GAP lance une nouvelle boutique en ligne et capitalise sur les interfaces riches

Après le lancement très réussi l’an dernier d’une boutique en ligne qui fait référence (notamment grâce à l’utilisation très fine d’Ajax), la marque Gap vient de lancer une nouvelle boutique dédiée aux chaussures : Pimperlime.

Piperlime

 

La mise en page y est très aérée, l’accès aux produits est toujours très limpide et ils ont eu la bonne idée de capitaliser sur les briques d’interfaces riches en Ajax du site parent et de récupérer la fonction Quick Look qui fonctionne un peu comme un accélérateur de vente (également implémenté sur les boutiques Old Navy et Banana Republic).

On notera également le traitement éditorial des nouvelles collections (sous forme d’articles co-rédigés par des invitées) :

Piperlime2

 

Autant j’adore ce style très épuré, autant ce site n’est pas exempt de reproches : le traitement des liens dans la barre de navigation horizontale est dramatique (ça ressemble à du texte), il n’y a pas d’URL lisibles et la mise en page est un peu tassée.

Et vous, vous aimez ? (via Varien)

Un commentaire sur “GAP lance une nouvelle boutique en ligne et capitalise sur les interfaces riches

  1. Mouais, c’est pas faux… Le menu de gauche est pas exceptionnellement classe :-( La mise en page est pas si tassée que ça je trouve (ça pourrait être pire !) Le style général en revanche est très réussi, ca fait professionnel…

  2. Pour ma part, je suis très fan de ce style de design épuré mettant en valeur les visuels produits. Ceci implique évidemment que les photos soient de qualité, ce qui ici est le cas. En revanche, dans ce cas précis, je trouve le design déséquilibré : beaucoup trop chargé en bas et à droite par rapport aux menu gauche et header. Je pense aussi que l’emploi d’image en lieu et place de texte est beaucoup trop présent. Etant donnée la taille des caractères… la possibilité de l’augmenter n’aurait pas été du luxe. Enfin, c’est lent !!! Franchement, pour briser toute intention d’achat, rien de pire qu’une page mettant trois plombes à s’afficher surtout que l’on sait que pour commander, il va falloir consulter un certain nombre de pages.

  3. Petit détail : Internet Explorer 7 ne va pas tarder.

    Il serait peut-être temps de commencer à tester. Parceque là, la mise en page de Pimperlime ne passe pas du tout.

    C’est assez limite je trouve de créé un site qui dans quelques semaines ne sera plus utilisable par la majorité des internautes… :(

  4. Côté style et fonctionnalités, rien à dire, j’aime beaucoup. Côté ergonomie, il n’y a pas de retour quand on survole certaines zones, donc difficile de savoir ce qui est cliquable ou non. On a l’impression que le curseur se transforme en main au hasard de certains endroits de la page. Enfin, en tentant d’y accéder sans javascript et les cookies, je me prend une volée de redirections 302 pour finalement atterrir sur cette page: http://www.piperlime.com/cookieFailure.do Cette page est la seule que verront les moteurs de recherche – leurs spiders n’ayant ni cookies ni possibilité d’exécuter du JS. Même problème pour gap.com Pimperline est browsable sans javascript, même s’il manque de nombreux éléments sur certaines pages. Il aurait donc peut être été possible de le rendre référençable (au moins en partie). Dommage pour GAP, qui peut probablement se passer de l’apport de trafic du référencement naturel. Ca n’est pas le cas de tout le monde !

  5. le top, c’est de le tester avec Opera… Je me retrouve carrément avec ce message d’erreur : Oh no. Unfortunately, we don’t support the browser that you’re using. Our website will work best if you download one of the following browsers. For PC users: Internet Explorer 5.5 and above Netscape 7 and above Mozilla (including Firefox) 1.0 and above For Mac users: Netscape 7 and above Mozilla (including Firefox) 1.0 and above Safari 2.0.3 and above Il est pourtant pas si méchant que ça Opera ?

  6. J’adore, et vive les menus texte ! Par contre je te rejoins sur les url lisibles. Quel dommage ! Y a t’il une référence en ecommerce en terme d’urls lisibles ? (la captcha a changé. ça veut dire que les robots réussissaient à résoudre tes additions et soustractions ?)

Laisser un commentaire