La montée en puissance des réseaux sociaux de niche

Alors que les Skyblog et autres Windows Live Spaces se demandent comment ils vont bien pouvoir freiner la déferlante MySpace qui s’est implanté en France depuis le début du mois, nous commençons à distinguer une tendance de fond : la montée en puissance de réseaux sociaux de niche.

L’explication de ce phénomène est assez simple : plus un réseau social est vaste… et moins y on trouve ce que l’on cherche. Je sais bien qu’il y a plus de 5 millions de Skyblogs et pas loin de 100 millions de MySpaces, mais est-ce que le nombre fait la richesse ? Je ne suis pas sûr.

Il est assez difficile de recenser toutes les initiatives mais ces quelques exemples me semblent assez emblématiques de ce phénomène :

  • Boompa pour les fans de voitures et autres engins à moteur ;
  • BakeSpace pour les as de la cuisine ;
  • MeshTennis pour ceux qui cherchent un partenaire de tennis ou GolfBuzz pour les golfeurs ;
  • Eons pour les papy boomers (interdit au moins de 50 ans !) ;
  • SocialPicks pour les boursicoteurs ;
  • FindaGoth pour les gothiques célibataires…

Cette prolifération de réseaux sociaux de niche me fait dire que le besoin d’adopter un standard d’interopérabilité est plus qu’urgent. Imaginez un peu la galère de celui qui est célibataire, à la recherche d’un emploi, joueur de tennis, boursicoteur et fan de musique gothique… Est-il obligé de se créer X profils ? Quel réseau doit-il choisir ? Est-il condamner à se contenter d’un réseau généraliste comme MySpace ?

MAJ (23/08/2006) : Après avoir reçu plusieurs message me posant la question, je précise qu’il existe plusieurs initiatives de serveurs d’identités numériques, puisque c’est bien de cela dont on parle :

Pour plus d’infos sur le sujet, je vous recommande le blog de mon collègue Guillaume Plouin, un expert de la question : Tendances.IT (vous noterez au passage le super jeu de mots avec l’URL).

Un commentaire sur “La montée en puissance des réseaux sociaux de niche

  1. C’est un peu le même problème que pour les forums…inscrit à un forum de bourse, de rencontre, de cuisine…..on tient à jour son profil dans 20 espaces différents.

  2. Bonjour, J’ai une question : Est-ce que je suis ‘has-been’ (déjà à 31 ans) ? je n’arrive pas à comprendre cet engouement pour le ‘social networking’ ni évidemment l’intérêt que ça peut susciter de la part de ceux qui s’y inscrivent. Et je suis encore plus déboussolé lorsque je vois l’exemple des gothiques célibataires… Si quelqu’un peut me répondre à défaut de me rassurer. Merci Céd

  3. C’est pas le nombre qui fait la richesse mais la flexibilité de la structure et la personalisation des interfaces Ce qu’il faut c’est un réseau social global bien structurés Si mySpace était bien foutu on pourrait choisir de n’avoir que des contacts avec des golfeurs entre 30-50ans et de pouvoir choisir une charte graphique pour ses pages classes faites par un golfeur designer qui partage son savoir faire…

  4. je suis tout à fait d’accord. Beaucoup d’utilisateurs mais pas vraiment de relations entre elles. On s’inscrit mais après ? J’ai du mal à comprendre aussi en fait. Le phénomène va se préciser par la pratique, comme toujours. Attendons. Un immense réseau individualiste. My…

  5. Vu la virtualisation de tout ce machin (amis, rencontres, loisirs etc etc), autant ne pas s’emmerder et acheter directement les Sims !… Au moins si on veut un Goth de plus de 50 ans, célibataire, fan de moto et qui souhaite perdre du poids avec un régime bio conforme aux prédictions de Nostradamus, il suffit de le créer… ;-)

  6. Pou ce qui concerne l’interoperabilité : le probleme existe depuis longtemps, j’ai perso « milité » dans le temps pour une standardisation des principales tables des CMS, mais on peut difficilement y faire quelquechose….

