Premier compte-rendu de la visite guidée de Second Life

C’est hier soir qu’a eu lieue la première des deux visites guidées que j’organise dans Second Life. Le moins que l’on puisse dire c’est que les déplacements de groupe sont laborieux !

Toujours est-il que je suis très content du déroulement de cette soirée et je remercie les participants pour leur ponctualité et leur discipline. Il faut dire que la feuille de route était bien remplie et que les visites s’enchaînaient à un rythme d’enfer : plus d’une dizaine d’endroits visités en presque deux heures.

Oui je sais, deux heures c’est beaucoup plus que la demi-heure initialement prévue, mais coordonner les téléportations successives de plus de 30 personnes c’est un sacré bazar !

Quelques images

Le RDV était fixé à 21 H 30 mais dès 21 H 15 il commençait à y avoir quelques avatars :

SLTour1

 

A 21 H 30 ça commençait à faire beaucoup de monde en un petit endroit :

SLTour2

 

Et à 21 H 35 le groupe était presque au complet (une petite trentaine de participants) :

SLTour3

Je peux vous assurer qu’à trente curieux qui débarquent chez American Apparel, ça ce bousculait sévèrement dans les rayons :

SLTour4

Quelques regrets

Je regrette de ne pas avoir pu visiter tous les lieux inscris sur la feuille de route mais nous avons rencontré quelques soucis logistiques :

  • des endroits saturés où il était impossible de se téléporter (Area 51, Free Dove…).
  • des endroits qui avaient disparus de l’index du moteur de recherche, donc qui sont introuvables (Scion City, l’île Belladone…)
  • des endroits avec des zones de réception trop exiguës pour y débarquer à trente (Ginko Financial)
  • des endroits très mal indiqués où nous avons fini par nous perdre sans trouver ce que l’on cherchait (l’île du Starwood Hotel)

Mais de bons moments quand même

La visite c’est quand même globalement très bien déroulée, et les escales au magasin Sears sur l’île d’IBM ou sur les agences bancaires flottantes d’ABN Amro étaient épiques !

Nous avons également eu la surprise d’avoir des invités venu se greffer à la visite en cours de route, dont une fée affabulée d’ailes de libellule et autres appendices pour le moins… étranges (il fallait être là pour comprendre… inutile de s’attarder là dessus).

En fait tout c’est à peu près bien déroulé jusqu’à l’escale au Free Dove, une galerie marchande où tout est gratuit. C’est là que le groupe c’est désintégré et où j’ai perdu le contrôle de la situation !

A qui le tour ?

En tout cas cette expérience était très enrichissante et j’espère avoir apporté quelques éléments de réponses à celles et ceux qui s’interrogeaient sur l’intérêt de communiquer ou d’avoir une présence sur Second Life. J’ai hâte d’escorter un second groupe dès la semaine prochaine.

Pour les autres, je publierais le guide du débutant ainsi que la feuille de route pour que vous puissiez découvrir cet univers par vous-même.

Un commentaire sur “Premier compte-rendu de la visite guidée de Second Life

  1. En fait tout c’est à peu près bien déroulé jusqu’à l’escale au Free Dove, une galerie marchande où tout est gratuit. C’est là que le groupe c’est désintégré et où j’ai perdu le contrôle de la situation ! Mort de rire… cela me fait penser aux films US où la foule se précipite sur les billets volants …

  2. Au free Dove, ce fut mon 2ème plantage de Second Life, j’ai pas eu le courage de le relancer… C’est clair que le rythme suivi était super speed… Peut-être qu’avec des groupes d’une quinzaine de personnes ce serait plus facilement gérable…tout le monde pourrait se suivre et profiter du chat. Il aurait peut-être été plus pratique de chatter dans le groupe Web2.0 plutôt que sur l’interface, car si on se retrouve trop loin des autres, on perd le fil de la conversation… Mais sinon, personnellement, j’ai vraiment eu l’occasion de faire connaissance avec Second Life et grâce à la feuille de route, je pourrais refaire une démo à mes collègues et approfondir certaines visites. Les gens présents étaient sympas également, tout le monde se met en relation facilement sans pour autant se connaître par avance. Merci Fred pour cette visite qui, quoi qu’un peu laborieuse par moment, fut originale, enrichissante et sympathique.

  3. C’était super intéressant : je n’aurais jamais pu découvrir SL de la même façon toute seule (par manque de courage, connaissances,…). Je n’ai malheureusement pas pu être téléportée jusqu’à Free Dove, c’était complèt… en revanche j’ai visité Nissan (toute seule !), puis Ségolène Royal et Jean-Marie le Pen. Décidement, c’est intéressant… Merci beaucoup, Fred.

  4. Je suis partant pour le prochain voyage, j’ai déjà SL sur mon ordi mais je ne l’ai pas trop utilisé vu que c’est pas super rapide tu nous avertis comment? ici ou par mail? vincentabry (at) gmail.com

  5. Merci pour cette visite Fred Une question toutefois me brule les levres qui etaient ces personnages barbus à lunettes avec un t-shirt jaune ? Ethan Ivanova (dans SL)

  6. La visite était très intéressante, et les personnes présentes très sympas et ouvertes ! Beaucoup de choses restent à découvrir, et j’y remettrai le nez dès que j’ai un peu de temps.
    Merci encore Fred pour ce petit aperçu de SL !

