Connaissez-vous le WYSIWYB ?

Vous avez forcément entendu parlé du WYSIWYG (What You See Is What You Get), ce mode d’édition qui vous permet de rédiger un texte et de voir directement à quoi va ressembler la mise en forme finale (un peu comme dans votre traitement de texte).

Je vous propose de découvrir aujourd’hui un nouveau concept : le WYSIWYB (What You See Is What You Build). Il s’agit d’un mode entièrement visuel de construction d’applications en ligne. C’est la société Coghead qui présente ce concept avec un service éponyme.

Le principe est de proposer une interface graphique en ligne pour concevoir les écrans d’une application, pour décrire le comportement des différents éléments qui les composent ainsi que les données qui y seront manipulées :

Copie d'écran de Coghead

Tout ça m’a l’air très intéressant, un journaliste de PC World y voit même un signe de la fin des applications traditionnelles (The end of installed software). Je vous ferais un petit compte-rendu dès que j’aurais récupéré un compte de démonstration (beta oblige).

Un commentaire sur “Connaissez-vous le WYSIWYB ?

  1. Très prometteur on dirais. En tout cas l’approche est interessante, et ça semble une suite logique aux applications d’aujourd’hui. A suivre effectivement.

  2. mais…mais ! mais qu’est-ce qu’on va devenir ? Nous petits développeurs d’application web ? c’est la mort du métier moi je dis !

  3. Bon courage à eux, mais j’ai un peu peur du syndrome AGL (atelier génie logiciel) : je fais un beau schéma UML, j’appuie sur un bouton et hop, voilà mon application réalisée dans les règles de l’art. Pour ma part, ça fait longtemps que je ne crois plus au Père Noël.

  4. Ce genre d’outil existe déjà avec l’UML par exemple. Ca permet de gagner du temps dans la structuration de l’application. Mais après faut forcément coder. Sinon on passe à des technologies comme Access où c’est une vraie prise de tête de faire quelque chose d’un poil original.

  5. Bonjour Fred, Est-ce que tu as eu la chance d’essayer ce produit ? Personnellement j’utilise Zoho Creator qui répond actuellement à mes besoins. Cependant, les fonctionnalités plus avancées sur Zoho Creator demandent l’utilisation de Deluge. Un langage de script assez simple, mais tout de même. Si Coghead arrive à offrir un service qui nous permet de créer des applications rapidement sans la nécessité d’apprendre à scripter, donc vraiment WISIWYG j’achète ce service tout de suite. Benoit

  6. Hoo… merci pour ce lien, ça correspond à mes besoins, plus qu’UML… merci aussi Benoit, Zoho mérite le coup d’oeil (planifié un essai). Bigup pour le site de Zoho qui propose une démo vidéo d’une taille très agréable. (sinon Fred, « éponyme » ca s’utilise dans l’autre sens. C’est « celui qui donne son nom à quelque chose ou à quelqu’un, à qui l’on se réfère… ». Ca donnerait : « La société Coghead est éponyme du service qu’elle propose. » Plus vraiment de raisonde l’utiliser dans ce cas et ouais, c’est un fait, ce truc est utilisé n’importe comment partout.)

  7. Cà me rappelle aussi des IDE qui existent ou ont existés il y a quelques années (pas mal d’années même) au début de la grande mode des AGL. Si ces outils n’ont pas marché, c’est parce qu’ils étaient limités et qu’il est tout de même plus facile de coder directement. Access voulait être de cette veine là. Même si les développeurs ne sont pas toujours enclins à « accepter » ce genre d’interface, il est des domaines où ces outils sont très utilisés comme l’aide à la décision.

  8. Tout ceci me rappelle Prograph, un truc sur lequel j’ai écrit quelques topos il y a plus de 10 ans de cela et qui était vraiment révolutionnaire pour l’époque. Pour faire un résumé, disons que Prograph était un langage de programmation visuel qui combinait les paradigmes 1)de programmation orientée objet 2)et de flots de données Pictorius, la compagnie mère, a fermé ses portes, mais Prograph vient d’être relancé par une société américaine, Andescotia Software. Prograph (Wikipedia) Marten, d’Andescotia Software

  9. Le principe est bien voire prometteur… Cependant, je ne pense pas que cela signe l’arrêt de mort des développeurs. Pour la simple est bonne raison qu’aucune application n’est actuellement capable d’être optimisé à la base ou d’optimiser aprés développement…

  10. C’est dingue comme ça ressemble à enfinity, un produit d’Intershop. Ah ben ça sur le papier, c’est extraordinaire, on crée des flux, on assemble ses petits briques, on dessine des flèches et hop ! MAIS comme les clients ne veulent que très rarement de quelque chose de préformaté, ben là, c’est plus compliqué pour faire du spécifique, il faut rentrer dans le code de l’outil, créer des « cartouches » en Java, etc. Bilan : temps de développement de ces cartouches = 3 fois le temps de développement de la même chose en ASP ou PHP…

  11. Je doute qu’on puisse parler de nouveau concept, puisque ce concept existe déjà depuis longtemps..(click ‘n play, the game factory notamment dans l’univers des jeux vidéos..) en quelque sorte du RAD poussé à l’extrême . Il s’agit simplement d’un portage sur le web de ce type de concept . Je me pose quand même une petite question : est ce là vraiment un choix judicieux ? Je suis pour le web 2.0, mais l’interêt du web est d’être un lieu d’échange, regroupant notamment des places de marché. Le fait d’être relié au réseau des réseau est t’il plus un avantage qu’une contrainte dans l’accomplissement d’une tâche que l’on effectue 99.99% du temps en solo ? je ne me fais pas de soucis pour l’avenir des développeurs, il peut s’agir d’une démocratisation du développement « bateau », mais je ne pense pas que les deux logiciels que j’ai cité précedemment aient fait beaucoup de tort aux studios de développement de jeux ;)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s