Vers des vidéo-conférences augmentée avec ZugSTAR

Décidément la réalité augmentée est un sujet très chaud en ce moment (et même depuis l’année dernière : Réalité augmentée, le nouvel eldorado des smartphones). Outre les applications ludiques (comme avec l’incroyable AR.Drone), commerciale (cf. E-commerce + réalité augmentée = Webcam Social Shopping) ou touristiques (cf. Réalité augmentée, la revanche de l’Europe sur le Mobile 2.0), nous pourrions également trouver des applications dans le milieu professionnel.

C’est en tout cas la proposition de valeur de la société Zagura vec ZugSTAR (« Zugara STreaming Augmented Reality« ). Cette technologie permet de mélanger un flux vidéo avec des objets 2D / 3D et les outils pour les manipuler. La démonstration vidéo suivante vous donnera un aperçu de ce que la technologie est capable de faire dans différents cas d’usage :

L’idée serait donc de porter cette technologie dans le monde professionnel et de venir concurrencer des solutions de collaboration en ligne comme Adobe ConnectNow ou Webex.

AdobeConnect

Même si je ne peux que reconnaitre l’efficacité de ces services, le fait de scinder les fenêtres donne une très désagréable impression de cloisonnement de l’information et donc de restriction dans les possibilités de collaboration. La visio-conférence est un marché maintenant bien maitrisé mais qui manque peut-être de piment pour être répandu plus largement dans les entreprises.

Dans ce cas précis le piment c’est ZugSTAR avec cette représentation beaucoup plus sexy des différents flux (vidéo, commentaires, documents à partager) :

ZugStar

L’avantage de cette technologie est de prendre en charge toute la couche d’interaction et de faire en sorte que les utilisateurs en face de leur webcam puissent interagir correctement avec les éléments présents en sur-affichage (tourner les diapos d’une présentation, sélectionner une icone…).

Non cette technologie ne va pas révolutionner le travail à distance mais elle va peut-être faire en sorte que les réfractaires s’y intéresse. Encore une fois, je vois plus cette technologie comme un gadget qui amuse la galerie mais qui va permettre de vulgariser la visio-conférence plus classique et de faire évoluer les mentalité (« pas de travail efficace à distance, il faut se voir autour d’une table pour faire avancer les choses« ).

J’imagine ainsi deux cas d’usage en entreprise :

  • Épater la galerie (partenaires, actionnaires…) et proposer quelque chose de plus spectaculaire que du webcast (pour augmenter le nombre de spectateurs) ;
  • Créer l’évènement autour d’une présentation-gadget afin de familiariser les plus réfractaires à la télé-conférence.

Pour le moment cette technologie n’en est qu’à ses premiers balbutiements car il n’existe pas d’applications métier, mais l’éditeur propose une API pour que des développeurs tiers publient ou commercialisent des applications verticales. Plus d’infos ici : ZugSTAR Combines The Interactivity Of Augmented Reality With The Immediacy Of Live Video Conferencing.

Donc au final, malgré le coté « gadget » de cette technologie, je reste persuadé que tous les moyens sont bons pour faire évoluer les mentalités / habitudes et faire baisser le nombre de réunions (un gros facteur de baisse de la productivité).

7 réflexions sur “Vers des vidéo-conférences augmentée avec ZugSTAR

  1. C’est très interessant et ça pourrait faire toute la différence lors d’une réunion de présentation cliente par exemple. Par, il faut à chaque fois développer des applications tierces et objets 3D pour que cela fonctionne.

    J'aime

  2. Je suis d’accord de penser que cela fait « gadget » (tout en conservant les avantages mentionnés à la fin du billet).

    Mais en même temps, je ne me sens pas à l’aise, car quel serait l’outil « pas gadget »? Adobe Connect. Or je suis aussi d’accord pour dire que le « cloisonnement de l’information », tout en étant efficace, offre une piètre expérience.

    Donc, qu’est-ce qui offrirait un effet « gadget » (sans être gadget) en restant « efficace » (mais « épatant »)?

    Une interactivité réellement à double sens.

    Celui qui visionne devrait lui aussi modifier et interagir avec « l’objet augmenté » et la « couche d’interaction » de son côté (et donc qu’elle n’appartienne pas qu’à l’émetteur).

    Nous sommes là pas très loin d’un killer app, n’est-ce pas? Et cette fois, « l’usage » en entreprise ne restera pas à l’état de « familiariser les réfractaires »…

    J'aime

  3. Merci pour l’article.
    Effectivement c’est très « gadget » et malheureusement la réalité augmenté a pour effet de singer les gens au maximum ce qui risque de déplaire « justement » à nos fameux réfractaire.

    Néanmoins l’idée est à creuser et je pense que le chemin est pris, il n’y a plus qu’a creuser en se sens.

    J'aime

  4. >baisser le nombre de réunions (gros facteur de baisse de la productivité)

    bah, si c’est pour en passer plus devant l’écran à regarder M. Loyal épater la galerie … :-(

    Cela dit je trouve ce produit intéressant, et la dispo d’abord en API un formidable levier commercial.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s