Ziki et les réseaux sociaux ‘légers’

Si vous évoluez dans les métiers du web ou du marketing alors vous connaissez forcément les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn, Viaduc ou OpenBC. Ces outils en ligne sont très intéressant mais ils souffrent d’un grave problème : ils sont trop protocolaires.

Rejoindre le réseau d’une personne ou faire adhérer une personne à son réseau est en effet un processus assez long : il faut trouver la bonne personne dans l’annuaire, chercher qui dans vos relations peut vous permettre de la contacter, rédiger une demande de mise en relation, attendre la réponse des intermédiaires… c’est laborieux et en plus, une fois qu’une personne est dans votre réseau, vous ne pouvez plus l’en faire sortir. C’est très irritant, surtout quand il s’agit de sans gènes qui vous abreuvent de propositions douteuses et de mise en relation avec des inconnus à l’autre bout du monde. Et je ne vous parle même pas de la création d’un profil…

Bref, tout ça pour dire que le modèle des réseaux sociaux professionnels est un peu lourd. Et c’est là où Ziki entre en scène : un site de réseautage sans prétentions qui propose de mettre en relation les personnes ayant des intérêts communs. Tout l’intérêt de ce service est que les processus y sont beaucoup moins lourds. L’annuaire utilise un système de tags pour rechercher les profils, une fois que vous avez trouvé une personne susceptible de vous intéresser, vous l’ajoutez à votre réseau et voilà… c’est tout.

De même, pour créer un profil, il suffit d’uploader sa photo, d’indiquer l’URL de votre flux RSS et zou ! (Et oui, tout réseauteur qui se respecte a un blog, mais là j’espère ne rien vous apprendre). Il existe également des principes de groupes auxquels on peut souscrire ainsi qu’un moteur de match (Find similar Zikis).

Ce modèle de réseau social léger et agile me semble être une alternative tout à fait crédible à ceux qui sont excédés par les réseaux traditionnels (très pollués) ou par ceux qui ne souhaitent pas non plus y passer leurs nuits.

Alors, c’est quoi votre Ziki ?