Bientôt la fin pour MySpace ?

Alors que le super réseau social MySpace s’apprête à débarquer en France, voici que le vent de la contestation commence à prendre de l’ampleur :

  • il y a ces sordides affaires de filles recrutées sur MySpace puis violées ou assassinées lors de rencontres ultérieures ;
  • il y a ensuite quelques petits clins d’oeil moqueurs comme dans le récent Scary Movie 4 ;
  • il y a aussi des petits problèmes de sécurité où les widgets servent de cheval de Troie ;
  • il y a enfin cette vidéo hilarante qui parodie à la perfection tous les clichés des réseaux sociaux de djeunz.

Je ne sais pas pour vous, mais j’ai comme l’impression que MySpace est victime de son succès. Peut-être est-ce un signe de la limite atteinte par ce super réseau social où tout le monde y trouve son compte… mais personne en particulier. Attendons la rentrée scolaire et nous verrons bien.

Un commentaire sur “Bientôt la fin pour MySpace ?

  1. mwouais, à partir du moment où il a des références à MySpace faites dans d’autres médias (Ciné, fais divers, musique, vidéos amateurs…) c’est que l’outil est déjà bien ancré dans la culture commune. Toutes ces références même négatives font parler de l’outil, donc c’est tout bon! MySpace a encore de beaux jours devant lui.

  2. Le début de la fin ? plutôt des symboles caractéristiques d’une position dominante et d’un niveau de pénétration très avancé. En fait, MySpace est devenu incontournable. Il fait un peu partie des meubles, s’institutionnalise, ce qui en fait une victime expiatoire toute désignée qui plus est dans un public de jeunes. Qui aime bien chatie bien. La vraie question pour MySpace, c’est surtout sa rentabilité (jamais eu de réponse clair sur ce point) et le maintien de la confiance. Les questions de sécurité sont effectivement un peu troublantes.

  3. Désolé Alexis, mais la vraie question pour MySpace c’est : vont-ils se sortir de ce borbier juridique dans lequel ils sont enlisés (plusieurs affaires de viols de mineures et meurtre en cours). /Fred

  4. il est évident que cela fait chanter de bonheur et pousser les cries de victoire a tout ceux que étaient obliges de se taire ou revoir ces propres théories et fonds de commerce …

  5. Dommage, la vidéo parodique sur MySpace partait d’un bon pied, mais est finalement un peu trop longue et globalement pas très drôle, ce qui prouve bien que ce genre de site/application/réseau/mouvement PEUT produire du très bon contenu, mais que ça n’est pas une nécessité.

  6. C’est comme Google je trouve : bien ancré dans l’utilisation commune les plaintes se multiplient (respect de la vie privée, beta par ci, stabilité par la, compte fermé etc.) Je pense effectivement que comme Google, MySpace est victime de son succés.

Laisser un commentaire