Rien ne remplace le sourire d’une vendeuse

Comment faire pour humaniser une boutique en ligne et compenser l’absence de vendeurs en chair et en os ? En déshabillant une vendeuse bien sûr !

C’est en tout cas l’option retenue par VitaMan, une marque australienne de cosmétique, qui met en scène une belle demoiselle toute dévêtue :

VitaMan.jpg

Dans la série « le comble du mauvais goût », je vous présente donc Nikki (une vendeuse virtuelle) dont la seule fonction semble être de vous inciter à mettre des produits dans le panier. Chaque article ajoutée est ainsi accueilli par des « Mmmmmm, this smells amazing on your skin » ou « Oooh, I love a brave sportsman who puts his body on the line« .

Je reste  très sceptique quand à l’efficacité de ce dispositif. Même si la réalisation est très soignée, j’imagine que le taux d’abandon du panier doit être anormalement élevé. Quelle sera la prochaine étape : « Encore un autre produit dans le panier et j’enlève le haut » ?

(via Get Elastic)

5 commentaires sur “Rien ne remplace le sourire d’une vendeuse

  1. Ca a au moins le mérite de faire parler du site.

    Après, c’est sûr que tous les (hommes?) venus sur le site pour voir la demoiselle vont tirer les stats et le taux de transformation vers le bas.

  2. Aviez-vous remarqué qu’en changeant la catégorie de produit la vendeuse change de style à chaque fois ?

    Par contre le rendu est vraiment bien soigné.

  3. Hello,

    Je suis assez d’accord avec toi Fred. C’est un peu le comble du mauvais goût. Dommage qu’on soit toujours obligé d’utiliser la technologie à un mauvais escient.

    Surtout que si on y retourne une deuxième fois et qu’on ajoute plus de 3 produits, on coupe le son.

  4. Et si l’utilisation allait plus loin que le shopping assistant et remplaçait les avatars actuels des moteurs de réponses, plutôt ringard jusqu’ici ?

    J’en parle

Laisser un commentaire