AIR améliore l’expérience d’installation d’applications

Installer une application n’est pas une mince affaire, surtout sur Windows Vista qui atteint des sommets de paranoïa. Heureusement les RDA sont là pour dépoussiérer le vieux processus d’installation et pour faciliter la tâche (et la vie) des utilisateurs.

Illustration avec AIR (anciennement Apollo) qui propose une expérience tout à fait satisfaisante en se substituant à l’OS lors de l’installation d’un client riche. Pour vous en convaincre, installer donc l’environnement AIR et aller voir sur la page d’exemples.

Plus d’infos ici :

Et puisque l’on parle d’interfaces riches et de RDA, aviez-vous vu ce superbe environnement de développement pour créer des jeux : My Game Builder (via Universal Desktop).

Un commentaire sur “AIR améliore l’expérience d’installation d’applications

  1. Pas vraiment une réaction sur le contenu du post mais plutôt un grand bravo pour les contenus de tes posts en général. J’ai découvert ton blog récemment et c’est une source d’infos et de veille assez fabuleuse. Merci pour tout ce boulot !

  2. En effet, créer une appli en Air est rapide et, en plus, c’est très facile à déployer. Le processus d’installation est on ne peut plus simple, le packaging se fait en 2 sec. Vraiment très bon, merci Fred de le souligner.

  3. Je me pose tout de même des questions par rapport aux performances des applications développés pour windows directement, vis à vis d’une application AIR, les performances doivent être moindre? les possibilitées un peu plus limités? Vu qu’il y a un couche supplémentaire (le moteur AIR). Il en est de même pour le javascript, ca fait 3 mois que je suis passé de Gmail depuis Outlook, et je regrettes au niveau des temps de chargement, simplement lorsque je clique sur un message, le temp d’ouverture, même s’il est rapide, est bien plus lent que sur Outlook.

  4. Il est en effet fort possible que les performances soient moindres mais tout l’interet de AIR (je pense…) est dans la simplicité de développement d’applications et de services pour des développeurs habitués à HTML/JS/FLASH. On risque de voir rapidement un certain nombre d’application AIR couplées ou non a des services web. Bon sinon, je ne comprend pas trop ce que tu veux dire sur Gmail / Outlook par rapport a AIR.

  5. c’est vrai qu’il y a un simplicité énorme, mais c’est dommage de perdre des performances/confort d’utilisation, afin de facilité la vie aux développeurs, l’utilisateur final en a pas grand chose a faire.

  6. Effectivement, une des craintes que l’on peut avoir sur la plateforme AIR, c’est que ce soit un peu « la boite à outil du développeur-bricoleur » pour faire des applications, au détriment des performances. Je me pose également la question de la sécurité, puisqu’on peut facilement connecter des ressources locales à des ressources distantes via AIR, avec les risques que ca implique.

Laisser un commentaire