  7. Je me suis fait larguer dès le début (déconnexion en série de SL à partir de 21h28…) mais l’intiative était super et la préparation au top. Merci Fred, excellente idée !

  8. La visite était en effet très intéressante avec l’envie de te poser une tonne de question. Gérer un groupe aussi important n’est pas simple mais tu as mené ton affaire jusqu’au bout. Comme bien d’autres, je fais un petit billet sur « l’aventure » de hier soir. Au delà de cela car c’était tout de même le but, je réfléchis dans le cadre de mon activité à une implantation dans SL pour le réseau Information Jeunesse auquel j’appartiens. De toutes les façons, SL ou pas, la question des mondes virtuels est importante. A nouveau, un grand merci pour cette contribution à la réflexion et un peu quand même… à l’évasion et au rêve.

  9. comme quoi en insistant sur X billet on peut en dire un mal fou puis se poser la question tardivement si ça vaut le coup et se proposer soudainement comme guide. (Old pensée du vieux mond du vieux SQLI) (argent ) en gros , je suis leader , je dis n’importe quoi mais on m’écoute et « éclair » , je vais vous dire comment on fait sans y passer du temps dessus mais comme vous n’avez pas le temps et que je suis pseudo influent, croyez-moi. Avec ça tes résolutions 2007 vont se réaliser. Plus il y aura d’incompétents sur du potentiel , plus le potentiel vas trés vite disparaître par l’utilisation « ratée » et les gourous de Second Zone. Les guides dans Second life sont soumis à un certains niveau de compétence. Voila le mot qui choque, COMPETENCE, ben on peut être soit disant blogger influant et ne pas connaître les quelques blogs qui parlent de SL (Premier carton rouge) La dessus je fais plus confiance à Kerunix, Nick, Mack and plein d’autres qui ne viennent pas la veille se logger de leur opération pour s’en préoccuper. Le potentiel de SL étant tellement large , on constate que des « visiteurs » peuvent tout d’un coup vendre des préstations. (2 ieme carton rouge) C’est comme ça que ce présente la plupart des charlots. Mais là c’est la même chose, la loi des premiers qui parlent mais pas des premiers qui font. Et surtout de ceux qui réussissent. Ensuite let’s go pour la visite improvisée et il est évidemment qu’on peut faire fantasmer n’importe qui en découverte totale sur un premier jet. Vous auriez encore plus étonné via l’utilisation d’un HUD paramétré pour le parcours et qui permet de ne perdre personne et d’avoir une visite interactive. (et pas un mail ou je ne sais quel vieux msg txt) Je n’aime pas l’impro sauf quand les musiciens maîtrisent, là il y a eu illusion mais c’est pas bon de suivre des gens qui se logguent 1 jour avant et qui sont absent pendant 1 semaine. et la video ? Machinimiste where are You ?

  10. Visiblement rombin tu ne m’aimes pas ! Je tiens à préciser plusieurs choses : Je ne suis pas un expert de Second Life (et je ne me suis jamais présenté en tant que tel) L’objectif de cette visite guidée est non pas de démontrer mopn savoir-faire (voici ce qu’il faut faire) mais plutôt de donner les bonnes informations aux participants pour qu’ils puissent juger par eux-mêmes (faites-vous votre propre opinion) Il y a effectivement des gens qui font (qui rédigent des blog sur SL) et je les remercie pour ce travail. Mais jusqu’à preuve du contraire je fais aussi (en organisant ces visites guidées) L’organisation de cette visite guidée était effectivement approximative et très spontanée (rassurez-vous ça va s’améliorer pour la seconde visite), mais est-il besoin de rappeler que cette visite est entièrement gratuite ? Oui j’aurais pu proposer quelques chose de beaucoup plus structuré (via l’utilisation d’un HUD) mais tout ça prend du temps et j’en manque (surtout pour une initiative qui ne me rapporte rien) Si j’ai décidé de communiquer par email avec les participants c’est dans un souci de confidentialité, car ça aurait été bien plus simple de planifier ça avec un wiki En conclusion : si tu penses que je suis un charlot et bien libre à toi. Je t’engage à ne plus perdre ton temps sur ce blog. /Fred

  11. Initiative intéressante, qui j’espère fera des gens mieux informés. Mais peut-être, Fred, pourrais-tu monter une agence de tourisme dans SL ? — Mog’ lectrice depuis le début

  12. Bonjour, Je profite de ce compte-rendu pour remercier Frédéric pour cette visite très enrichissante. Cela m’a permis de découvrir en bonne intelligence un nouvel univers. A bientôt j’espère Tibo

  13. Fred, prévient moi lors de la prochaine visite, je suis sur SL depuis 4/5 jours, c’est sympa, mais je ne connais pas assez de coin sympa! A bientot j’espere et au plaisir de te lire

  14. la fée libéllule se prénomme Galia, elle habite la Suisse après avoir essaimé les soirées franco-parisiennes les plus undergrunge. Webdesigner de son métier, elle sortait souvent dans ces pinces-fesses de paname affublée d’ailes de libéllule translucides… toujours rigolote, toujours prête à s’en jeter un coup… voilà… parierait bien une chemise sur seconde life que c’est elle… he he.

Laisser un commentaire