Ziki et les réseaux sociaux ‘légers’

Si vous évoluez dans les métiers du web ou du marketing alors vous connaissez forcément les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn, Viaduc ou OpenBC. Ces outils en ligne sont très intéressant mais ils souffrent d’un grave problème : ils sont trop protocolaires.

Rejoindre le réseau d’une personne ou faire adhérer une personne à son réseau est en effet un processus assez long : il faut trouver la bonne personne dans l’annuaire, chercher qui dans vos relations peut vous permettre de la contacter, rédiger une demande de mise en relation, attendre la réponse des intermédiaires… c’est laborieux et en plus, une fois qu’une personne est dans votre réseau, vous ne pouvez plus l’en faire sortir. C’est très irritant, surtout quand il s’agit de sans gènes qui vous abreuvent de propositions douteuses et de mise en relation avec des inconnus à l’autre bout du monde. Et je ne vous parle même pas de la création d’un profil…

Bref, tout ça pour dire que le modèle des réseaux sociaux professionnels est un peu lourd. Et c’est là où Ziki entre en scène : un site de réseautage sans prétentions qui propose de mettre en relation les personnes ayant des intérêts communs. Tout l’intérêt de ce service est que les processus y sont beaucoup moins lourds. L’annuaire utilise un système de tags pour rechercher les profils, une fois que vous avez trouvé une personne susceptible de vous intéresser, vous l’ajoutez à votre réseau et voilà… c’est tout.

De même, pour créer un profil, il suffit d’uploader sa photo, d’indiquer l’URL de votre flux RSS et zou ! (Et oui, tout réseauteur qui se respecte a un blog, mais là j’espère ne rien vous apprendre). Il existe également des principes de groupes auxquels on peut souscrire ainsi qu’un moteur de match (Find similar Zikis).

Ce modèle de réseau social léger et agile me semble être une alternative tout à fait crédible à ceux qui sont excédés par les réseaux traditionnels (très pollués) ou par ceux qui ne souhaitent pas non plus y passer leurs nuits.

Alors, c’est quoi votre Ziki ?

Un commentaire sur “Ziki et les réseaux sociaux ‘légers’

  1. Je n’ai pas de blog, dois-je en conclure que je suis pas « zikitable » ? :p J’avais un blog mais rien à dire dessus alors plutôt que de polluer la websphère avec du vent, j’ai préféré couper court (on peut réseauter sans blog j’espère, sinon bah je suis bonne pour la corbeille du bureau).

  2. mais non Nathalie, tout n’est pas perdu ! En fait tu as 2 possibilités : soit tu mets ton CV à jour, soit tu mets ton blog à jour. a toi de voir comment tu gères ton temps ! /Fred

  3. « une fois qu’une personne est dans votre réseau, vous ne pouvez plus l’en faire sortir » -> utilisateur de Viaduc, je peux affirmer pour en avoir fait l’expérience que l’on peut très facilement écarter les personnes de notre réseau social virtuel quand le besoin s’en fait ressentir.

  4. Pour Nathalie, tu n’es pas obligée d’avoir un blog, tu peux agréger ton bookmarks, ton compte Flickr, tes vidéos… Il suffit que le service te propose un flux RSS. Pour Fred, je suis d’accord pour la simplicité et l’efficacité. Ziki est le premier réseau social « ouvert ». On peut même y agrégez ces profils linkedin, viaduc et autres. En parlant de Viaduc, pour moi ils sont en train de se couper l’herbe sous le pied : cf : http://www.webdeux.info/viaduc-rend-t-il-son-reseau-inaccessible-aux-nouveaux-arrivants PS : Mon ziki est derrière mon nom sur ce commentaire.

  5. Je pense qu’Hubert a donné le site du moment ! Les contacts sont faciles à établir et des communautés se créent autour de centres d ‘intérêt communs. En plus, si on installe un petit script sur son blog, on découvre très facilement les lecteurs de son blog grâce à leurs petites photos qui apparaissent sur leurs commentaires. Et on en parle pas mal en ce moment : chez henri kaufman, vanina delobelle … entre autres… et chez moi ! .

  6. Pour Fred C : mon cv est à jour, quant à mon blog, non je n’ai rien à dire pour le moment :p Pour Jean-François : je ne fais pas de photos, pas de vidéos. Mais je dois avoir mes bookmarks sur Yoono. Par contre, je réseaute socialement sur OpenBC (où je précise qu’il est aussi possible de virer un emmerdeur de son réseau, de même qu’on peut dénoncer comme spam des sollicitations indésirables). Mais faut-il vraiment être un zikiteur/flicker/youtubeur avéré pour être reconnu comme pro du web 2.0 ? A moins de devenir un professionel du collaboratif et d’être payé pour ça, ou alors les journées doivent faire 36heures :p

  7. Le mieux est que vous veniez vous créer un Ziki (pour ceux qui n’en ont pas encore) pour découvrir toutes les fonctionnalités ;-) Ziki ne s’adresse pas qu’aux spécialistes du Web 2.0 mais à toux ceux qui veulent être trouvés rapidement et facilement sur Internet! Et comme l’a précisé Sébastien, nous proposons justement une offre spéciale pour acheter des liens sponsorisés pour nos utilisateurs (plus d’infos) Nathalie, ton Ziki peut te servir à contrôler ton identité, à être facilement trouvée sur Internet et aussi à découvrir des personnes et peut-être des idées pour ton blog ;-) Pas besoin d’être une pro du web 2.0. P.S. Mon Ziki aussi se trouve sous mon nom sur ce commentaire ;-)

Laisser un commentaire