Après la Freebox, le Spam Cube

J’en rêve : Spam Cube, The world’s first anti-spam gadget for your home.

SpamCube

 

Bien évidement c’est un canular, il n’empêche que la construction de la page de description du produit ainsi que des techniques persuasives (Live Help, Customer Rating, Find a store near you…) devraient inspirer plus d’un marchand en ligne.

MAJ (31/03/2006) : On me signale que ce produit est en fait tout ce qu’il y a de plus serieux…

Un commentaire sur “Après la Freebox, le Spam Cube

  1. C’est vraiment canular ? Car on peut carrement aller jusqu’à la saisie du numéro de carte bancaire en SSL avec certificat valide ! En tout cas, j’aime bien le glisser des box dans le caddie lors de l’achat :-)

  2. Canular ? Oui peut-être dans ce cas, mais ce concept existe depuis plusieurs années avec des appliances sur lesquelles sont installées des serveur de courier agissant en relai. De nombreux constructeur propose ces matériels aux entreprises (symantec, surfcontrol, Clearswift…) Pour ceux qui voudrait un truc qui ressemble chez eux, il « suffit » d’installer un linux/BSD avec fechmail et spamassassin pour la lecture des mail externe et de configurer Outlook avec le compte utilisateur de ce linux/BSD. Après pour le look pèse-personne chacun fait avec ses notions de bricolage.

  3. Est-tu sur que c’est un canular ? J’ai en plus tenté de parler avec une personne du « Live support » qui m’a certifié que ca n’etait absolument pas un canular… J’espere ne pas m’etre fait avoir, mais ca semble tout de meme sérieux !

  4. Ce n’est pas un cannular, ce genre de boitier existe pour les entreprises depuis quelques années, c’est juste une adaptation pour la grand publique.

  5. si, il y a un canular… « no subscription fees » ;) allez, sérieux : versus particuliers, il y a plein d’antispam online 100% gratuits et efficaces, alors quel est le + concurrentiel d’un truc à acheter et qui tient de la place (si petite qu’elle soit) ? Quel avantage m’a échappé ?

  6. mmmh, j’ai trouvé encore plus techno : http://www.whisky.fr/ « S’IL TE PLAIT, TU PEUX M’ENVOYER LE DERNIER CAOL ILA 1974 PAR EMAIL ? » Imaginez, un ami vous envoie le fichier Caol_ila_74.wy par email. Imprimez-le et laissez sécher la feuille. Découpez-la selon vos besoins, faites-la macérer 50 minutes² dans un verre d’eau filtrée à froid³ , et voilà votre Caol Ila 1974 ! Simplement R É V O L U T I O N N A I R E ! Dubitatif ? lisez plutôt le test de notre meilleur oenologue, les explications techniques de l’inventeur et, mieux, testez vous-mêmes WHISKY v2.0 !

Laisser un commentaire