C’est quoi Flash ?

Depuis maintenant près de 10 ans que la technologie Flash existe, nous sommes maintenant dans une situation de marché où « Flash » désigne plus un écosystème qu’une technologie. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Adobe parle maintenant de Flash Platform et est en train de transformer un nom de produit en une marque ombrelle.

C’est dans ce contexte que Lee Brimelow publie un article (Flash is being redefined) où il s’interroge sur la terminologie autour de Flash :

  • « Flash » tout d’abord qui ne se contente plus de désigner le plug-in mais également les autres technologies d’interfaces riches (comme Air) et les différents produits de la gamme (dont Flash CS4 et Flash Catalyst) ;
  • « Flex » qui désigne à la fois le framework et l’IDE (sans compter tous les produits qui y sont associés comme LiveCycle) ;
  • « Développeur Flash » qui recouvre en fait tout une gamme de métiers et de langages (Flash, Action Script, Flex, Java…) ;
  • « Designeur Flash » qui recouvre également une large palette de métiers (concepteur d’interfaces, graphiste, animateur, sound designeur, spécialiste vidéo…).

Bref, difficile pour le moment de savoir comment la gamme Flash va évoluer mais Adobe aurait tout intérêt à clarifier tout ça pour ne pas noyer les nouveaux entrants dans l’écosysteme Flash.

Bon je ne sais pas pour vous mais moi je n’ai pas encore réussi à trouver ma place dans cet écosystème. Plus grâve, je ne m’y retrouve pas dans le workflow décrit ici : Designer Developer Workflows are Lacking a Critical Component.

12 commentaires sur “C’est quoi Flash ?

  1. Bonjour,

    L’expression « Flash Platform » est certes déroutante.

    Il faut tout d’abord garder en tête qu’il n’existe non pas un seul flashplayer (on pense souvent aux plugin/activex pour navigateurs), mais des dizaines (lecteurs autonomes, systèmes embarqués, lecteurs de debugging, etc…).

    Un lecteur flash exécute des fichiers SWF.

    Adobe AIR est un runtime à part entière qui contient, entre autres, un lecteur flash, un moteur webkit, un moteur sqlite (…). Il n’est donc pas juste de dire que « flash désigne des technologies commme AIR ». Flash n’est qu’une partie de AIR. Une application AIR peut ne contenir aucun fichier SWF.

    Flex désigne à la fois un framework (gratuit et OpenSource) ActionScript destiné à la création de RIA, un SDK (gratuit et OpenSource), et une gamme de produits commerciaux. Parmi ces produits commerciaux se trouve l’IDE FlexBuilder. Notez que l’on peut bien évidemment choisir une autre IDE. Ces IDE utilisent le SDK pour compiler medias, fichiers ActionScript et MXML afin de créer des fichiers SWF.

    Un développeur Flash désigne traditionnellement un programmeur ActionScript (le langage qu’interprète la machine virtuelle du player flash). S’il développe pour Flex, il sera aussi amené à décrire des interfaces grâce au langage MXML.

    Flash Catalyst a pour vocation d’aider le designer flash à créer des fichiers MXML grâce à une interface adaptée.

    Un designer flash est un créatif qui utilise des IDE comme Flash CS4 ou Flash Catalyst pour intégrer des médias et créer des éléments d’interface utilisateur qui seront ensuite intégrés à la compilation, par le dévelopeur.

  2. Quand tu dis « Bon je ne sais pas pour vous mais moi je n’ai pas encore réussi à trouver ma place dans cet écosystème », tu sous-entends quoi ? Tu pourrais détailler, cela m’intéresse…

  3. Salut,

    Il est vrai que l’offre d’Adobe n’a pas gagné en clarté, de mon point de vue, j’aurais une approche besoin plutôt que technologique

    Toujours de mon point de vue, je dirais que Flash est une technologie permettant d’animer le web

    Flex est orienté entreprises avant tout bien qu’il puisse servir à des projets diffusés sur le web, mais son orientation est avant tout la production de « logiciels en ligne » (RIA)

    AIR, je le présenterais comme une plate-forme de développement client-serveur classique comme VB, Delphi

    Pour finir, je dirais que Flash peut apporter beaucoup à Flex et qu’avec Flex, on peut déployer un même projet dans le navigateur et sur le bureau

    C’est réducteur sur certains points, mais c’est ainsi que je le présente dans ma boite

  4. @ Francis > Le problème dans l’offre d’Adobe c’est qu’ils considèrent qu’un projet web débutent avec une maquette graphique. Ce qui n’est pas tout à fait juste (je prêche pour ma paroisse) car il y a tout de même un peu de travail en amont de cette fameuse maquette graphique et de tout le développement qui s’en suit : la modélisation des processus métiers (pas d’outils de type Business Processing Modeling) et la conception d’interfaces d’un point de vue fonctionnel (les fameux storyboards).

