Client léger : la démo qui tue !

On parle beaucoup en ce moment de clients légers. Qu’est-ce donc que ce truc ? C’est un terme informatique qui désigne des postes utilisateur où l’on peut consulter des informations et exploiter des services sans avoir besoin d’installer quoi que ce soit ; par opposition aux clients riches sur lequel il est impératif d’installer une ou des applications pour pouvoir travailler. Je restait un peu sceptique face aux différentes innovations quand je suis tombé sur un article très intéressant sur le site Standblog : Le navigateur en tant que plate-forme. Il y est mentionné un site de démonstration qui m’a laissé cloué sur mon siège : le Mozilla Amazon Browser (cliquez sur les liens à droite). Ce service en ligne (réservé aux utilisateurs de Mozilla et de Firefox) vous permet de parcourir le catalogue Amazon au travers d’une interface digne d’une application client/serveur, en offrant la même souplesse que les logiciels que vous utilisez au quotidien, sans RIEN installer sur votre ordinateur. Magie ? Non, technologie. XUL pour être exact, qui est un environnement de développement libre de droits se servant du navigateur comme d’un système d’exploitation. Révolutionnaire ? Oui, mais pas tant que ça puisque comme je le dis souvent : y faut pas que le gens y croivent que ça soye simple. En effet, plusieurs acteurs s’affrontent sur ce domaine et pas des moindres :

  • Microsotf et SUN avec leur technologies respectives de riche No-Touch Deployment et Java Web Start (voir l’article sur ZDNet à ce sujet) ;
  • Macromedia et sa technologie Flash (je vous conseille pour vous convaincre de sa légitimité sur le sujet de voir la galerie des applications de Rich Internet Applications ou encore les démos de la société Laszlo) ;
  • XUL enfin qui est soutenu par la communauté libre et la fondation Mozilla (voir le site XULfr.org pour approfondir le sujet).

Tout ça pour dire que ça fait beaucoup de monde, beaucoup de dollars en jeu et que les possibilités sont stupéfiantes. Houla, j’en ai le vertige…

Un commentaire sur “Client léger : la démo qui tue !

  1. Pour les acteurs, il me semble que la communauté XML UI (XML User Interface) a été oubliée. Contrairement à ce que le marketing veut nous faire croire, XUL, Flash et autres IBM ne sont pas les premiers à avoir développés des interfaces ou engine client riche. Pour preuve allez voir du coté de la XUL Alliance le bouillonnement en cours ou bien du coté de xWidglets seul produit permettant de développer des applications client riche avec autre chose qu’un notepad hein messieurs de XUL ;-))

  2. Bonjour, j’ai trouvé votre article très intéressant à l’heure où je pense à faire migrer quelques unes des nos applications client-serveur en Web. Si ce projet à pris du retard c’est bien parceque je voulais m’assurer du moyens de conserver une interface graphique digne des clients lourds et c’est alors que j’ai commencé à m’interesser depuis peu à la technologie XUL et puis je suis tombé sur votre article. J’aurais voulu me procurer un environement libre afin de pouvoir pratiquer un peu. Merci à vous.

Laisser un commentaire