Le web 2.0 existe-t-il ?

Le petit monde du web 2.0 est en ébullition. En effet, deux figures emblématiques du web 2.0 ont décidé de jeter l’éponge :

Quelles sont les raisons de cet abandon ? Trop de critiques, trop de haine. Ces deux bloggeurs ont décidés de ne plus employer le terme web 2.0 mais de continuer à nous faire découvrir des services en ligne qui innovent.

Alors que d’autres n’en sont que plus motivés (à l’image de Pierre Chappaz : Web 2.0 pas mort!), je reste pour ma part très mitigé.

A ce stade de ma réflexion j’en arrive à me poser la question : l’important c’est quoi, le terme ou les services ? Les services bien sûr.

Le fait est que l’utilisation du terme web 2.0 est quand même bien pratique : c’est court et accrocheur, en plus ça me facilite le travail de catégorisation de mes billets. Donc à défaut de trouver un autre terme, je continuerais à l’utiliser, à moins que vous m’en proposiez un autre plus adéquat.

Et comme j’aime bien relancer les débats, je vous propose de réflechir aux prochaines itérations :

Alors ?

Un commentaire sur “Le web 2.0 existe-t-il ?

  1. Moi je rangerais tout simplement ça dans une rubrique « Innovations ». c’est là que ça prendrait tout son ses.

  2. Bonjour à tous, Ce que je n’aime pas dans l’appellation « web 2.0 », c’est le 2.0 ! En effet, je trouve que ça fait un peu numéro de version alors que le « web » est plus un concept regroupant un grand nombre de technologie plutôt qu’un programme ou un langage. Ensuite, ce que je ne comprends pas c’est pourquoi chercher un nom ? Ce qu’on associe à ce mot, c’est plutôt des évolutions dans la manière de « faire du web » c’est-à-dire principalement l’interactivité avec le visiteur. Mais ce que je suis en train de faire là (poster un commentaire), c’est aussi une forme d’interactivité… En ce sens et à mon avis, l’appellation « web 2.0 » marque une rupture qui n’a pas lieu d’être. Le « web 2.0 » va dans le sens de l’existant et ne change pas fondamentalement le web. Voilà pour mon avis à moi tout seul.

  3. Oui OK mais alors qu’est-ce que je fais de ma catégorie « Web 2.0 » ? J’ai bien compris ton point de vue (qui est partagé par de nombreux lecteurs) mais où est-ce que je vais classer mes billets sur le sujet ? /Fred

  4. Oui le Web2.0 existe!
    Mais a mon avis le véritable sens du Web2.0 se trouve a cette adresse: http://www.w3.org/TR/xhtml2 Quant à la terminologie exacte pour l’utilisation du Java-Script (AJAX, ou autres) elle reste a déterminée. (A mon avis ce n’est pas la solution. Comme je l’ai toujours dit a cause des Browsers) Les grands changements du Web arrivent avec le XML, XHTML, CSS, SVG,… Le temps du Xweb est arrivé. Sous reserve de ce qu’on nous prépare avec IE7.0 :-(

  5. à chaque fois qu’on parle de web 2.0, on parle pas de javascript ? tu pourrai mettre ca moi non plus je n’aime pas le terme web2.0, ca veut rien dire pour moi on peut parler d’ajax quand on récupère des données. et quand on fait ce genre de chose, c’est souvent lié à l’innovation des services en ligne comme tu dis nan ? ou encore RIA, pour Rich Internet Application, je sais plus qui a sorti l’acronyme en premier, macromedia nan ? après je sais pas, quand on parle de web2.0, c’est sans compter flash, svg et tout ?

  6. En fait le web 2.0 désigne avant tout des usages innovant, donc peut importe la technologie qu’il y a derrière. JotSpot est par exemple un service en ligne que j’adore (que j’idolâtre) et qui n’utilise ni Flash, ni AJAX, ni Ruby on Rails, que du HTML. /Fred

  7. François, tu n’es peut-être pas si loin que ça de la vérité. En fait, il s’agit d’un peu plus d’un tag, cela désigne aussi une catégorie dans mon Dotclear ;-) (c’est dire !) /Fred

  8. Moi je vote pour RIA Rich Internet Application ! Ou l’utilisateur est replacé au centre des projets web. Fini les créateurs de site web à 500€

  9. A ce stade de ma réflexion j’en arrive à me poser la question : l’important c’est quoi, le terme ou les services ? Les services bien sûr. Euh…. on ne devrait pas commencer à parler un peu de chiffre d’affaires aussi ? Parce que c’est sympa de parler « Services » mais un service pas rentable c’est un service mort dans quelques mois/années ! On se croirait en 99/2000, tout le monde s’est vautré car le mot rentabilité était oublié ! Si vraiment, le Web 2.0 permet une rentabilité plus évidente des services Internet, là oui, on pourra parler de révolution ! Pour l’instant Squidoo affiche 870$ de CA en 2 semaines d’exploitation ! Ca ne va même pas payer les notes de frais de Seth Godin !

  10. le web 2.0 permet une rentabilité plus évidente des services Internet, hum… pas si simple. Disons que c’est un raccourci très audacieux que tu tentes là. /Fred

  11. Cool, les gens qui voulaient uniquement faire un peu d’argent avec une appelation marketing ne s’en releveront pas…
    Loin d’etre un expert, je trouvais que web 2.0, ca faisait un peu innovation technologique alors que certaines technos existent depuis longtemps, certains services d’ailleurs existent depuis longtemps.
    Pour moi, il n’y a pas d’innovation au sens strict, une évolution certes.
    Parlons donc plutot de services innovants (ou mis au gout du jour) s’appuyant sur des technologies adaptées (dans tous les sens du terme). Et l’impression, c’est que au contraire d’innover en ajoutant de nouvelles techno, en fait, c’est plutot une seconde vie des techno existantes. Tout cela pour dire que WEB 2.0, j’aime pas car ca fait trop marketing (surtout aujourd’hui ou le milieu frissone et pourrait retomber dans les travers de la bulle) mais je ne propose pas grand chose de mieux…

  12. Fred…raccourci audacieux…oui… Mais qu’est ce qu’une révolution dans le monde des entreprises si ce n’est pas un moyen de générer plus de revenus ? Tu veux que l’on cite toutes les sociétés qui avaient de très bonnes idées, de très bonnes technos et dont il ne reste aujourd’hui que quelques cartons dans la cave des fondateurs ? Si l’on ne parle pas de CA, on ne peut pas parler de révolution…car toutes les sociétés auront disparus aussi vite qu’elles sont apparues. Qu’aurons nous gagné ? Rien ! http://www.berrebi.org Je viens de publier une note à ce sujet

  13. Le terme web 2.0 a été créé de Tim O’Reilly et sa bande pour désigner des évolutions récentes et les comparer au web « d’avant » (web 1.0, donc) : ce qu’un terme qui a une signification bien précise pour eux et ils l’expliquent très bien  ! Le problème, c’est que le mot leur a été « volé » par tout un tas de gens qui n’y ont rien compris… donc revenez aux sources avant de critiquer ce mot !

Laisser un commentaire