Chatroulette, le nouveau service qui ne sert à rien

Connaissez-vous Chatroulette ? Mais si enfin, c’est le nouveau service qui ne sert absolument à rien mais dont tout le monde parle en ce moment. L’idée de départ est très simple : Un vidéo-tchat aléatoire. Le service est assez rudimentaire et permet de commencer à jouer avec en quelques secondes : Vous démarrez votre webcam et vous vous retrouvez nez à nez avec des inconnus.

Chatroulette_FC

Si la tête de l’inconnu(e) ne vous plait pas, il suffit de presser une touche pour en trouver un autre. Au début vous y passer 30 secondes, puis 5 minutes, puis 1/4 d’heure, puis… Autant le dire tout de suite : Ce service est complètement con mais il possède un incroyable pouvoir hypnotique qui vous scotche à l’écran.

Bien évidement on trouve de tout et de rien sur ce service avec parfois des situations cocasses (cf. The 24 Best Chat Roulette Screenshots) :

chatroulette_spider

Pour le moment le service n’est pas modérer et l’on y trouve une ambiance proche de 4chan où se côtoient le meilleur comme le pire. Pour vous donner une idée de ce qui s’y passe sans montrer votre trombine, voici une petite visite guidée par Monsieur Dream :

Le plus fou dans cette histoire est que ce service a été monté par un adolescent russe et 3 semaines : Chatroulette’s Creator, 17, Introduces Himself. Le concept de base est vraiment tout bête, mais il fait des ravages car la prolifération virale de ce service est exponentielle, au point d’attirer l’attention d’investisseurs potentiels : ChatRoulette Gets Fred Wilson’s Attention.

Pourquoi investir ou s’intéresser de prêt à Chatroulette ? Tout simplement car tout est possible avec les médias sociaux. Qui sait si Chatroulette ne va pas être le Hot or Not des années 2010 ? Il n’en faut pas forcément plus pour démarrer une dynamique communautaire et construire un service plus élaboré par dessus. Dois-je vous rappeler que l’illustre Mark Zuckerberg a commencé sa « carrière » en lançant un clone de Hot or Not ? En tout cas cela devrait donner des idées à des services comme JustinTV ou Ustream pour diversifier leur activité.

Bref, tout ça pour dire que Chatroulette est LE phénomène viral du moment. Faut-il investir cette plateforme dès à présent ? Oui pourquoi pas, au titre d’expérimentation pour essayer de comprendre ou au moins pour profiter de l’aura médiatique autour de la montée en puissance de ce service. D’ailleurs certains sont déjà en train d’investir les lieux : Les écolos font campagne sur Chatroulette.

Est-ce bien sérieux pour une grande marque d’être présente sur Chatroulette ? Oui et non, disons que c’est à double tranchant pour l’image de cette marque. Est-ce bien sérieux pour une grande marque d’ouvrir un point de vente dans la galerie commerçante d’un hypermarché alimentaire ? Oui et non également pour les mêmes raisons. L’intérêt serait de faire preuve de réactivité pour être présent là où ça se passe au bon moment. Pas de quoi bâtir une solide stratégie de social marketing, mais de quoi faire évoluer les mentalités dans des départements marketing / communication qui ont besoin de se renouveler. Dans tous les cas de figure, une petite visite sur Chatroulette s’impose afin de voir à quoi ressemble l’internaute lambda d’un service lambda.

30 réflexions sur “Chatroulette, le nouveau service qui ne sert à rien

  1. super article, en effet ce site est fait parler de lui et ce n’est pas prêt de s’arrêter… Dans le même esprit il y a http://www.skomeet.com site de tchat aléatoire anonyme et en français…On peut citer également omegle site référence dans ce domaine

    J'aime

  2. En ces temps où Apple cherche à chahuter Adobe et son format Flash, il est utile de rappeler qu’avec Flex (de ce vénérable éditeur), un ado est en mesure de coder en 3 semaines un service qui fait le buzz sur la toile (sauf des iPhone/iPad)

    J'aime

  3. Amusant ou flippant ? Mon coeur balance…;-) Surtout quand on voit certain profils surtout passé une certaine heure :-x.

    Mais l’idée a le mérite d’être bien « buzz » en effet.

    J'aime

  4. a wonderfull new TIMEWASTER…YEAH !

    tristesse de voir autant d’ados paumés et des bites devant des webcams, il me semble que le web devient la plus grande poubelle de l’univers.

    J'aime

  5. Bon article Frédéric qui présente bien le phénomène.

    « L’intérêt serait de faire preuve de réactivité pour être présent là où ça se passe au bon moment. »

    L’idée d’un jeu type « chasse au trésor » pourrait bien faire partie des solutions de communication rapides/pas chères/peu risquées afin de profiter du buzz.
    Je m’explique : le jeu pourrait consister à retrouver 2 personnes qui ont chacun un mot/symbole/indice (au choix). Les x premiers à envoyer les 2 mots combinés gagnent 1000euros ou encore mieux un nouveau produit de la marque en avant première.
    Avec une ptite com’ Twitter/Facebook sur le jeu on peut vite atteindre le buzz autour de la marque (ce qui nécessite aux marques de déjà avoir un minimum de stratégie social marketing en place). On arrive à une bonne visibilité au travers d’une action rapide à mettre en place et à moindres frais.

