Second Life + Entropia Universe + Star Academy = Virtual World Academy

Non ce n’est pas une blague, la première académie des univers virtuels vient de naitre sous l’impulsion de Jon Jacob (un entrepreneur virtuel très actif dans Entropia Universe) et Anshe Chung (la première résidente de Second Life a avoir dépassé le million de $ de gains) : Millionaire Avatars – NeverDie & Anshe Chung Join Forces to Launch Virtual Worlds Academy.

AnsheChung-Neverdie

Encore plus fort, ils vont même organiser une cérémonie de remise de prix : les Virtual Worlds Awards.

VWawards

Cette cérémonie a pour objectif de récompenser l’innovation et la créativité au sein des univers virtuels. Il y aura visiblement quatre catégories : art, technologie, commerce et culture. Les candidatures sont ouvertes jusqu’en Novembre 2007 et la cérémonie aura lieu en Février 2008.

Je ne sais pas bien s’il faut en rire ou en pleurer, en tout cas le v-business n’a plus rien de virtuel ! Tiens au fait, aviez-vous entendu parler du festival de Cannes dans Second Life (Second Festival) ?

Un commentaire sur “Second Life + Entropia Universe + Star Academy = Virtual World Academy

  1. Par pitié, non, pas encore des mondes virtuels ! C’est dans la vraie vie que cela se passe, dehors, avec des vrais gens, des filles qui vous sourient, des amis qui vous invitent à boire, du soleil au printemps et une peau qui bronze pour de vrai. Plus que devant un écran en tout cas ! (Désolé mais il fallait que ça sorte, maintenant je vais me coucher… ;-)

  2. J’ai été voir Entropia et j’avais été voir second life, on s’y amuse environ 15 / 30 minutes et après je ne me vois pas y passer plus longtemps une fois que j’ai découvert ce monde. On peut y faire pas mal d’actions mais ça devient vite complexe je trouves et difficilement maniable même si je trouve qu’il est plus facile de jouer à half life 2… Ceci dit en réflichissant bien, je me vois mal consulter mes comptes en banque là dedans et encore moins y chanter :o)

  3. Holala Jérémie, on peut y faire bien plus de choses que de consulter son compte en banque : MasterCard propose ainsi une carte de crédit homologuée Entropia Universe avec laquelle tu peux directement débitée ton compte réel pour retirer de l’argent virtuel (EU$). Et ce n’est qu’un début… /Fred

  4. Est ce que les gens ont réfléchi aux répercusions sociales et psychologiques de ces mondes virtuels ? Technologiquement, c’est assez limpide, mais en ce qui concerne l’humain derrière tout ça. Quand un gamin de 15ans passe ses journées à jouer à World of Warcraft on le blame pour plein de raisons: vie sociale, travail, …, mais si des papas de 30ans passent leurs vie dedans à dépenser des vrais sous, à s’inventer une vie, utiliser ces mondes virtuels comme des exutoires, … en quoi cela serait différent voire pire ? Aprés peut-être que la soif de capitaux pardonnera tout. Je pense qu’il y aura des problèmes de ce point de vue là si le développement de ces deux univers virtuels continu sans aucune étude sur les répercursions qu’ils peuvent avoir.

  5. Dans SL j’ai souvent disctuté avec des gens qui en effet ont pourris leur vie à cause du jeux. Ils ont tellement sacrifiés leur réel life pour SL, qu’il se retrouvaient avec deux vie. Je n’ai pas trop compris comment ils en sont arivés là mais à mon avis il y’a de le faiblesse psychologique dans l’air. Vous allez me dire : c’est y’a des psychatre dans SL maintenant donc tout va bien ;) blague à part la réalité virtuel peux être dangeureuse mais le probléme n’est pas nouveau. On l’a vu avec counter-stike par exemple. En bref tout ça pour dire qu’il ne faut pas jeter la pierre aux monde virtuel mais qu’il faut tou simplement être averti et ne pas se laisser aller. Exactement comme dans la vrai vie il faut garder le contrôle de soi. Alors vive la Virtual World Academy !

  6. Ça me rappelle un bouquin de Jacques Attali : Dictionnaire du 21ème Siècle (paru en 1998, donc bien avant la bulle et Second Life…), où il disait qu’un des principaux problèmes du 21ème siècle serait la santé mentale (perdus entre virtuel et réel…) Bien vu… et je crois qu’on n’a pas fini d’en reparler…

  7. Mais vous et moi ne sommes nous déjà pas dans un monde virtuel en surfant sur ce blog ou ailleurs sur Internet (sans avatar certes, mais avec identité numérique et un dialogue) ? N’est-ce pas le réalisme de ces mondes qui fait, finalement si peur ? Rappelez vous les frères lumières en 1895 et les critiques de l’époque sur le pouvoir de captation de ce nouveau média qu’est le cinéma…Et l’industrie qu’on en connait aujourd’hui ! A méditer…

  8. C’est devenu un vrai business, oui c’est sûr… Mais j’attend de voir l’explosion de la bulle… Beaucoup d’investissements, mais une fois le tapage médiatique opéré depuis plusieurs mois terminé et que l’effet de la nouveauté sera retombé, maintenant que la campagne est terminée et que les milliers de militants se déconnectent, une fois que l’offre sera étoffée avec la maturation de plusieurs sites, combien de joueurs resteront?

  9. Les joueurs resteront, la n’est pas la question. Il faut plutôt se poser la question suivante : combien de marques / investisseurs resteront ? /fred

Laisser un commentaire