  7. Pour info, je suis à la limite hors sujet, mais je viens de voir la sortie de 24h00.fr, portail communautaire de vente privée pour les femmes actives, issus d’un travail commun entre Meetic, PriceMinister et AuFeminin…

  8. A lire les différentes opinions je reste sur l’idée qu’une communauté à laquelle on s’inscrit a priori n’est pas viable. On adopte d’abord un comportement, on rencontre, on fraternise puis on forme une communauté. Cela fonctionne comme ça dans le monde réel, cela fonctionnera comme ça dans le monde virtuel… je pense.

  9. 1) Ces réseaux sociaux de niche ne s’apparentent-ils pas finallement à des forums très spécialisés, le côté Web 2.0 en moins ? 2) Par ailleurs, on peut d’autant plus regretter que ces réseaux manquent d’interopérabilité qu’un langage comme FOAF pourrait précisément permettre (conditionnel) de les interconnecter. Dans l’intérêt de l’utilisateur dont les données seraient en un seul et même lieu (son fichier FOAF), et surtout en un lieu dont il a le contrôle. La technlogie existe, mais reste guère employée… Certainement justement car les applications existantes préfèrent maintenir leurs utilisateurs captifs, money oblige…

  10. Selon moi, le réseau social par excellence, c’est le Web ! Par contre, l’optimisation pour les médias sociaux, je trouve que c’est un concept intéressant (SMO, ou Social Media Optimization), j’en donne un compte rendu dans ce paru le même jour que « La montée en puissance des réseaux sociaux de niche », ça doit être dans l’air du temps :-) Jean-Marie

  11. Euh … Assiste-t-on vraiment à l’émergence de réseaux sociaux électroniques ? Le terme émergence n’est-il pas un tantinet abusif ? On n’a pas attendu les blogs pour créer les réseaux sociaux de photographes amateurs, d’hobbyistes électroniciens, d’informaticien spécialisé dans telle ou telle discipline, de spécialistes réseaux, d’experts dans la finance, de domoticien, etc. Usenet (les news ou le forum des forums en français) existe depuis plus de 20 ans et est à la base de dizaines de milliers de groupes sociaux qui s’informent et échangent via un post et ce, depuis 1980. Faisant suite à Usenet, les forums sous la forme de sites Web ont poursuivi sur la lancée (PHPbb, etc) et Dieu sait s’il y en a des forums Web probablement davantage que newsgroups. Alors pourquoi parler de la montée en puissance des réseaux sociaux de niche ? Ils montent depuis 25 ans ? La véritable question est donc : quand s’arrêteront-ils de monter ? db

  12. Bonjour,
    Juste pour reagir a ropib qui a ecrit:

    « A lire les différentes opinions je reste sur l’idée qu’une communauté à laquelle on s’inscrit a priori n’est pas viable. On adopte d’abord un comportement, on rencontre, on fraternise puis on forme une communauté. Cela fonctionne comme ça dans le monde réel, cela fonctionnera comme ça dans le monde virtuel »

    oui mais pas que :-)

    Dans la vraie vie, on s’inscrit aussi dans un club de sport (astronomie, belote, cuisine, etc. etc.) et on fait – ou pas – aussi des rencontres.
    Des structures A PRIORI existent aussi dans la vraie vie et le parallele est vrai aussi sur le net via les sites communautaires de niche

    Marathonien, j’ai cree il y a 4ans une communaute de marathoniens dans le monde entier … ben je te rassure, ca marche pas mal … faut juste faire l’effort de se connecter mais on sait qu’il y aura toujours de la lumiere … l’approche est totalement differente dans un site communautaire generaliste : fondamentalement (en tout cas pour le moment et malgre les notions de ‘groupe’) ce sont les autres qui viennent a moi ou moi qui vais chez eux … je prefere un terrain neutre qui commence a prendre vie, où une athmosphere propre se cree… comme dans un club :-)

  13. I’d have to clinch the deal with you one this subject. Which is not something I usually do! I enjoy reading a post that will make people think. Also, thanks for allowing me to comment!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s