Rétrospective sur mes prédictions 2012

C’est la fin de l’année, période des bêtisiers et des prédictions. Comme je le fais depuis maintenant plus de 5 ans (20062007200820092010 et 2011), je vous propose une rétrospective sur mes prédictions 2012.

1/ L’avènement de la mobilité low-cost

Plus que jamais, la croissance du segment des smartphones est soutenue par les appareils low-cost. Apple, Samsung ou LG dominent en terme de qualité de produit, mais le volume est assurée par des terminaux plus discrets et surtout beaucoup moins chers. Fabriqués en Chine par des constructeurs inconnus du grand public il y a encore quelques mois (ZTE, Haier, Huawei…), c’est pour le moment Google qui en profite le plus avec sons système d’exploitation Android, mais il devra disputer sa place de leader avec des acteurs asiatiques très ambitieux (La domination d’Android menacée par les cloudphones et Aliyun ?) et une concurrence très féroce (Android régnera sur le marché des smartphones en 2013, mais ne sera pas seul).

Pertinence : Bonne.

Action à prévoir : Élargissez systématiquement vos tests d’applications et sites mobiles à cette catégorie de terminaux qui proposent des caractéristiques techniques et des capacités divergentes.

2/ Le retour de la revanche de la TV connectée

La TV connectée a visiblement bien du mal à s’imposer dans les foyers. Certes, le marché est pour le moment en attente de la sortie de l’Apple TV, mais force est de constater que la proposition est pour le moment très faible. Nous comprenons donc pourquoi les utilisateurs ne ressentent pas le besoin de s’équiper et préfèrent investir dans des tablettes.

Pertinence : Faible.

Action à prévoir : Pas grand-chose, intéressez-vous plutôt aux tablettes low-cost et aux usages en second screen.

3/ La montée en puissance des objets connectés

La dernière édition de LeWeb leur était consacrée, les objets connectés ont décidément la côte. Montres, portes, chaussures, stations météo, ampoules… tout se connecte à tout. Si les usages sont encore très embryonnaires, voire anecdotiques, la technologie est au point et l’innovation tourne à plein régime.

Pertinence : Bonne.

Action à prévoir : Surveillez de près les grands acteurs du créneau pour ne pas vous laisser distancer.

4/ L’émergence d’offres de cloud pour le grand public

Je pense ne pas me tromper en disant que le cloud computing est maintenant partout, à tel point que le simple fait de stocker un fichier ou une photo en ligne est maintenant qualifié de « solution cloud« . Très pratiques pour se libérer des contraintes de stockage et de synchronisation, les offres grand public ne sont néanmoins pas légion, surtout dès que l’on s’éloigne des acteurs historiques (Google, Apple, Amazon, Spotify…). J’ai comme l’impression que le marché est paralysé par les progressions spectaculaires de Dropbox et Evernote. Par contre, je reste encore abasourdi par l’échec de OnLive (OnLive Filing for a Form of Bankruptcy, New Company to Take Its Place). La révolution n’a donc pas vraiment eu lieue.

Pertinence : Moyenne.

Action à prévoir : Offrez des abonnements premium chez Dropbox et Evernote à vos employés pour limiter l’éparpillement de vos données et fichiers.

5/ La révolution des ebooks

Si les ebooks ont définitivement envahi les marchés anglo-saxons, les liseuses peinent encore à trouver leur place sur le marché français, malgré les efforts d’Amazon, de la Fnac ou d’acteurs locaux comme Booken. Je ne reviendrais pas sur les raisons de ce faux départ qui s’éternise en longueur (catalogue limité, prix élevés, réticence des distributeurs…), toujours est-il que la confusion s’installe petit à petit dans la tête des clients potentiels (« pourquoi acheter une liseuse alors que j’ai déjà une tablette ?« ) et que le législateur botte en touche.

Pertinence : Faible.

Action(s) à prévoir : Essayez au moins de lire une page sur une liseuse pour bien vous rendre compte du confort de lecture incomparable.

6/ Le consécration des contenus applicatifs tactiles

J’avais été très impressionné par les premières applications éditoriales disponibles sur tablettes. Depuis, les exemples se font plus rares et les éditeurs semblent avoir abandonné devant les coûts de production très élevés et le contexte de commercialisation difficile (ça ne gène personne personne de payer 20€ pour un ebook, mais il y a un palier quasi-infranchissable à 5€ pour les applications dans iTunes). Visiblement la situation ne se débloquera pas tant que les outils de publication ne permettront pas d’abaisser les coûts.

Pertinence : Faible.

Action à prévoir : Allez donc parcourir le catalogue de BetterBook pour vous rendre compte du potentiel des applications éditoriales.

7/ De nouvelles expériences de vente en ligne

Visiblement 2012 n’était pas l’année pour tenter de nouvelles expériences en matière de commerce en ligne, tout ça reste très traditionnel. Il faut croire que la rentabilité va rester LA priorité des commerçants. Dommage, car de nombreuses boutiques auraient besoin d’un petit quelque chose en plus pour sortir du sempiternel triptyque accueil / catégorie / produit.

