Une nouvelle ère pour les services mobiles

C’est demain que va débuter la commercialisation de l’iPhone aux États-Unis. Nous sommes véritablement à l’aube d’une nouvelle ère de la mobilité. Pourquoi ? Parce que Apple a l’ambition et les moyens de révolutionner cette industrie, tout comme il l’a fait avec la musique.

Pour vous en convaincre, je vous propose de regarder cette vidéo qui détail les innovations liées au clavier virtuel (saisie assistée et auto-apprenante, contextualisation du clavier, fonction loupe pour repositionner le curseur…) : iPhone Keyboard. C’est tout simplement révolutionnaire.

iPhone_Keypad

 

En tout cas le buzz est à son maximum autour du lancement de l’iPhone. Nous avons déjà des applications d’entreprise, un BarCamp dédié et tout un tas de gens qui font la queue devant les boutiques :

L'attente avant le lancement de l'iPhone

Plus que 6 mois à attendre, ça va être long…

Un commentaire sur “Une nouvelle ère pour les services mobiles

  1. J’ai du mal à comprendre comment un téléphone qui ne fait pas ce que fait n’importe quel téléphone proposé à 1€ (avec abonnement) fait peut provoquer un tel engouement. Les nouveautés sont intéressantes mais encore faut-il faire le courant, non ? Imagine-t-on une voiture qui consommerait 1l pour 100 km et qui saurait deviner où vous voulez aller mais qui n’aurait ni frein à main ni rétroviseur ?

  2. D’après certaines rumeurs, une version 2 de l’iPhone sera élaboré spécialement pour l’Europe et l’Asie. Il aura en plus la 3G, indispensable chez nous, et un GPS intégré. Espérons que la rumeur se confirme !

  3. Salut Vidéo intéressante car cette adaptabilité du clavier est bien pensée. C’est sûr qu’il ne faut pas considérer ce iPhone comme un « simple » téléphone. C’est beaucoup plus, et on l’utilisera sans doute davantage pour ses nouvelles fonctionnalités que pour sa fonction de téléphone. Mais il est vrai que ce dernier point ne doit pas être négligé: c’est le nerf de la guerre! C’est mon 1er commentaire ici parce que je viens juste de découvrir le site et je le trouve très bien. Etant webdesigner en herbe, j’y retournerai souvent. Jérémy Thomas

  4. Pour les fans de l’iPhone qui coute les yeux de la tête et qui es sensé être le top en multimédia, voici ce que ne pourra pas faire votre iPhone : – Chansons comme sonnerie – Jeux – Support de la technologie Flash – Instant Messaging – MMS – Enregistrement Vidéo – Reconnaissance vocale pour appel entrants et composer un appel – Wireless Bluetooth Stereo Streaming (A2DP) – Prise pour divers Headsets – 3G (EV-DO/HSDPA) – GPS – Vrai clavier – Batterie remplaçable – Mémoire extensible A titre d’exemple, la batterie de l’iPhone a été testée et ne tient pas longtemps. si elle tombe en panne, vous devez changer l’appareil ? bref, la version 2 sera sûrement plus qu’une version bridée :) PS : super ce blog. go ahead fred ! falcao

  5. Pas si simple de juger l’iPhone par sa liste de fonctionnalités. Quand on y réfléchi bien, tout les produits d’Apple ne sont pas formidables sur le papier (les premiers iPod n’avaient ni radio ni écrans couleurs ni rien…). Par contre ce qui fait leur force c’est : un hardware robuste et fiable un software très bien conçu et simple et qui marche un service infaillible Bref, quoi qu’on en dise, je me précipiterais sur cette V2 de l’iPhone (à défaut de la V1). /Fred

  6. Ce que moi j’ai du mal à comprendre, c’est comment des gens peuvent avoir envie de passer une semaine à attendre devant un magasin pour être les premiers à mettre la main sur un appareil électronique. Pourquoi ? Pour être les premiers à en parler ? C’est déjà trop tard ! Parce qu’il risque d’être discontinué ? Sûrement pas ! … Étrange en tous cas…

  7. Je ne vois pas où est le problème avec la batterie… Apple gère parfaitement cette technique sur les iPod : j’ai un iPod 3G depuis quelques années maintenant, que j’utilise tous les jours, et la batterie est toujours bonne. Il y a juste certaines règles à respecter. ;)

  8. Je vois pour ma part 3 sujets fort intéressants avec ce produit qui démontrent en quoi Apple a encore frappé fort côté « user experience » : – la montée en charge marketing pour le lancement et effectivement un buzz on ne peut plus orchestré à la fois dans le mesage et dans les supports visuels = peu d’image pendant 6 mois, puis des vidéos au compte goutte… Connaissez-vous un concurent qui présente son produit au travers de vidéos d’un homme habillé en t-shirt noir sur fond noir, sans aucun effet graphique ? – l’interface bien sûr mais surtout là encore, la façon dont Apple la présente comme un avantage produit qui enrichie notre expérience utilisateur (le téléphone Prada est un bon contre-exemple où l’on vente uniquement la marque du produit = expérience consommateur, et non son interface tactile assez proche finalement de l’iphone) – les fameuses fonctionnalités… rappelez-vous l’ipod. Même par rapport à ses concurents, dès sa sortie (et toujours), il lui manquait plein de choses (radio, photos pour la plus anciens). Mais ca a été un succés. Pourquoi ? parce que Apple a eu l’intelligence de mettre à plat un besoin utilisteur connu (cf le walkman). D’en faire quelques chose de simple à comprendre, à utiliser, à apprécier et donc à acheter. L’iphone part du même principe, faire simple. Et simple ne veut pas dire pauvre ou inutile. « Less is more »…

  9. Juste un grand merci Fred pour ce billet très intéressant et éloigné de la polémique autour de l’iPhone. On en entend tellement autour de ce produit…

Laisser un commentaire