Quand service en ligne et browser ne font plus qu’un

Je passe suffisamment de temps sur le web pour savoir que cet environnement n’est pas du tout adapté aux plus jeunes. Même s’il existe des filtres parentaux et autres outils de protection, la toile reste quand même un endroit que je ne recommanderais pas à mes enfants (pour le moment).

C’est là où KidZui entre en scène : il s’agit d’un navigateur internet qui permet aux plus petits de « consommer » du contenu et des services mais dans un cadre parfaitement sécurisé (approbation préalable par une équipe de modération).

Là où ça devient très intéressant, c’est que ce navigateur offre une interfaces complètement nouvelle :

Kidzui.jpg

Vous noterez  que service et interface ne font plus qu’un : le navigateur intègre ainsi de façon native des fonctionnalités sociales comme la messagerie et le partage de photos / vidéos / musiques… Les sites et services web sont donc passés au filtre et reformatés pour être plus facilement assimilés par les enfants. Vous noterez également l’avatar en haut à droite qui permet aux enfants d’exister sans trop se dévoiler (pas de photos).

Kidzui2.jpg

Force est de constater que ce système est bougrement intéressant : un logiciel doublé d’un service (il existe une formule premium à 5$ par mois) qui propose une interface réellement novatrice et adaptée à la cible.

Je ne peux que me réjouir de voir l’arrivée sur le marché de ce type de solutions (proche du « Software and  a Service » de Microsoft) et qui me fait penser à une approche verticalisée du MSN Explorer. C’est assurément un modèle à suivre.

(via Mashable)

3 commentaires sur “Quand service en ligne et browser ne font plus qu’un

  1. Je suis moyennement séduit par le système. C’est très bien d’offrir un web clean aux plus jeunes, mais dès lors que celui-ci souhaitera voir un site non présent dans le site (vis à vis d’une pub TV, de ce qu’il peut entendre à l’école, etc), que va t’il faire ? Sortir de la bulle Kidzui et se trouver de nouveau face aux problématiques actuelles ? En fait, on en revient toujours au meme, la présence d’un parent sera indispensable pour l’aider à sélectionner l’information qu’il souhaite. En meme temps, je me dis que le système n’a pas pour objet de se substituer aux parents mais qu’ils leur facilitent la tache, alors dans un sens c’est quand même positif. Max, d’humeur changeante mais finalement convaincu par le modèl :=;

  2. Je viens aussi de découvrir celle-ci qui fonctionne très bien http://www.totlol.com/index.php

    C’est un espace qui héberge le meilleur des vidéos pour enfants dispos sur Youtube. Même système de best, plus commentés, plus vus, etc.

    Et même en cliquant sur le cadre de la vidéo, on n’est pas redirigé sur youtube. Site verrouillé.

    Ce sont les parents qui signalent les vidéos à héberger.

  3. Au niveau de la langue, si les sites sont approuvés par des parents et instituteurs anglophones, le service ne peut pas s’appliquer à des enfants de pays ne communiquant pas dans ce langage donc ?

Laisser un commentaire