Pertinence : Faible.

Action à prévoir : Intéressez-vous de près à ce que vos concurrents font en matière de contenu, LE levier de différentiation par excellence.

8/ De nouvelles opportunités grâce à Big Data

Oui je sais, ça fait carrément enfonçage de porte ouverte de dire que les Big Data sont un créneau à la pointe et qu’il vous faut impérativement  vous y mettre. Il n’empêche que j’avais déjà commencé à en parler en 2010 : Du contenu roi aux données reines. Bref, cette année vous n’avez plus d’excuse.

Pertinence : Bonne.

Action à prévoir : Commence déjà par utiliser de façon plus intensive les données que cous avez déjà (web analytics…).

9/ L’unification des pratiques sociales internes et externes

Le social business est l’autre marronnier du moment. Mais tout comme les big data, si tout le monde est d’accord sur le principe, on ne sait pas trop par où ni quoi commencer, ni où tout ça va nous mener. Il en résulte beaucoup de confusion et des éditeurs qui en profitent pour vendre leur sauce. 2012 aura été une année très plate en matière de social business, il n’y a pas de raison pour que cela change en 2013 tant d’autres chantiers semblent prioritaires.

Pertinence : Faible.

Action à prévoir : Lisez un ou deux livres sur le sujet pour pouvoir être à l’aise.

10/ Le triomphe des marques-médias grâce aux médias sociaux

Les exploits de Felix Baumgartner nous ont prouvé à quel point la publicité traditionnelle semble anachronique face aux initiatives de brand content. Le problème est que toutes les marques ne sont pas éligibles, seules celles qui ont toujours refusé les compromis s’en sortiront le mieux.

Pertinence : Bonne.

Action à prévoir : Méditez sur cette phrase entendue lors du Digital Maketing Symposium : « À l’avenir les marques se répartiront en deux groupes, celles qui pourront vendre leur contenu et celles qui devront en acheter« .

11/ La revanche des environnements virtuels

Les univers et environnements virtuels ont décidément beaucoup de mal à exister face aux grandes plateformes sociales, Habbo en a fait les frais. Seul Minecraft tire son épingle du jeu.

Pertinence : Faible.

Action à prévoir : Regardez le documentaire The Story Of Mojang pour comprendre le phénomène Minecraft.

12/ La chasse aux hipsters avec les applications mobiles de partage de photos

Je pense ne pas me tromper en disant que nous atteignons le point de saturation des applications de partage de photo. Tout ce que vous avez à retenir est qu’avec Instagram, Facebook a tiré le gros lot. De là à dire que ça va révolutionner le web… je préconise une certaine forme de réserve quant à la pérennité de ces pratiques.

Pertinence : Bonne.

Action à prévoir : Installez la dernière version de FlickR pour éviter la congestion sur Instagram.

Voilà, cette rétrospective s’achève donc sur un bilan mitigé. J’espère faire mieux l’année prochaine.

7 réflexions sur “Rétrospective sur mes prédictions 2012

  1. Appréciable de voir quelqu’un se mouiller à ce point avec une rétrospection. Il pourrait être intéressant en plus de noter ce que tu n’as pas vu venir dans tes prédictions :-)
    Coté pratique social, je noterais quand même en 2012 l’avènement de Twitter, qui, grâce aux diverses élections (Française et Américaine) à pris une place de choix dans la société : impossible aujourd’hui de faire une émission de télé sans un petit hashtag.
    2013, l’arrivée la pénétration de Twitter dans le monde professionnel ?

    J'aime

  2. Belle rétrospective en effet.
    Nous avons justement essayé de répondre à ta prédiction N°7 en innovant un peu dans un ecommerce ludique et original (http://www.menalso.fr/#360).
    Dommage en effet que ce petit monde ne se bouge pas pour proposer une « expérience » plus interactive.
    Malgré tout, il reste difficile de sortir des codes et des standards…

    J'aime

  3. Pas mal, mais il et vrai aussi que la 7 ( De nouvelles expériences de vente en ligne ) souffre du passage de flash au HTML5. Je reste quand même certain que apple aurait mieux fait d’adapter ses outils au flash pour éviter de voir toujours les mêmes sites sans animations flash mais aussi sans animations HTLM5.

    J'aime

  4. Concernant les TV connecté, il me semble que ta prévision était en fait plutôt bonne.
    En effet même si ce n’est pas encore le truc que tout le monde s’arrache l’année 2012 marque la presque fin des TV non connecté. La plupart des grande marque propose des solutions bien fonctionnel et avec le travail fait par exemple par youtube pour simplifier l’usage de ces tv (le système de pairing avec un smartphone est vraiment très efficace) le secteur commence à se faire une place.

    Attention cependant à ce que le travaille de sape des plateforme vidéo (bridage des débits) par les Fournisseur d’Accès Internet ne soit pas un frein à cet évolution.

    Bref la TV connecté à encore de beau jour devant elle, surtout si les grandes chaine (France TV est très en avance sur ce point) proposeront leur replay autrement que sur sur PC ou MAC la consommation de TV différé via ces écrans devrait nettement progresser.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s