    C’est pour le réalisation et la documentation de storyboards que l’offre d’Adobe est encore bancale : Fireworks ne gère pas les tableaux de données et Flash Catalyst est encore beaucoup trop jeune et surtout pas assez rigoureux.

    Bref, je ne trouve pas ma place dans l’écosystème décrit par Adobe car il n’y a aucun produit qui s’adresse à moi (ni chez Adobe ni alilleurs).

    /Fred

  5. Bonjour,
    Dire qu’un développeur Flash connait AS, Flex, MXML, Java c’est mettre la barre un peu haute.

    Développeur Flash comme l’a dit david deraedt c’est quelqu’un qui connait l’environnement Flash classique, et qui connait l’ActionScript 3.

    Ensuite, le développeur Flex englobe le développeur Flash vu qu’il connait l’ActionScript mais en plus le MXML et le fonctionnement du Framework. Mais il peut avoir des lacunes avec l’environnement Flash classique, et la gestion de la TimeLine par exemple.

    Ensuite, pour les compétences Java, pourquoi ne pas rajouter le .Net ?
    Les offres d’emplois sont claires
    « Recherche développeur Flex pour développement d’une IHM avec une application métier en Java ».
    Dans se cas, il faut connaitre les EJB & Co…

  6. Je trouve personnellement que Flash n’a pas très bien évolué. Et d’après vos commentaires c’est bien ce qu’il en ressort. Ils essaient de faire beaucoup de choses tout en se noyant dans différent type d’applications. Il est ou notre flash qui ne faisait que de l’animation est qui était simple à « programmer » !

  7. @ Original > Oui tout à fait, d’ailleurs il n’y a qu’à voir le public de Adobe MAX (80% de développeurs) pour se rendre compte à quel point le « produit » Flash s’est éloigné de la dimension animation pour se rapprocher de la programmation.

    /Fred

  8. Merci Fred pour ta réponse, je comprends mieux maintenant à quoi tu faisais référence. Par contre, je ne pense pas que le public de MAX soit vraiment représentatif de la cible du logiciel Flash. C’est d’ailleurs exactement le sujet de ton article, il faut faire la différence entre la plateforme Flash (Flash, Flex, Air…) et le logiciel d’animation Flash qui a encore de beaux jours devant lui en termes de production artistique. J’en parlais encore hier d’ailleurs: http://blog.tweenpix.net/2009/01/16/valse-doree-avec-flash/

  9. Adobe avec la CS4 à recentrer le logiciel firework, issus du rachat de macromédia. A l’époque c’était le concurent directe de Image Ready qui depuis a été totalement intégré dans photoshop.

    Firework devenait donc relativement inutile jusqu’à l’arrivée dans la CS4 qui inclut pas mal d’outils de wireframming.

    Tu as déjà du voire cette vidéo Fred : http://tv.adobe.com/#vi+f1498v1658

    Pour peu que le wireframe soit bien penser, il est possible en quelque clique d’obtenir une maquette fonctionnel.

    Adobe pense à toi !

  10. merci pour cet article.
    flash est avant tout de l' »l’ActionScript  » c’est à dire un language de dévelloppement.
    Dans flex et le mxml c’est du l’ActionScript que l’on retrouve derrière.
    C’est sur que l’offre est pléthorique et même les spécialiste ne s’y retrouve plus. Mais on peut résumer flash ainsi
    .1 ) c’est un langage objet de plus en plus solide
    2) mais on peut l’utiliser sans faire de programmation
    3 ) il y a une communauté open source de plus en plus importante
    4 ) on peut développer à la fois pour le web , le bureau et le mobile, 5 ) et 98 % des postes clients sont capable de lire un fichier swf version
    9.

    Mais bon, flash évolue très vite du coup on y perd pied, mais aucune autre technologie à part peut être Ajax n’a autant évolué ces 2 dernières années.

  11. @ dust > Houlala terrain glissant ! Non je pense que Flash désigne avant tout le plug-in. Et Flash CS4 n’est pas « que » un language, c’est aussi un environnement de production d’interfaces et d’animations.

    Bref, je doute que l’on puisse trouver une défintion qui plaise à tous ceux qui l’utilisent…

    /Fred

Laisser un commentaire