Votre suite bureautique en ligne

La semaine dernière je vous présentais quelques services en ligne innovant pour illustrer ma vision du web 2.0 (voir à ce sujet : Quoi de neuf sur le web 2.0 ?). Aujourdh’ui, je vous propose de découvrir encore plus de services innovant et surtout avec l’ambition de remplacer vos applications bureautiques :

  • AjaxOffice, qui est une suite bureautique basée sur AJAX (un projet encore balbutiant) ;
  • gOFFICE, un traitement de texte en ligne (un peu sur le même modèle que Writely) ;
  • NumSum, un tableur en ligne avec un démo très impressionante (fonctionne mieux sous IE).

Wow ! Que de bonnes choses. Alors évidemment il va bien y avoir 1 ou 2 rabat-joies pour me dire Ha mais c’est nul cette application n’est même pas capable de faire des tableaux croisés dynamiques. Ce à quoi je répondrais : dans la mesure où ces applications en ligne couvrent 95 % des fonctionnalités les plus utilisées, elles sont donc destinées à 95 % des utilisateurs. Et tant pis si vous faites parti de 5 % d’utilisateurs avancés, moi je trouve tout ça très encourageant.

Finalement, peut-être que le network computeur va renaître de ces cendres et que l’on va à nouveau parler d’architecture client / serveur (une notion très vintage).

MAJ (05/09/2005) : Encore une suite bureautique en ligne : ThinkFree (basée sur Java donc un peu long à charger).

Un commentaire sur “Votre suite bureautique en ligne

  1. Houlala vincent dans quelle polémique te lances-tu là ? Il y a bien longtemps que j’ai abandonné la terminologie « client lourds » au profit d' »interface riche ». Je m’évite ainsi les débats sur qu’est-ce qu’un client lourd (ou mi-lourd…). /Fred

  2. ca me rappelle ce qu’on essayait de faire il y a 5 ans avec du DHTML et JS mais nous étions confronté à des problèmes de compatibilité cross browser de fou. Quel pied on va pouvoir ressortir tous les vieux trucs qu’on rêvait de faire ;-) seul hic AMHA, comment protéger l’appli? le code source JS est client side (enfin l’interface et toute la couche evénement)… ca fait déjà beaucoup.

  3. Services en ligne: quelques pistes à visiter Petit billet pour retenir les liens proposés par FredCavazza: Un service en ligne pour remplacer Outlook Votre suite bureautique en ligne Pourquoi les services en ligne me passionnent-ils? Je ne sais pas vraiment. Il est clair qu’actuelleme…

  4. Pour utiliser Writely, je trouve cela très bien, efficace. Je suis prêt pour ma part à utiliser des suites bureautique en ligne car cela permet de se décharger de la machine, de décharger la machine aussi, de retrouver en nomade ses outils, et de partager. J’aime bien.

  5. Damien, tous les problèmes de confidentialité peuvent être résolu si le service est hébergé par l’entreprise dans son domaine de confiance (ou sa DMZ). Reste à voir quel pourrait être le modèle de licence… /Fred

  6. Je me suis un peu amusé avec Gliffy – La version beta est impressionnante! Ce que je n’ai pas réussi à faire (pour l’instant) par rapport à Visio – associer un texte à un objet ca marche ;-) – aligner plusieurs objets – ‘magnetiser’ les mouvements Ce qui est très sympa: – le revision history – et … tout le reste ;-)

  7. Applications de bureautiques en ligne Fred Cavazza [fr] nous fait une très bonne présentation de service Web dans un billet intitulé Votre suite bureautique en ligne [fr]. Il nous en présente 4 : Writely [en] : un éditeur de texte en ligneNumSum [en] …

  8. Pour gliffy tu peux changer la taille de l’image généré en changeant la largeur et l’hauteur dans page properties à droite de l’interface. On le voit sur ta copie d’écran.

  9. Techniquement, je suis époustouflé par Num Sum qui m’a l’air d’utiliser entièrement Javascript. Ca n’a pas dû être une mince affaire.. Par contre, Gliffy fait un peu figure de « tricheur » car il est implémenté en Flash. Trop facile, compte tenu de la puissance de ce dernier, d’offrir l’interface la plus réussie. Il se pourrait que le téléchargement « à la volée » de morceaux de client riche sous une forme executable (comme flash, les applets java, ou smartClient) constitue une alternative interressante pour les applications « en ligne » très gourmandes en ressources. Je pense notamment à la vidéoconférence, aux messageries instantanées et whiteboards partagés en temps réel : pour ce genre d’applications, même « Ajasque » me paraît un peu juste.

Laisser un commentaire