Du SoLoMo au VoCloAI

Hier soir, Google a tenu une conférence de presse riche en annonces : plusieurs produits ont été dévoilés, mettant fin à des semaines de spéculations (The 5 biggest announcements from Google’s Pixel event). Mais au-delà des différents terminaux présentés, cette conférence était surtout l’occasion de faire le lancement officiel de Google Assistant, le successeur de Google Now, et de dévoiler une nouvelle orientation stratégique pour Google.

madebygoogle
Les différents produits lancés par Google

Lire la suite

À quoi va ressembler l’ère post-smartphone ?

J’ai vu passer la semaine dernière une donnée intéressante : Alexa, l’assistant personnel d’Amazon qui équipe ses enceintes connectées, pourrait générer d’ici à 4 ans plus de 10 MM$ : Amazon’s Echo and Alexa could add $11 billion in revenue by 2020. Un chiffre complètement hallucinant pour une catégorie qui vient tout juste d’être créée. Et pourtant… Amazon a toutes les cartes en main pour atteindre cet objectif et se positionner dès maintenant comme l’acteur dominant du web ambiant, coiffant au passage Google,  Apple et Microsoft.

jarvis

Lire la suite

Les chatbots ne sont qu’une étape intermédiaire vers les interfaces naturelles

Cela fait à peine 6 mois que les premiers chatbots sont apparus sur Kik et Facebook Messenger, pourtant j’ai l’impression que l’on en parle depuis des lustres. Il faut dire qu’il y a eu beaucoup de choses publiées sur le sujet (petit rappel : The Complete Beginner’s Guide To Chatbots), mais il faut reconnaitre que la qualité des réflexions évolue dans le bon sens (Chat Bots Aren’t a Fad, They’re a Revolution). J’ai eu l’occasion d’intervenir cette semaine sur ce sujet dans le cadre de l’incubateur Immowell Lab. L’occasion de faire le point sur les dernières évolutions des chatbots et de bien appréhender leur importance, non pas en tant que technologie disruptive, mais en tant qu’usage transitoire vers les interfaces naturelles et le web ambiant.

robots

Lire la suite

La publicité en ligne en pleine crise de croissance

D’après le magazine Wired, la première bannière publicitaire a été publié il y a presque 22 ans (Oct. 27, 1994: Web Gives Birth to Banner Ads). Une longévité record pour un produit qui n’a quasiment pas évolué (un rectangle qui clignote dans le coin d’une page web). Pourtant, si le produit publicitaire en lui-même n’a pas beaucoup évolué, les techniques de ciblage se sont considérablement améliorées (Évolution, tendances et enjeux de la publicité en ligne). L’effervescence sur le salon Dmexco de Cologne nous prouve à quel point le secteur est dynamique : Buzz, noise and a little bit of bullshit: Inside the weird world of Dmexco.

dmexco-2016

Lire la suite

La transformation digitale impose de nouveaux outils marketing, mais surtout de nouvelles méthodes

Après Walmart qui rachète Jet, c’est au tour des Galeries Lafayette de racheter Bazarchic. La principale raison invoquée est que l’enseigne de distribution cherche à « accélérer sa digitalisation » (cf. Pourquoi les Galeries Lafayette rachètent Bazarchic). Les acquisitions externes sont effectivement un moyen d’accélérer une transformation, du moins en surface. Personnellement, je ne comprends pas bien la raison d’être de cette accélération, comme si nous étions dans une course de vitesse ! Ceci étant dit, je reconnais volontiers que nous sommes en ce moment dans une phase d’évolution de nos marchés (et de notre société) qui est proche de l’hystérie. Le rythme d’innovation dans les martech est tellement élevé qu’il faudrait y consacrer un plein temps pour pouvoir suivre. À partir de ce constat, il convient de ne pas céder à la précipitation et de se poser pour faire correctement les choses, d’où l’intérêt d’associer de nouvelles méthodes aux nouveaux outils.

Marketing-Porcess

 

Lire la suite

De l’inévitable rapprochement entre marketing et technologie

Saviez-vous que la régie de Snapchat allait très prochainement proposer une option de ciblage comportemental dans son offre publicitaire ? Une nouvelle très intéressante, à condition de connaitre Snapchat, de bien appréhender l’audience de cette plateforme, de savoir ce qu’est le ciblage comportemental, d’en connaitre les avantages et les limites, et bien entendu d’être en capacité à exploiter cette option de ciblage. Oui je sais, ça fait beaucoup de conditions. De même, saviez-vous que Facebook était en phase finale de test d’une solution de header bidding ? Là encore, la nouvelle n’est intéressante que si l’on sait ce qu’est le header bidding et que l’on est en capacité d’exploiter cette technique. En tant que marketeurs, sommes-nous condamnés à nous transformer petit à petit en intégrateurs de solutions technologiques ? Oui je pense que c’est inévitable, mais rassurez-vous, tout va bien se passer (ou pas).

marketing-technology
Le marketeur moderne face à la complexité de sa profession

Lire la suite