mûr. re-Stéphane > il ne manque plus que les opérateurs de téléphones fassent de véritables baisses de prix sur les forfaits internet, que la bande passante s’améliore, heu… donc si je résume : il faut juste que les opérateurs investissent quelques milliards d’euros en plus et qu’ils sabotent leurs marges, c’est bien ça ? Désolé mais ces deux conditions sont lourdes d’impacts pour des opérateurs qui sont déjà asphyxiés par leurs dettes. S’il est possible de faire illusion et de réaliser le hold-up du siècle sur internet (avec YouTube), ça l’est beaucoup moins sur le mobile car les opérateurs sont très vigilants sur le ROI, la viabilité de services et surtout sur les problèmes de copyright. /Fred

  5. Fred> je suis entièrement d’accord qu’aujourd’hui, les opérateurs ne bougeront pas, et pas plus les MNVO, mais en fait je songe plus a la 4eme licence qui est en discussion, et si Iliad confirme son intéret pour cette 4eme licence, et si il décide de la prendre, je pense que le troublion d’Internet risque (dans le bon sens du terme) de devenir le troublion des telecoms dans son ensemble. Bon maintenant rien n’est fait de ce coté, mais j’avoue que je me suis réjoui quand j’ai appris que Iliad/free pouvait s’y intéressé, donc j’ai laissé aller mon imagination. En tout cas je croise les doigts. PS : C’est lourd les commentaires, on ne se rend jamais compte de l’aggressivité que l’on peut faire ressortir, je viens de relire mon premier commentaire. Note à moi-même, pensez à utiliser le bouton « prévisualiser » :-)

  6. Nous sommes à l’aube d’innovation qui vont changer notre façon de consommer la technologie : être sur un poste fixe. Nous pourrons accéder à nos services web avec notre mobile. Ce qu’il faut comprendre c’est que nous sommes à l’époque de « la ruée vers l’or » (les services mobiles) !!!! il reste encore beaucoup à faire pour trouver les techno simple, les usages simple sur un outil simple avec un forfait data simple ! En tous cas l’imagination humaine sur tous les continents est remarquable…….

  7. J’ai quand meme un gros doute sur l’utilisation du multimedia sur appareil mobile. Pour moi, le gros problème est l’écran et je sais de quoi je parle puisque j’ai un PDA GPS/WIFI/BT/IR, une PSP, un téléphone portable. Le PDA est pratique pour Tomtom et pour voir ses contacts Outlook mais la navigation sur le web ou l’ecriture de document au stylet est assez inconfortable. La PSP c’est bien pour les videos, l’ecran 16/9 ne tient tout de même pas dans la poche d’un jean, en hiver on a de gros manteau alors ca passe, mais en été … Le téléphone portable n’aura jamais un écran assez gros pour regarder convenablement les videos et pour surfer. J’ai du mal à m’imaginer avec 1 seul appareil permettant de répondre à tous mes besoins (web, video, téléphonie, …). Je peux me tromper :p

  8. Personnellement, je pense que le développement du multimédia sur des appareils mobiles ira de paire avec l’augmentation de la taille des écrans mobiles. J’imagine que les écrans souples permettront dans le futur des possibilités que nous n’imaginons pas encore.

  9. > Et vous, ça vous inspire quoi le mobile 2.0 ? 3.0 ? 2.5 ? Car je pense qu’il ne faut pas bruler les étapes. Le Web2.0 n’en n’est qu’a ses débuts, et à de belle perspectives devant lui. Pour moi le web 3.0 s’instaurera avec la disparition des navigateurs et que le web sera partout.

  10. Les mobiles et les We ont un business complètement différent. Les mobiles sont aux mains des portails opérateurs et misent sur les services payants. Cela va sans doute sauter avec Wifi itou itou mais pour le moment ces techs sont réservées aux pros. Il faudra attendre que les smartphones soient plus autonomes, moins encombrants et avec un écran plus grand (la remarque sur les écrans souples façon Philips est de bonne augure)afin qu’ils se démocratisent. C’est loin d’être le cas.

