4 feuilles de styles pour 4 expériences de lecture

La lecture à l’écran est un débat récurent dans le monde de l’utilisabilité. Je n’ai pas l’intention de relancer ce débat ni d’y apporter une contribution significative. Par contre, je rapprocherais les problématiques liées à la lisibilité des contenus web à la montée en puissance des terminaux alternatifs : Vers des sites adaptés aux netbooks ? et De la difficulté de concevoir une interface multi-terminaux.

Le problème que nous essayons de résoudre ici est celui de la lisibilité, ou plutôt de l’adaptation de l’interface au différents contextes de lecture. Il est ainsi difficilement envisageable de concevoir une interface qui convienne à la fois aux utilisateurs d’ordinateurs traditionnels (avec des écrans toujours plus grands), de smartphones, de touchbooks… Il existe pourtant une solution toute simple pour pallier à ces situations : les feuilles de style.

Les CSS sont ainsi parfaitement adaptées à gérer cette problématique. Il serait ainsi tout à fait pertinent de fournir 4 feuilles de styles différentes :

  • pour la mise en page du site en mode « web » (donc avec un affichage standard) ;
  • pour pouvoir imprimer la page sans tous les éléments parasites (en supprimant les menus et colonnes) ;
  • pour pouvoir lire le contenu à l’écran (en proposant uniquement le texte avec une plus grosse police de caractères) ;
  • pour pouvoir consulter la page sur un smartphone.

Concernant la version imprimable, il existe quantité d’écrits sur le sujet donc je ne m’attarde pas (CSS Design: Going to Print et How To Create A Simple Print CSS For Your Site). De même pour ce qui concerne la version pour smartphones, il existe des plug-ins et des outils pour faire basculer l’affichage en mode « mobile » (j’utilise par exemple l’extension WPtouch pour WordPress).

Le mode « lecture à l’écran » me semble par contre tout à fiat intéressant à étudier. Il existe déjà des initiatives intéressantes en ce sens (comme le Skimmer du NY Times) mais elles restent marginales. Au mieux, ce que nous proposent les éditeurs pour améliorer le confort de lecture à l’écran est d’augmenter la taille de la police de caractère. Personnellement, je préfère de loin cliquer sur le bouton « Imprimer » et de lire la page d’aperçu avant impression.

Il ne serait pourtant pas très compliqué de proposer un bouton pour basculer en mode « Lecture« . Cette fonction existe ainsi sur le navigateur Safari :

Safari_Lecteur

 

L’avantage des feuilles de styles est de pouvoir exploiter un code HTML unique tout en proposant des expériences de lecture adaptées au contexte. Je suis en train de travailler sur une refonte de ce blog et je vous fournirais des explications détaillées sur les multiples feuilles de styles mises en place dès que ça sera prêt.

7 réflexions sur “4 feuilles de styles pour 4 expériences de lecture

  1. L’un des intérêts du mode « Lecture à l’écran » est d’éliminer tous les « parasites » autour du contenu (dont bien sûr les publicités) et de mettre en valeur le contenu.
    Comme certains sites vivent justement de ce bruit de fond publicitaire, il n’est pas étonnant que cette « expérience » de lecture ne soit pas plus développée !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s