Un dossier complet sur les modes de lecture des listes de résultat de recherche

Le JDNet vient de publier un dossier très complet sur les résultats d’une analyse de eye-tracking portant sur les modes de lecture des listes de résultats de recherche : Comment les internautes lisent les résultats de recherche.

Exemple de Eye-tracking

Je vous recommande vivement la lecture complète de ce dossier, mais si vraiment vous n’avez pas le temps (et ça serait bien dommage), voici un petit résumé :

  • Les internautes lisent les résultats de recherche de manière linéaire ;
  • La majorité d’entre eux survolent au moins trois à quatre résultats ;
  • Plus un résultat sera bas dans la page, moins il a de chance d’être vu et cliqué ;
  • Un résumé plus long (6 à 8 ligne) aide les internautes à choisir le bon résultat.

Mais encore une fois, la lecture du dossier vous apporte des informations précieuses.

Un commentaire sur “Un dossier complet sur les modes de lecture des listes de résultat de recherche

  1. Bref, rien de nouveau depuis leurs dernière étude il y a 2 ans. Et pourtant, c’est toujours aussi dur de convaincre les « décisionnels » qu’il faut faire des sites Web monobloc/linéaire… Ils sont tellement obsédés par les mises en page de la presse écrite qui inadaptée pour le Web :o|

  2. effectivement, rien de bien neuf. et avec 18 participants ed 18 à 50 ans … on peut se poser des questions sur la méthodologie.

  3. Oups, Une erreur c’est malencontreusement glissée dans le lien vers le billet « Eye-tracking et recherche Web », voici le bon lien… Désolé.

  4. J’aurais bien aimé voir leur publication originale. Quelqu’un saurait où elle se trouve ? Les sites des auteurs n’indiquent rien de ce genre. Ça aurait été sympa que le journal du net cite ces sources….

  5. >>>Et pourtant, c’est toujours aussi dur de convaincre les « décisionnels » qu’il faut faire des sites Web monobloc/linéaire… Tu crois que c’est le mieux? Je pense que tout dépends du site web et qu’une mise en page plus structurée peut être bcp plus bénéfique parfois. Genre Cdiscount dont la mise en page bordélique rapporte plus qu’une mise en page simple. Il faut pas voir celà d’un point de vue développeur ou client car sinon, il est clair que plus c’est simple, mieux c’est. Mais le CA, l’objectif du site n’obéit pas forcément à cette règle. Exemple dans la vie courante. L’arrangement du rayonnage en grande surface est agaçant pour les consommateurs mais pourtant il rapporte davantage qu’un rayonnage malin et orienté client.

  6. @John je ne suis pas sur que cela soit toujours vrai, je ne suis pas client cdiscount parce que leur mise en page est bordelique, flickr est un succes et la mise en page est simple, google est un succes, la mise en page est simple. Tous les sites d’e-commerces que je connais ont une mise en page complexe, et pour moi cela n’est pas un atout, cela rend l’information moins percutante je trouve. Maintenant j’ai un point de vue de développeur … .

  7. Oui mais il y a une différence Louis. Cdiscount a comme objectif le CA et non le trafic. FlickR et Google ont comme objectif le trafic car leur revenus dépendent de recettes pubs. Bref, il est plus rentable d’avoir une mise en page pourrie mais qui pousse à la consommation. Certains vont être repoussés comme toi et moi, mais la plupart des gens feront avec. Voir l’exemple du supermarché on l’on emménage pour te faire consommer plus et non pour faciliter la démarche client. Enfin, le PDG de Cdiscount c’est exprimé plusieurs fois dessus. La mise en page est un choix volontaire, il serait facile de la rendre plus agréable. Tu remarqueras aussi que des sites e-commerce avaient avant une mise en page clean et agréable et qu’ils sont tous passés au modèle bordélique à la Cdiscount. Il y a une raison ;)

  8. :-) et oui encore rien de neuf, date de 2 ans mais on ne peut pas être partout http://www.poynterextra.org/eyetrack2004/main.htm et il ya deux ans, on en parlait sur l’affichage des résultats google qui montraient de façon significative la ligne de flottaison et ou se fixe le regard lors de l’affichage des resultats suite à une requête. Cele donnait une visibilité de 100 % pour les trois premieres postions (liens sponso inclus:-)), 85 % en 4ieme, 60% en 5ieme, 50% en 6 et 7 , 30% en 8ieme etc l’encart de liens sponso a droite, donnant 50 % de visibilité, 40% en 2ieme, 30 % en 3ieme etc (ceci donne un indice mais ne prends pas tous les éléments du mix marketing en liens sponso) (titre, descriptif, gestion d’enchere …)

Laisser un commentaire