Adobe libère le code source de Flex

Un nouveau séisme dans le monde des interfaces riches vient de se produire. Adobe a en effet annoncé cette nuit qu’il faisait passer son environnement de développement Flex en mode Open Source : Adobe to Open Source Flex (plus précisement en MPL).

Pour celles et ceux qui n’ont pas suivi : Flex est un environnement de développement qui permet de générer du Flash. Donc en gros, plutôt que de dessiner une interface en Flash, vous la codez. Ce principe est particulièrement intéressant dans une optique d’industrialisation où vous avez besoin de reproduire ou de faire évoluer souvent une interface. Il existait déjà une alternative open source à Flex (Open Laszlo), mais là ils doivent faire un peu la grimace… Si vous cherchez des explications un peu plus techniques, c’est ici : Evolution de la plateforme Flash/Flex.

Quelles enseignements pouvons-nous tirer de cette annonce :

  1. La guerre entamée entre Microsoft et Adobe vient de s’intensifier (voir à ce sujet : Microsoft et Adobe en concurrence frontale sur les interfaces riches) ;
  2. Adobe se rapproche un peu plus de la fondation Mozilla (voir à ce sujet : Vers un flash player en open source pour la fondation Mozilla ?), principalement pour se faire aimer de la communauté des développeurs libres ;
  3. Adobe sacrifie son fou (Flex) pour mieux sauver sa reine (Apollo), en gros ils sont en train de tout miser sur leur future plateforme de RDA (rappelons que la première version de Flex était vendu près de 75.000 €).

Voilà, c’est donc une très bonne nouvelle pour le petit monde des interfaces riches. Attendons voir la semaine prochaine la riposte de Microsoft lors du Mix 07

Un commentaire sur “Adobe libère le code source de Flex

  1. je tiens à saluer ta clair-voyance ! au mois d’août 2006 tu as écrit un article sur les crocs et tu pariais qu’elles deviendraient le phénomène de l’an prochain. tu as vu juste. j’ai vécu au canada en 2006 et je les ai vu partout, maintenant elles débarquent en france (3 suisses, pharmacies, boutiques fashion…). j’en porte plusieurs paires depuis un an et jusqu’à présent je passais pour un excentrique en france, mais là, on commence même à trouver des imitations de crocs. voilà, encore bravo et excuse moi pour ce commentaire totalement superficiel et inutile…

  2. Fred, n’oublie pas qu’Openlaszlo permet d’exporter indifféremment vers du Flash mais aussi vers de l’Ajax (DHTML). Même si Flash et Ajax sont comparables sur bien des points, ils ont également quelques spécificités et certaines choses faisables en Ajax ne le sont pas en Flash. a+ Julien

  3. Nouveau virage a 180°: il fut un temps ou la valeur de macromedia (a l’epoque) se situait dans les outils, et ou le player (Flash) n’etait pas open source mais ou le format l’etait lui (Flash4). Quelques année après, le format Flash est redevenu completement fermé, et les environnements commencent a eux etre ouvert! Bref, jamais vraiment ouvert! A la limite, l’approche OpenLaszlo, qui du coup a pour objectif de liberer du runtime (ou du moins de le choisir) et plus ouverte

  4. Ne pas oublier que Adobe facture assez cher (20000$/CPU!) une partie de son framework Flex (« Flex Data Services ») ajoutant des services pour recuperer encore plus facilement des donnees du serveur (data synchronization via push,data [pagin,…). Enfin, je sais pas si il en vendent des tonnes… (note on peut quand obtenir « Flex Data Service » gratuitement mais cela peut tourner seulement sur une machine avec un seul CPU pour une seule applications)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s