Après l’Extreme Programming, l’Extreme Copy Writing ?

Le site CMS Watch nous propose ce matin une réflexion très intéressante sur la remise en question des processus de création de contenu et des cycles éditoriaux : The case for agile content development.

Point de départ de la réflexion : moins de temps, moins d’argent et toujours plus d’exigences ; si nous ne modifions pas nos processus rédactionnels, nous ne seront plus compétitifs. Le billet pointe vers un document plein de bon sens publié par la société Analecta (Agile Content Development, format PDF) où l’auteur n’hésite pas à sortir du milieu du web pour illustrer son propos avec l’exemple de Toyota (qui est capable de concevoir et produire une nouvelle voiture en deux fois moins que ces concurrents) et des méthodes de développement agiles (comme l‘Extreme Programming par exemple) qui permettent de réduire les coûts et délais.

Les recommandations de l’auteur :

  • un processus itératif ;
  • un rédaction orientée lecteurs ;
  • des livraisons fréquentes au client ;
  • pragmatisme et simplicité.

Le mot de la fin : on ne gagne pas le Tour de France en essayent de remporter toutes les étapes. A méditer…

Un commentaire sur “Après l’Extreme Programming, l’Extreme Copy Writing ?

Laisser un commentaire