Des jeux en 3D toujours plus performants avec HTML5

J’ai l’impression qu’il ne se passe pas un un seul mois sans que j’entende parler d’HTML5 comme le nouvel eldorado des jeux en ligne. Non pas que les possibilités offertes par HTML5 sont  supérieures à celles offertes par d’autres technologies comme Flash ou Unity, mais force est de constater la communauté y investit énormément d’énergie. Il en résulte de bien beaux projets comme le portage du moteur Unreal 3 en HTML5Mozilla And Epic Games Bring Unreal Engine 3 To The Web, No Plugin Needed.

L’année dernière, l’éditeur Epic avait annoncé en grande pompe le portage de son moteur 3D dans Flash. Capitalisant sur ce travail, ils se sont associés avec les équipes de Mozilla pour réaliser un portage similaire en HTML5 et javascript (asm.js pour être plus précis). Le résultat sera disponible d’ici quelques semaines.

Ce ne sont pas tant les performances ou le rendu qui sont impressionnants, mais plutôt le fait qu’ils ont réalisé ça en seulement 4 jours. Quatre jours pour adapter du code C et C++ en javascript (plus d’1 million de lignes de code). Autre annonce marquante de ces dernières semaines, l’annonce de l’utilisation d’HTM5 et WebGL pour réaliser la prochaine version de RuneScape, un MMO en ligne : Jagex turns to HTML5 for RuneScape 3.

Runescape-Java-HTML

Les précédentes versions avaient été réalisées avec Java, mais il semblerait que l’éditeur privilégie une solution plus universelle, comme expliqué ici :

HTML5 serait-il donc LA solution universelle pour les rich internet games ? Comme toujours, je me dois de vous apporter une réponse mesurée. Bon en fait ce n’est pas moi, mais les équipes de Waste Creative qui apporte une réponse parfaitement argumentée dans ce très beau site : Flash v. HTML. Leur argumentation repose sur le jeu Waste Invaders qui a dans un premier temps été réalisé en Flash, puis proposé sur iPhone avec Adobe Air, puis porté en HTML5.

WasteInvader

Le rendu du jeu est le même, mais ils reconnaissent que Flash est pour le moment largement mieux déployé que les navigateurs modernes sachant exploiter HTML5… sauf sur les terminaux mobiles. Leur conclusion est que les deux technologies sont très bien et qu’ils les apprécient toutes les deux. Cela rejoint l’avis que je vous ai toujours donné : ces deux technologies ont leurs avantages et inconvénients et ne devraient pas être opposées.

Il y a certes l’argument de la technologie propriétaire, mais il faut bien reconnaitre que les plugins nous rendent quand même de fiers services, ne serait-ce que sur YouTube ou sur Facebook, qui d’ailleurs vient de nouer un partenariat avec Unity (Facebook and Unity are now in a Relationship … and it’s Awesome!). Je vous propose donc de relativiser cette fronde anti-plugins et de privilégier le libre choix à une posture trop rigide.

7 réflexions sur “Des jeux en 3D toujours plus performants avec HTML5

  1. Bonjour,

    Super article. En ce qui concerne les deux technologies, il ne faut pas oublier qu’HTML5 et son cortège de langages de script est totalement gratuit et libre. Tandis que Flash doit non seulement passer par un plugin, mais en aval, doit être « codé » dans un logiciel propriétaire très loin d’être gratuit (très cher même) et ne doit pas être utilisé sans payer de licence. A choisir, autant garder la liberté du Web. Il y a très longtemps, quand Compuserve a parlé de faire payer à tous son .gif une fois que tous les pauvres webmasters avaient bien pris l’habitude de s’en servir, tout le monde a gueulé très fort sur le web pour protéger la libre accession au codage par tous. Et éviter les requins de s’infiltrer, de faire payer ensuite une fois que tout le monde a l’habitude d’utiliser le format (un peu fouine quand même sur la toile qui est sensée représenter la liberté). Voilà, c’est à prendre en compte et n’oubliez pas les vieux qui se sont battus pour garder le web libre. :) Non, c’pas moi. :)))

    J'aime

  2. Merci pour ce très bon résumé. J’ai hâte que les jeux HTML 5 arrivent. On va vraiment arriver dans une nouvelle aire du jeu vidéo sur mobile et le rendu devrait être assez incroyable sur les smartphones de dernière génération comme l’iPhone 5, le Galaxy S4 ou encore le Galaxy Note 3

    J'aime

  3. « Super article. En ce qui concerne les deux technologies, il ne faut pas oublier qu’HTML5 et son cortège de langages de script est totalement gratuit et libre. Tandis que Flash doit non seulement passer par un plugin, mais en aval, doit être “codé” dans un logiciel propriétaire  »

    Oui pour le plugin, qui assure un résultat identique au pixel prés d’une plateforme à l’autre sans retaper 4 fois ou plus le même code pour une même fonctionnalité qui bien souvent n’est pas forcément disponible dans tout les navigateurs

    « doit être “codé” dans un logiciel propriétaire  »
    Ça par contre c’est n’importe quoi, le compileur AS3 a été cédé à la fondation apache on peut faire du flash sans rien payer du tout
    Aprés c’est sur, faut savoir coder, hein, savoir se servir du SDK, d’un framework, tout ça …
    « http://flex.apache.org/ »

    J'aime

  4. « Je vous propose donc de relativiser cette fronde anti-plugins et de privilégier le libre choix à une posture trop rigide. »

    Oui mais Unity n’est pas non plus tout ce qu’il y a de plus gratuit :D
    Perso j’aime le HTML5 pour son côté « sans plugin » ni quoique ce soit d’autre qu’un bon éditeur pour le développement.

    J’adore l’idée d’atteindre des équivalence de flash en HTML. Je voit pas l’intérêt de passé sous Unity, autant rester en flash tant que les stats montrent pas que Unity est passé au dessus du flash.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s