De nouveaux usages numériques requièrent de nouveaux terminaux

Nous sommes bientôt en 2020, et pourtant il y a de très grandes chances pour que vous lisiez cet article sur un ordinateur ou un smartphone dont le format n’a quasiment pas évolué depuis son introduction sur le marché. Certes, ces terminaux nous apportent satisfaction, mais est-ce une raison pour concentrer l’innovation sur les caractéristiques techniques ? Avec l’évolution permanent des usages, il est largement temps de repenser l’outil informatique et de chercher à supprimer les frontières entre les segments historiques (ordinateurs de bureau, ordinateurs portables, smartphones, tablettes).

Lire la suite « De nouveaux usages numériques requièrent de nouveaux terminaux »

De l’émergence de super-puissances numériques

Cela fait quelque temps que le numérique a mauvaise presse, surtout depuis le scandale Cambridge Analytica. Si la défiance envers les géants du numérique enfle de mois en mois, elle a franchi un nouveau palier avec des pratiques de GAFA bashing qui s’invitent maintenant dans les hautes sphères politiques. Les GAFA sont-ils nos ennemis ? Leur hégémonie est-elle irréversible ? Avons-nous de quoi répliquer ? Comme toujours, les réponses à ces questions sont nuancées, surtout avec les récentes annonces.

Lire la suite « De l’émergence de super-puissances numériques »

L’hégémonie des GAFA leur permet de majorer la taxe numérique

Au XIXe siècle, la Royal Navy britannique régnait en maitre sur les océans. Cette domination a permis au Royaume-Uni d’étendre son empire colonial, mais surtout d’avoir la mainmise sur le commerce maritime. Ils avaient la plus grosse flotte, ils ont logiquement imposé leurs règles. Deux siècles plus tard, les navires ont été remplacés par des smartphones, enceintes connectées, plateformes sociales… Une « flotte » composée de milliards d’unités dont nous sommes maintenant dépendants et qui assurent aux GAFA une suprématie sur l’économie du XXIe siècle. Oui, il y a bien une taxe GAFA, mais c’est vous qui la payez !

Taxe-GAFA

Lire la suite « L’hégémonie des GAFA leur permet de majorer la taxe numérique »

Les assistants personnels ne délivrent leur potentiel que pendant les micro-moments vocaux

Alors que le marché des enceintes connectées arrive bientôt à saturation, celui des assistants personnels ne fait que prendre son envol (les deux sont liés, mais il y a une distinction à faire). Les GAFAM et BATH sont en pleine course à l’innovation pour tenter de dominer ce marché à très fort potentiel, ou de ne pas accumuler trop de retard. Le problème est que les annonceurs commencent à peine à prendre le virage du mobile, pas étonnant qu’ils se montrent sceptiques vis-à-vis de ces nouveaux terminaux. Pourtant, les usages et technologies divergent réellement des smartphones et nécessitent une prise en compte de nouveaux contextes : les micro-moments vocaux.

Cat-couch

Lire la suite « Les assistants personnels ne délivrent leur potentiel que pendant les micro-moments vocaux »

Comment les interfaces vocales vont accélérer la transformation digitale

En premier, il y a eu Siri, puis Google Now, puis Alexa, puis Cortana… Aujourd’hui, les assistants personnels accessibles à travers une interface vocale sont rentrés dans le paysage numérique. Si les usages restent très basiques, l’adoption progresse petit à petit, tandis qu’Amazon et Google sont lancés dans une course contre la montre pour imposer leur écosystème vocal aux entreprises et annonceurs. À mesure que les assistants gagnent en sophistication, la sortie d’offres verticales centrées sur une industrie (ex : Alexa for Hospitality) va permettre aux GAFAM d’assoir définitivement leur domination sur les usages numériques. Ceux qui n’y sont pas préparés en feront les frais…

Nobody-robot

Lire la suite « Comment les interfaces vocales vont accélérer la transformation digitale »