    En allant plus loin, je pense que ce type de mini-jeux autour d’une marque/produit pourrait se répandre autour des appli buzz pour être rapidement présent là où ça bouge; le temps de mettre une véritable stratégie social marketing en place par exemple.

    Je n’ai pas d’exemple de marque ayant déjà fait ça. Certains en ont ?

    J'aime

  6. @ Francine & ipub > Oui on croise de drôles de zigotos sur cette plateforme, mais elle sert aussi d’exutoire à ceux qui ne peuvent pas faire ce genre de choses sur Facebook / MySpace. Là où c’est par contre un peu limite c’est qu’il in’y a pas d’avertissement ou de limite d’âge comme sur les sites de vendeurs de boissons.

    @ Charlie Madier > Très bonne idée, ça mériterait un billet !

    /Fred

    J'aime

  7. @ Charlie Madier
    De très bonnes idées, un point de vue créatif et original mais hélas je ne pense pas que pour une marque cela se révèle positif d’investir ce genre de structure.
    Les utilisateurs de ce système restent pour la plupart des exhib et autres freaks issu de 4chan.. Est il bon d’associer une marque à une zone de non droit (le site n’est pas modéré, c’est d’ailleurs un des facteurs clé de succès) ou l’un des plus grand plaisir des utilisateurs restent de tourner en dérision l’autre ? Le buzz aurait vite fait de tourner au bad buzz.
    Pour finir,je pense que le buzz va retomber très vite mais je suis par contre impressionné de voir que cette structure qui, il y a un mois, ne réunissait qu’une poignée de geek exhibant leur bite et avait un aspect un peu glauque est aujourd’hui à la une de nombreux support internet(sérieux, culturel etc).
    Un article dans le times du créateur a suffit à lancer la machine à édito.

    J'aime

  8. @ Laurent
    Je suis totalement d’accord avec toi sur le fait qu’une marque met en jeu son image en investissant des applications en « dérive » comme celle là… Bien qu’il faille évidemment bien peser les pour et les contre, ce que j’ai proposé permet de ne pas complètement investir la structure mais seulement d’utiliser le service et de s’en retirer sans laisser « trop » de traces une fois la campagne finie si c’est un échec.
    Après, il faut que la marque prenne le temps d’analyser si le profil des utilisateurs correspond à celui de ses clients. Swarovski n’a rien à faire là. Dans notre cas où ce sont surtout des ados en besoin de liberté (ainsi qu’une foule de journalistes/blogueurs :) ), je vois très bien une marque de boisson énergétique qui n’aurait pas un budget com’ comme Red Bull partir là dedans. On peut même penser qu’une marque de capotes aurait des choses à gagner à utiliser le côté cul de Chatroulette (plans cul -> pensez à vous protéger !).
    Encore une fois, l’idée des mini jeux peut être pensé plus génériquement pour des applis qui buzzent. Je n’ose même pas imaginer le phénomène si Apple mettait en jeu 2 iPhone 4G ne serait-ce que 2 jours avant la sortie officielle en magasin.

    @ Frédéric
    Si tu veux creuser l’idée et en faire un billet, je t’en pris je n’ai pas trop le temps de le faire ;)

    J'aime

  9. Hello Frédéric, tout le monde,

    chatroulette est vraiment le truc du moment, son principe est vraiment séduisant. Cela dit, je suis assez surpris par ton titre Frédéric… chatroulette n’est pas un service, il ne vend rien, c’est juste un délire d’un ado russe… c’est un peu comme ca que beaucoup de site ont commencé d’ailleurs, mais je ne parlerai vraiment pas de service, du moins pas pour l’instant, chatroulette appartient encore à mon sens aux sphères geek.

    Enfin, ca ne sert à rien. Oui. mais comme tu le dis, il y a un fort pouvoir addictif. Et après tout, facebook, twitter, au début.. ne servaient à rien non plus. Un site n’est utile que parce que l’usage qu’en font ses visiteurs.

    Pour ma part, ce que j’aime beaucoup dans chatroulette, c’est son parfum très 1.0, web des 90’s :) : http://maisouestcequonest.net/2010/02/17/chatroulette-com-reflexion-sur-le-web-social-ou-vive-le-web-1-0/

    Enfin, pour ce qui des marques d’investir un tel média, lynx l’a déjà fait par exemple : http://www.youtube.com/watch?v=LSWlJXfHAXQ

    A noter tout de même que leur utilisation de chatroulette en est détournée. Chatroulette est basé sur un principe P2P, donc si on veut toucher un large public, il faut tricher, et c’est ce qu’ils font en « screencastant » leur écran….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s