  11. pas pris la peine de traduire mon commentaire sur blue lagon…. bonne lecture de mmon english!! to my mind, i agree mobile web will not the duplicate of web services, but mobile web needs to learn from web, and mobile web is the future of web. remember that web1.O was web in our house, web2.O is our web (we published, create easily, creaet communities) and (call it) web3.0 is web all around us. that is mobile web, no-end connection trough mobile devices that brings us same quality of services than web on a PC/LP. no more no less. I agree about mobile browser that sucks, wihch create bad user experience. who can say that it’s easy/fun to navigate on a mobile phone. but nobody talks about the device itself. can we imagine mobile web on a mobile screen 200×150pix? or on a blackberry?!! is the only navigation system is up and down scroll? who is imaging the mouse of future mobile device? I agree that new applications will have to be created, interoperate, work on different device based on different current or new technology, the point is that the device itself has to change. and probably get bigger. last point that deserve more interest is that mobile we cannot just be a web made to sell products. we need the same exp as web. interactions, creating content, reading articles, etc. mobile web is not just a advert support for google ads!! end-user services, end-users needs, end-users understanding are the key point. I finish on battery issue. it evolves quickly, Ni-Cd to Ni-Mh to Lithium Ion, I think this will be solved before mobile web exists. so browser or ajax will no longer kill battery. I really believe on mobile end, as a end user, but fuck it, no more wap stuff on a small and ugly screen with sms text!! i want a real web on it. F

  12. Je suis d’accord avec Tomsoft et je pense qu’il s’agit là UNIQUEMENT d’un effet marketing en surfant sur la vague (imposée) du Web 2.0. Même si j’affirme (depuis longtemps) que le mobile en tant que tel va disparaître au profit de plates-formes standard de style PC (et donc un écran qui va avec) et de protocoles standards de type SIP/RTP il n’en reste pas moins que le parc de téléphone du pauvre a franchi le milliard. Et 1 milliard d’écrans rikikis ou on a déjà du mal à lire un SMS il va sans dire que la navigation y est quasiment impossible. Je ne parle même pas de la télé ou suivre un match tient du ridicule (on n’aperçoit même pas les dossards). Mais cela est du marketing pure visant à imposer un marché. Laissons ces tentatives à ceux qui ont de l’argent à n’en plus savoir que faire. Pour le commun des mortels, inutiles donc de s’échiner à croire au Web 2.0 sur un simple mobile qu’il soit smartphone ou non que ce soit pour des raisons de lisibilité ou de consommation CPU (et donc de lenteur). Les initiatives telles que J2ME ou, à la rigueur, de widgets sont bien davantage porteurs sur ces terminaux. A tel point qu’utilisant le portable en tant que télécommande centralisée c’est une application J2ME qui assure l’interface sur mon mobile (qui dispose pourtant d’un écran 300×200) tout simplement parce qu’une application J2ME est capable de prendre en compte les ressources spécifiques limitées d’un terminal de ce type (clavier et écran réduits). A contrario, sur ma tablette Nokia (qui dispose d’un écran tactile de 800×480) c’est une interface Web Ajaxisée (que l’on retrouve sur un PC normal) qui réalise la même chose. Attendons donc des terminaux dignes de ce noms et évitions, s’il vous plaît, de toujours pousser à la roue pour des raisons essentiellement mercantiles. Il y a des choses à faire qui sont utiles dans l’instant et d’autres qui ne valent même pas l’occasion de s’y pencher tant la base (matérielle, logicielle) est loin d’être aboutie. db

  13. Ceux qui ont un mobile ou un PDA qui utilisent régulièrement savent de quoi il en retourne …. :-) Pour ceux qui veulent essayer voici un lien: 1Work et voici d’autres exemples sur les possibilités avec le Web2.0 et le Xhtml1.1 :-)

  14. Bonjour a tous, C’est vraiment génial tout ca, grace a vous j’ai pu recueillir pas mal d’infos sur le Mobile 2.0. J’aimerais pouvoir en discuter un peu plus avec ceux qui le souhaitent. J’ai un mémoire à préparer justement sur le sujet. Et j’avoue etre un peu perdu. A tres bientôt tout le monde. (gmx972@gmail.com)

Laisser un commentaire