L’invasion des moteurs de recherche verticaux

Souvenez-vous, il y a quelque années vous aviez le choix entre de nombreux moteurs de recherche (mais si, je vous assure !). Bon depuis la situation a beaucoup évoluée et nous sommes dans une configuration de marché très particulière avec un mastodonte (dont je ne citerais pas le nom dans ce billet) qui domine largement les autres.

Sauf que… sauf que… nous commençons à voir apparaitre un certain nombre d’initiatives de moteurs de recherche verticaux tout à fait intéressantes. Pourquoi sont-elles intéressantes, parce qu’elles contextualisent la recherche et fondent leur algorithme de pertinence sur des critères spécifiques au domaine traité.

Je suis ainsi tombé sur plusieurs exemples :

  • GameSkoot, un moteur de recherche dédié aux jeux vidéo ;
  • Sputtr, un moteur spécialisé dans les sites collaboratifs ;
  • SimpleWeather, un moteur de recherche météorologique.

Page d'accueil de SimpleWeather

Ces exemples sont intéressants, à la fois pour les utilisateurs (qui peuvent trouver ainsi une interface et des options plus adaptées à leur contexte de recherche) et les annonceurs (qui peuvent cibler de façon encore plus fine). Bref, il y a de l’avenir dans les niches, et quand on y réfléchi bien, des sites comme Keljob ou encore Technorati pourraient également rentrer dans la catégorie moteurs de recherche verticaux.

Mais bon… ne nous emballons pas, Google (et merde, je ne devais pas prononcer son nom !) nous a déjà démontré qu’il savait aussi contextualiser les recherches au sein des chaînes verticales de Google Base (cf. mon précédent billet : Google Base à l’assaut des marchés de l’immobilier et de l’automobile d’occasion).

Un commentaire sur “L’invasion des moteurs de recherche verticaux

  1. Qu’est ce qu’on entend par « vertical » ? Ciblé ? Et la solution de Google permettant de paramétrer son moteur de recherche (le nom m’echappe) pour l’integrer sur un site ne repond-elle pas aux critères de verticalité ?

  2. Je pense pas que ce genre de choses ait un bel avenir devant eux. Quel intérêt a devoir changer de moteur de recherche, donc de site donc de retapper un URL, pour 2 recherches consécutives et totalement différentes ?

  3. Loomax > Ces moteurs sont aussi parfait pour être intégrés à des sites aux thématiques identiques. Je pense que c’est en tan que service intégré qu’ils peuvent avoir un bel avenir.

  4. L’intérêt réside dans la contextualisation : si je cherche la météo d’une ville en particulier, il me faut 3 clics sur Yahoo! et 2 sur SimpleWeather. Le choix du moteur fait partie intégrante de la recherche et permet d’éviter un clic. Peut-être que l’inclusion de ces moteurs verticaux dans les fonctions intégrées de recherche des navigateurs est une clé de réussite. /Fred

  5. Loomax, je pense au contraire que ce type d’outils peut avoir un bel avenir. Cependant, compte-tenu de la multiplicité des acteurs, les faibles barrières à l’entrée (en partie grâce aux RSS), nous allons surement passer par une phase d’écrémage. Regardons sur l’immobilier, les acteurs commencent à bien se multiplier : – http://www.properazzi.comhttp://www.comintoo.comhttp://www.yakaz.com Sur l’emploi également, avec moovement, … Le marché est là (http://dondodge.typepad.com/the_next_big_thing/2007/05/why_1_of_search.html). Il se structurera probablement autour d’une offre de liens sponsorisés ciblés. Mais il faudra du temps à ses acteurs pour atteindre les tailles critiques nécessaires.

  6. Un moteur de recherche vertical c’est aussi la réduction du périmètre de l’internet à un champ thématique. Par exemple quand pour le WebPédagogique nous avons voulu construire un moteur pour l’éducation nous avons identifié (manuellement) environ 10 000 répertoires soit 5 000 sites. Le problème qui se pose ensuite est celui de la mise à jour. Et là la dimension communautaire est très utile (la communauté met à jour elle même). Maintenant la question à 1 euro. Qui propose une super solution pour faire cela ? Allez c’est facile Google coop ! Trop fort décidément…

  7. Juste une précision après avoir testé GameSkoot, c’est pas terrible. Je fais une recherche sur Forza Motor Sport 2, et il me sort une seule réponse correspondante en première page ! Je trouve beaucoup plus d’infos en utilisant Google. Et ce qui me gène avec ces moteurs, c’est que s’ils se multliplient on va se forcer à utiliser un moteur par thématique que l’on souhaite chercher ??? L’avenir n’est pas à la centralisation de tous les outils ?

  8. N’a t’on pas Google Scholar, Cityseer et autre Medstory pouvant etre classés comme moteurs de recherche « vertical » ?

  9. Et Kartoo (www.kartoo.fr) qui existe depuis 6 ou 7 ans ? Dans les faits il s’agit d’un logiciel de cartographie par approche sémantique. Peut-on le classer comme un moteur vertical, un moteur sémantique ou un moteur contextuel ? db

  10. HORS SUJET ========== Une exception non traitée dans spamplemousse on dirait : Fatal error: Call to a member function fetch() on a non-object in <…>/dotclear/ecrire/tools/spamplemousse/lib/class.spamfilter.php on line 102 db

  11. J’attend impatiemment que le groupe de travail APML accouche de la première spécification dédiée aux profils personnels pour que quelques petits malins sortent un moteur de recherche d’individus (blogueurs ou non)… Ya un gros potentiel pour les déclinaisons en recherche d’affinités, copains d’avant, et même pour l’emploi (à l’intention des chercheurs de tête). NB: perso, j’trouve APML superficiel et peu ambitieux, et surtout inadapté aux lifelog/lifestream.

  12. Bonsoir, même si je me suis un peu perdue dans ce jargon éloigné de mon domaine de prédilection, mon avis est que les moteurs de recherche verticaux peuvent être très utiles. Au lieu de me perdre dans des recherches interminables, je préfère utiliser un moteur comme « moovement » par exemple qui cible ma recherche. Le problème qui se posera certainement est celui de l’obligation d’usage de plusieurs moteurs, comme a précédemment souligné Mr Regis mais bon, après tout , ce n’est qu’un petit inconvénient. Avis d’une amatrice.

  13. +1 pour la réponse de Gilles. JameSpot est un nouveau service de recherche, qui a la particularité d’indexer médias et flux rss, le tout étant trié par popularité. Je crois que la v2 arrivera bientôt, fournissant un meilleur design et des fonctionnalités complémentaires.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s